L'origine de la famille, de la propriété privée et de l'État

À propos

Friedrich Engels publie, en 1884, un an après la mort de Karl Marx, cet essai d'après les notes et les réflexions laissées par ce dernier sur les études anthropologiques des sociétés archaïques de Lewis Henry Morgan.

Engels se réfère aussi au livre Le Droit maternel de Johann Jakob Bachofen. Abordant les thèmes du patriarcat, du matriarcat et des héritages biologique et social, cet ouvrage retrouve - à notre époque où les luttes de femmes prennent un nouveau virage, un nouveau visage - toute sa pertinence. Le texte de Engels est au fondement même de la théorisation de l'état « marxiste ». Il est légitime de considérer cet essai comme le premier ouvrage anthropologique « marxiste ». Lénine, en 1917, précisera :
« [...] J'espère que sur la question de l'état, vous lirez l'ouvrage de Engels L'origine de la famille, de la propriété privée et de l'état. C'est une des oeuvres maîtresses du socialisme moderne, où l'on peut faire confiance à chaque phrase, être sûr qu'elle n'a pas été écrite au petit bonheur, mais qu'elle s'appuie sur une énorme documentation historique et politique. » S'il fallait résumer ce livre par une seule phrase, ce serait bien « Marx et Engels considèrent les femmes comme la première classe opprimée ».



Rayons : Sciences humaines & sociales > Anthropologie

Rayons : Entreprise, économie & droit > Droit

  • EAN

    9782847955194

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    256 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    290 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty