À propos

Ces dernières années en Europe, le durcissement des politiques migratoires, le Brexit, la pandémie de COVID-19 et la guerre en Ukraine ont contribué à renforcer la tension entre liberté de circuler et contrôles aux frontières. Ces grandes dynamiques tendent à faire oublier que dans des contextes pacifiés, la vie des populations frontalières s'organise de façon plus discrète en relation constante avec le pays voisin.

C'est à ces populations que se consacre cet ouvrage, fruit d'une enquête sociologique de grande ampleur réalisée dans les territoires urbains et frontaliers genevois, lillois et basque. Il s'intéresse à leurs pratiques quotidiennes, à leur rapport à l'espace et aux voisins, ainsi qu'aux tensions et aux inégalités qui les traversent, soit l'ensemble des éléments qui participent de la formation de ce que les auteurs qualifient de «sociétés frontalières». Cette étude met en lumière aussi bien la banalité que la singularité de ces sociétés, dont les représentations et les comportements désavouent certains préjugés quant à leur composition et leurs relations sociales.


Sommaire

Introduction.
1. Des espaces en mal d'intégration ? Enjeux et perceptions des mobilités transfrontalières.
2. Qui habite les frontières ? Des espaces au carrefour des inégalités.
3. Comment cohabite-t-on aux frontières ? Relations sociales et rapports à l'altérité.
4. Existe-t-il un habitant frontalier type? Les rapports ordinaires à l'espace frontalier.
5. Des espaces de tension ? Politisation et banalisation des dynamiques transfrontalières.
Conclusion. Faire société aux frontières.
Bibliographie.
Présentation des auteurs.
Remerciements.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la sociologie


  • Auteur(s)

    Garance Clément, Alexis Gumy, Ander Audikana, Guillaume Drevon, Vincent Kaufmann, Laurie Daffe

  • Éditeur

    Presses Polytechniques Et Universitaires Romandes

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    29/02/2024

  • Collection

    Metis Lyontech

  • EAN

    9782889154753

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    216 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    399 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Garance Clément

Garance Clément est maîtresse de conférences en sociologie à l'université de Haute- Alsace et membre du laboratoire Sociétés, acteurs, gouvernement en Europe (SAGE).

Alexis Gumy

Alexis Gumy est postdoctorant au laboratoire de sociologie urbaine (LaSUR) de l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL).

Ander Audikana

  • Naissance : 1-1-1983
  • Age : 41 ans
  • Langue : Francais

Ander Audikana est enseignant en sociologie à l'Académie de police du Pays basque et des émergences en Espagne, et collaborateur au laboratoire de sociologie urbaine (LaSUR) de l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Il a été postdoctorant à l'EPFL, au Politecnico de Milan (Italie), à l'Université de Deusto (Espagne), à l'Université George Mason (États-Unis) et à l'Université de Californie (États-Unis). Ses recherches portent sur les politiques d'aménagement et de mobilité, ainsi que sur les grands projets d'infrastructures. Il a récemment publié Dispassionate borders: common patterns of belonging in European cross-border regions (Geopolitics, 2023) et Europe Beyond Mobility, social cohesion and political integration (avec Vincent Kaufmann et Guillaume Devon, Routledge, 2021).

Guillaume Drevon

  • Pays : France
  • Langue : Francais

Guillaume Drevon est chercheur en sciences sociales au laboratoire de sociologie urbaine (LaSUR) de l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) et au Luxembourg Institute of Socio-economic Research. Il est également directeur de la fondation MODUS pour une mobilité durable à Genève. Ses recherches portent principalement sur les rythmes individuels et collectifs. Depuis plusieurs années, Guillaume Drevon s'intéresse également au cas des espaces transfrontaliers et en particulier aux questions d'intégration, de cohésion, d'identité et d'attachement.

Vincent Kaufmann

  • Naissance : 1-1-1955
  • Age : 69 ans
  • Pays : Suisse
  • Langue : Francais

Vincent Kaufmann est professeur de littérature et d'histoire des médias au MCM Institute de l'Université de St. Gall en Suisse et fondateur de l'Académie du journalisme et des médias de l'université de Neuchâtel. Il est notamment l'auteur de L'Equivoque épistolaire, Minuit, 1990 (traduit en anglais et en italien) ; Poétique des groupes littéraires, PUF, 1997 ; Guy Debord : La révolution au service de la poésie, Fayard, 2001 (traduit en anglais, allemand et coréen).

Laurie Daffe

Laurie Daffe est docteure en anthropologie de l'Université catholique de Louvain et chercheuse associée au laboratoire de sociologie urbaine (LaSUR) de l'École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL). Elle a forgé son domaine de compétences autour des usages et des pratiques en matière de choix résidentiel et de déplacement. Elle s'intéresse plus spécifiquement aux appropriations innovantes d'infrastructures de mobilité et de logement.

empty