À propos

Au sein d'un couple, souvent l'un et l'autre exercent leur profession dans des villes différentes. Dans leur existence pimentée de vols lointains pour le travail ou les loisirs, ils bougent sans cesse. Se sentent-ils pour autant plus libres? En outre, ils tiennent à s'enraciner dans leur maison de campagne.
Ce va-et-vient caractérise la société contemporaine, ample phénomène dont le sociologue Vincent Kaufmann, après de longues enquêtes, analyse les conséquences: éclatement urbain, rôle impérieux de la voiture, embouteillage des transports, sort des enfants, et surtout capacité personnelle de s'adapter à cette mobilité, financièrement et mentalement, sous peine d'être marginalisé.
Ce livre décrit aussi les transformations de quartiers de Paris tout comme les conséquences sociales du 'modèle suisse' donné comme exemple en Europe: les transports publics à Berne ou Zurich.


Sommaire

Sommes-nous vraiment de plus en plus mobiles ?
En nous déplaçant plus vite et plus loin, sommes-nous plus libres ?
Les manières de se déplacer se multiplient et la société change.
Mobilité et inégalités.
Comment la mobilité transforme la ville.
L'automobile, les politiques de transports urbains et la mobilité.
Politiques de déplacements urbains: les bonnes pratiques suisses en question.
Dix thèses sur les déplacements et la mobilité.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Ecoles / Courants / Thèmes


  • Auteur(s)

    Vincent Kaufmann

  • Éditeur

    Presses Polytechniques Et Universitaires Romandes

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    01/06/2017

  • Collection

    Metis Lyontech

  • EAN

    9782889151981

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    120 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    0.8 cm

  • Poids

    122 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Vincent Kaufmann

  • Naissance : 1-1-1955
  • Age : 69 ans
  • Pays : Suisse
  • Langue : Francais

Vincent Kaufmann est professeur de littérature et d'histoire des médias au MCM Institute de l'Université de St. Gall en Suisse et fondateur de l'Académie du journalisme et des médias de l'université de Neuchâtel. Il est notamment l'auteur de L'Equivoque épistolaire, Minuit, 1990 (traduit en anglais et en italien) ; Poétique des groupes littéraires, PUF, 1997 ; Guy Debord : La révolution au service de la poésie, Fayard, 2001 (traduit en anglais, allemand et coréen).

empty