À propos

Qui dit Comté de Beuil voit les Grimaldi et surtout Annibal dont subsistent essentiellement dans l'imagerie traditionnelle la figure d'un personnage plein de superbe -Io sono il conte di Boglio che fa que che voglio et l'horreur de sa mort de la main d'un Turc en 1621.
Le manuscrit inédit, retrouvé, traduit et publié par l'association Lou Savel permet d'avoir, à travers l'inventaire de leurs archives, une idée de l'organisation des droits et devoirs des 17 communautés du Comté de Beuil. On y découvre une règlementation déjà très précise régissant les rapports des habitants entre eux et avec le seigneur.
Contrairement à l'idée reçue de pouvoir absolu du Prince, les communautés assumaient déjà des responsabilités importantes et se géraient avec sagesse et détermination. Elles n'hésitaient pas, si besoin, à engager des procès pour se défendre, même contre leur seigneur, et pouvaient les gagner, ce qui témoigne d'une certaine indépendance de la justice.
Ces aspects de la vie administrative de petits villages qui font partie de nos jours du haut pays niçois et appartiennent aux cantons de Beuil, Roquestéron et Villars-sur-Var, montrent une fois encore que respect des traditions, modernisme et esprit de progrès ne sont pas incompatibles.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire


  • Auteur(s)

    Colette Bourrier-reynaud, Michel Bourrier-reynaud

  • Éditeur

    Serre

  • Distributeur

    Soleils Diffusion

  • Date de parution

    19/09/2008

  • EAN

    9782864105084

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    140 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Poids

    140 g

  • Lectorat

    Tout public

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty