L'incendie de l'Alcazar

À propos

Voici des vagabonds, demi-fous, demi-dieux, c'est-à-dire les premiers venus, aux prises avec le chamanisme modeste du souvenir. Ce sont des images-talismans qu'on a roulées comme des phrases, depuis toujours, sans avoir su, pendant longtemps, que c'étaient des poèmes.
L'incendie de l'Alcazar trace des portraits, tout d'abord celui de l'auteur métamorphosé en poète, et ceux de peintres. David Bosc évoque des moments de l'enfance, le désoeuvrement et la mélancolie adolescente, alors que l'étonnement a passé, et que le passage à l'âge adulte est venu. Il décrit de manière intime le lien au vivant, animal et végétal, par le truchement de détails, de paysages. Certains poèmes disent le rapport à l'autre, la solitude, l'utopie et le rêve de la collectivité. Au fil des poèmes se dessine une autre façon de vivre, de regarder le monde, sans nostalgie et avec constance.


Rayons : Littérature > Poésie > Contemporaine


  • Auteur(s)

    David Bosc

  • Éditeur

    Heros Limite

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Date de parution

    06/09/2024

  • EAN

    9782889550982

  • Disponibilité

    À paraître

  • Nombre de pages

    120 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    20 cm

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

David Bosc

  • Naissance : 1-1-1973
  • Age : 51 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

David Bosc, né le 7 avril 1973 à Carcassonne, passe son enfance
à Saint-Rémy et Aix-en-Provence. Après avoir suivi sa scolarité en
collège et lycée à Avignon, il passe son baccalauréat à Marseille, puis
poursuit par des études en sciences politiques à l'Institut d'études
politiques d'Aix-en-Provence, avec une année d'études à Sienne.
Il a ensuite vécu à Paris, Marseille et Varsovie, avant de s'installer
en Suisse, à Lausanne, où il travaille aujourd'hui pour une maison
d'édition, Noir sur Blanc.

empty