Le théâtre monte au front

À propos

Sarah Bernhardt, pourtant invalide, n'a pas hésité à donner
plusieurs représentations théâtrales devant des milliers de
soldats, regroupés pour voir l'une des grandes vedettes du
temps. Moment de détente dans la vie du poilu, mais aussi
propagande ou reflet de leur existence difficile, le théâtre
joue un rôle important dans la vie du Front pendant la
Grande Guerre. Or, il est encore l'un des territoires peu
connus de l'histoire culturelle de la Première Guerre
mondiale.
Le théâtre monte au Front explore les différents visages du répertoire
de ce moment crucial: des pièces censurées à celles
écrites par les poilus eux-mêmes, du théâtre patriotique au
pacifiste, des auteurs de l'arrière aux représentations des casernes
et des campements. Entre « bourrage de crâne » et
vision très réaliste donnée par les soldats, le théâtre propose
une image fouillée de la guerre, de ses représentations, et des
façons dont elle a été vécue.
Le livre se compose d'une série d'essais sur la vie théâtrale entre 1914 et 1918, depuis Paris jusqu'au Front, et y adjoint une anthologie d'extraits significatifs d'un répertoire largement inédit, voire méconnu.



Rayons : Littérature générale > Théâtre

  • EAN

    9782804801601

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    416 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    3.5 cm

  • Poids

    498 g

  • Distributeur

    Dilisco

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty