Le plat pays qui fut le tien ; hommage photographique à Jacques Brel

À propos

Placer en miroir des photographies et des textes de Brel, voilà pour le moins une démarche originale, en cette année du 40e anniversaire de la disparition du « Grand Jacques », pour rendre hommage au plus célèbre chanteur belge. C'est celle de Charles Henneghien, intré- pide photographe-reporter octogénaire montois qui publie par ailleurs, chez le même éditeur, un ouvrage bilingue de vulgarisation historique, Moyen Âge, enfance de l'Europe, et accroche aux cimaises de l'Hôpital Notre-Dame à la Rose, à Lessines, une exposition éponyme, visible du 23 juin à fin décembre. Il s'en explique d'emblée dans les premières pages de son livre Le Plat Pays qui fut le tien, qui paraît en ce mois de juin, avec le soutien des autorités francophones bruxelloises : « Comme Brel, je suis né dans ce petit pays bizarre qu'est la Belgique. Tous deux, nous avons survécu à l'enseignement catholique et nous avons été boy-scouts. Son succès a décollé dans les années '60, au moment où je débutais une carrière dans le photoreportage. Je voyageais souvent, parfois au bout du monde, mais les chansons de Brel me suivaient partout. De temps à autre, il m'arrivait de constater des correspondances inattendues entre certaines de mes photos et des rengaines de Brel gravées dans ma mémoire. Récemment, des amis m'ont convaincu de mettre en forme ces coïncidences constatées a posteriori. Aucune de ces photos n'a été préméditée, ni mise en scène. Leur relation subtile et imprévisible avec le texte est le fait du hasard. À moins qu'elle ne révèle parfois une lointaine communauté de pensée.» Charles Henneghien est médecin de formation. Pneumologue, il exerce au Maroc de 1962 à 1970, au service du Ministère de la Santé publique, soignant notamment les travailleurs des exploitations minières. De retour en Europe, quoique autodidacte en photographie, il obtient sa carte de presse à Paris comme photographe de reportage en 1971. Il s'impose dans le monde du journalisme, collaborant régulièrement en free-lance à la plupart des magazines en Belgique et en France. À partir de 1976, son épouse, Paulette, abandonne l'enseignement pour s'impliquer dans ses activités. Le couple s'investit dans l'audiovisuel, contribuant notamment à la création du cycle de projections publiques « Voir le monde » dont ils accompagneront l'aventure pendant plus de vingt ans.



Rayons : Arts et spectacles > Arts de l'image > Photographie > Biographies / Monographies

  • EAN

    9782930698564

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    144 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    22 cm

  • Épaisseur

    0.5 cm

  • Poids

    300 g

  • Distributeur

    Sofiadis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty