À propos

Plus ils sont nombreux, et plus les chômeurs sont suspectés d'être la cause du chômage. Tel pourrait être le paradoxe des politiques de lutte contre le chômage, en France comme ailleurs en Europe. Avant même qu'on ne parle de politiques de retour à l'emploi (activation) ou d'allocations conditionnées à l'activité (workfare), s'est développé un mode de traitement individualisé du chômage consistant à agir sur les chômeurs euxmêmes. Ce livre a pour objet de montrer ce que l'essor du contrôle des chômeurs révèle des tendances et des transformations du traitement des chômeurs par les institutions qui en ont la charge et, au-delà, de la société qui agit par leur intermédiaire : la mise en cause de la responsabilité individuelle des chômeurs dans le chômage comme problème collectif. Il revient sur l'histoire de cette question, montre comment dans la période récente l'intensification du contrôle a été organisée, mise en pratique et justifiée au nom de la « redynamisation » des chômeurs, révèle les effets de ces dispositifs et indique les résistances individuelles et collectives qui peuvent s'opposer à ces évolutions coercitives.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société > Pauvreté / Exclusion


  • Auteur(s)

    Hadrien Clouet, Vincent Dubois, Jean-Marie Pillon, Luc Sigalo Santos, Claire Vivès

  • Éditeur

    Raisons D'agir

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Date de parution

    15/09/2023

  • Collection

    Raisons D'agir

  • EAN

    9791097084332

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    204 Pages

  • Longueur

    17.5 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    134 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty