L'éthique du vampire ; de la guerre d'Afghanistan et quelques horreurs du temps présent

À propos

« Sans doute, personne ne prendrait au sérieux un vampire qui prétendrait agir pour le bien de sa victime alors même qu'il la saigne à mort. Il serait très certainement reçu avec mépris et colère s'il affirmait, les crocs plantés dans une jugulaire, qu'il effectue «une incision chirurgicale» ou qu'il oeuvre pour la liberté, l'égalité et la paix. [...] Il existe en politique des empires que l'on pourrait nommer vempires, tant il est vrai qu'ils puisent leur puissance du sang des peuples, le plus souvent en prétendant vouloir leur bien. » Cet essai propose une critique du discours militariste pour qui « la guerre, c'est la paix ». Dans ce plaidoyer à la fois viscéral et documenté contre la guerre, l'auteur brosse un portrait des lignes de force qui se dessinent de la Guerre froide à la Guerre au terrorisme, des manifestations de Seattle à celles du mouvement pour la paix.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Vie politique dans le monde

  • EAN

    9782895960607

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    384 Pages

  • Longueur

    18.4 cm

  • Largeur

    12.6 cm

  • Épaisseur

    2.4 cm

  • Poids

    601 g

  • Distributeur

    Harmonia Mundi

  • Support principal

    Revue

Infos supplémentaires : Broché  

Francis Dupuis-Déri

Professeur de science politique, Francis Dupuis-Déri est affilié à l'Institut de recherches et d'études féministes (IREF) à l'Université du Québec à Montréal (UQAM). Il a signé de nombreux ouvrages sur la démocratie et les mouvements sociaux et codirigé les ouvrages collectifs Le Mouvement masculiniste au Québec et Les Antiféminismes disponibles aux Éditions du remue-ménage.

empty