Un cours de philosophie et de citoyenneté en fédération Wallonie-BXL

À propos

La montée des extrémismes et les replis identitaires ont fait apparaître la nécessité de mettre davantage l'accent sur les valeurs démocratiques et humanistes dans l'instruction et l'éducation scolaire, d'ouvrir et de fortifier le dialogue entre les jeunes de culture et de religion différente et de mettre fin aux cloisonnements qu'entraine depuis 1959 l'organisation des cours dits philosophiques.
L'avis de la Cour constitutionnelle du 12 mars 2015, déclarant que le cours de morale non confessionnelle n'était pas neutre, a ouvert la voie à l'introduction dans les programmes, en parallèle avec un enseignement religieux, d'un cours de philosophie et de citoyenneté. Afin de mieux comprendre les enjeux et les positions des uns et des autres, il a semblé opportun et utile de retracer l'historique de l'enseignement religieux et de la morale non confessionnelle dans l'école publique en Belgique depuis 1830, une question qui a fait couler beaucoup d'encre et n'a sans doute pas fini d'en faire couler.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

  • EAN

    9782930698632

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    244 Pages

  • Longueur

    23.5 cm

  • Largeur

    16.5 cm

  • Épaisseur

    0.5 cm

  • Poids

    350 g

  • Distributeur

    Sofiadis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Pol Defosse

  • Pays : Belgique
  • Langue : Francais

Né à Morlanwelz en 1938, Pol Defosse est titulaire d'une licence en Histoire obtenue en 1961 et d'un doctorat en Histoire de l'Art
et Archéologie de l'Université libre de Bruxelles. Il a enseigné l'histoire à l'Athénée royal de Jette et à l'École normale de Nivelles.
À l'ULB, ses activités se sont développées dans trois secteurs : l'archéologie, qui lui donna l'occasion de diriger plusieurs chantiers
de fouilles en Belgique, l'étruscologie à laquelle il a consacré des recherches approfondies et la pédagogie lorsque l'ULB lui confia
la responsabilité du cours de méthodologie spéciale et l'organisation des stages des étudiants inscrits à l'agrégation de
l'enseignement supérieur. Admis à la retraite en 2000, Pol Defosse n'est pas resté inactif ; d'autres sujets, qu'il n'avait pu aborder
auparavant, ont attiré son attention ; l'histoire de la laïcité et celle de l'enseignement en Belgique auxquelles il a consacré plusieurs
articles dans diverses revues spécialisées.

empty