À propos

Si c'est l'image d'un comte frivole, d'une marquise inconstante, d'un abbé volage qui vient à l'esprit lorsqu'est évoqué le siècle libertin - ludique et licencieux -, siècle de Philippe d'Orléans, régent, et de Louis XV, roi, qu'en est-il des rencontres, des intrigues amoureuses et sensuelles, légères ou grossières, tendres ou brutales des marchandes, des artisans, des blanchisseuses, des ouvriers, des servantes ; qu'en est-il de leurs gestes et de leurs mots quand les amours se côtoient dans la rue, les cours, les échoppes plutôt que dans les salons, les boudoirs, les allées de jardins à la française ? Rencontres oubliées, mais à l'image pourtant de ce siècle fasciné par le plaisir, et que Jean-Honoré Fragonard mit en lumière de merveilleuse manière en mêlant l'aimable et le grivois, le charmant et le cruel.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Temps modernes (de 1492 à 1799)


  • Auteur(s)

    Arlette Farge

  • Éditeur

    La Pionniere

  • Distributeur

    La Pionniere

  • Date de parution

    22/03/2023

  • EAN

    9782902233281

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    40 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    11.5 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    100 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Arlette Farge

Historienne du XVIIIème siècle, directrice de recherches au CNRS-EHESS,
Arlette Farge est l'auteure d'une trentaine d'ouvrages dont Essai pour
une histoire des voix et La déchirure. Souffrance et déliaison sociale au XVIIIe siècle aux éditions Bayard.

empty