Vie precaire - pouvoirs du deuil et de la violence Vie precaire - pouvoirs du deuil et de la violence
Vie precaire - pouvoirs du deuil et de la violence
Vie precaire - pouvoirs du deuil et de la violence

Vie precaire - pouvoirs du deuil et de la violence

À propos

Dans le monde de l'après-11 septembre et de la " guerre contre le terrorisme ", qui bénéficie du statut d'être humain ? Quelles vies sont jugées dignes d'être vécues, quelles morts d'être pleurées ? Comment éviter que le deuil et la douleur n'aboutissent à l'intensification du cycle de la violence et de la contre-violence ? Comment préserver une sphère publique où le déploiement de la pensée critique reste possible ? Ce sont ces questions qu'explore ce livre au travers de l'analyse de la censure et de l'anti-intellectualisme aux États-Unis, de la condition des prisonniers de Guantanamo et de l'accusation d'antisémitisme récurrente dans les débats sur le conflit israélo-palestinien.
Selon Judith Butler, la réaffirmation violente de la souveraineté impériale des États-Unis repose sur la dénégation des limites de cette souveraineté et constitue une forme de compensation désastreuse à la vulnérabilité et à l'interdépendance qui caractérisent fondamentalement le monde actuel. Pour mettre un terme à cette logique destructrice, il est nécessaire de prendre acte de celles-ci, mais aussi de faire en sorte que le travail de deuil dans lequel la société américaine est engagée inclue certains morts dans l'espace public - ceux précisément qui aujourd'hui ne comptent pas.



Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782915547047

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    195 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    224 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Judith Butler

Judith Butler est professeure de
rhétorique et de littérature comparée
à l'université de Berkeley. Pionnière
des gender studies, elle a notamment
publié Trouble dans le genre, Le Pouvoir
des mots et Ces Corps qui comptent.

empty