Le prophète du libéralisme

À propos

Il nous avait tous réunis, sur le golf somptueux de sa demeure privée. Et nous le suivions radieux, portant fièrement à tour de rôle le sac garni de ses clubs. Et nous nous tenions là pour apprendre de lui, pleins d'une soif de savoir humble et sans borne. Juges, médecins, banquiers, professeurs, chefs d'entreprise, journalistes... notre cortège l'accompagnait, comme la traîne d'une robe princière... Alors, dans un sourire béat, Mère Rosetta demanda - Et la pauvreté, Maître ? Que les rêveurs cessent de rêver.
Toujours il y eut des pauvres et toujours il y aura des pauvres, car toujours il y aura des individus plus faibles, moins industrieux et plus fainéants. Il est normal que l'inventivité des plus forts soit récompensée, il est normal que la passivité des plus faibles ne le soit pas. Mais il n'y a pas de réelle pauvreté économique. Le plus pauvre des pays a toujours quelque chose à vendre. Accepter nos déchets nucléaires, prostituer ses enfants, les proposer à l'adoption, vendre leurs organes, leurs reins, leurs cornées...
En vérité, je vous le dis, la richesse des pauvres est incalculable. " En ces temps de désarroi, où beaucoup s'interrogent sur la marche et l'avenir de notre civilisation, il est bon d'écouter Celui qui parle vrai, Celui dont la langue n'est pas de bois, qui dit les choses crûment...
En pastichant un fameux livre de sagesse, Michel Piquemal nous livre une satire drolatique et jubilatoire. Un pamphlet terriblement décapant. Qui osera nier que ce sont là les paroles d'évangile de l'ultra-libéralisme triomphant ?
Durée : 1 h 19 min.

Rayons : Littérature générale > Littérature générale

  • Auteur(s)

    Michel Piquemal

  • Éditeur

    Stanke Alexandre

  • Date de parution

    09/06/2011

  • EAN

    9782895583783

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Poids

    100 g

  • Distributeur

    Dod & Cie

  • Support principal

    CD Audio

Infos supplémentaires : Broché  

Michel Piquemal

Après des études de lettres modernes, Michel Piquemal a été instituteur dans une école primaire. Il a écrit près de 200 livres pour la jeunesse (albums, romans, etc.) chez Milan, Nathan, Rue du monde, Albin Michel jeunesse, Syros, Gallimard jeunesse, etc. Parmi ceux-ci, citons : Nul en pub (Rue du Monde), qui évoque les rapports entre la publicité et les enfants ; La grève (éditions de l'Édune), qui raconte le quotidien d'un enfant lorsque son père est en grève ; Le manège de Petit Pierre (Albin Michel jeunesse) ; La voix d'or de l'Afrique (Albin Michel jeunesse), qui retrace la vie de Salif Keita ; et, récemment, La robe rouge de Nonna (Albin Michel jeunesse), un album sur le fascisme italien. « Écrire pour la jeunesse », dit-il, « c'est écrire pour la vie, pour l'optimisme. »

empty