Poléthique et post-vérité ; l'éthique politicienne et l'art du mensonge immédiat et de la vérité différée chez les gouvernants

À propos

Un Brexit acquis à coup de mensonges, un président démoniaque à la tête des USA tweetant des contre-vérités à longueur de semaines, des emplois d'assistants parlementaires et des réunions de conseils d'administration fictifs, un dictateur turc réprimant l'opposition à coup d'allégations nonfondées, des frontières-barbelés au coeur de l'Europe face à d'improbables invasions, la haine de l'étranger inoculée par des informations totalement erronées, ... La gouvernance par mensonges deviendrait-elle la norme ? S'interrogeant à ce propos, Jean Semal a rédigé un bref essai intitulé Poléthique et Post-Vérité, sous-titre : l'éthique politicienne et l'art du mensonge immédiat et de la vérité différée chez les gouvernants. Essai qu'il publie naturellement chez Memogrames, en prolongement de son précédent ouvrage, La R(ê)volution perhumaniste, paru en 2015. Le concept de vérité a pris un coup de vieux ces derniers temps. Les réseaux sociaux ont créé un espace où vérité et mensonge, faits et rumeurs, coexistent sur le même pied. Les fausses informations sont rapidement partagées le long des cascades informatiques. Peu importe la vérité d'une information, pourvu qu'elle soit copiée. Le nivellement par le bas du paysage informatique libère dès lors des torrents de sexisme et de racisme. Quant aux événements de grande ampleur comme le Brexit et l'élection de Donald Trump à la présidence des USA, ils ont témoigné d'un populisme croissant qui s'oppose aux élites, à l'autorité et aux institutions. Certes, la Vérité avec V dans un monde complexe sera toujours teintée de subjectivité. Les campagnes politiques actuelles se gagnent par l'émotion et non par la démonstration. Les "faits" ne sont bien souvent que des points de vue fondés sur des croyances alimentant une démocrature post-vérité et post-factuelle. Mentir, mentir et éventuellement rectifier ensuite. Promettre, promettre et éventuellement se défausser sur les adversaires de l'insuccès qui s'en suit.
L'ouvrage développe une recherche des dénis démagogiques qui ont conduit à l'élection de Donald Trump et au Brexit, mais aussi aux scandales du Pénélogate en France ou de Publifin en Belgique.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Sciences politiques généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur les sciences politiques

  • EAN

    9782930698434

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    128 Pages

  • Longueur

    17.6 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    0.5 cm

  • Poids

    300 g

  • Distributeur

    Sofiadis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

empty