Némésis médicale : l'expropriation de la santé

À propos

Lorsque leur développement dépasse certains seuils critiques, certaines institutions deviennent les principaux obstacles à la réalisation des objectifs qu'elles visent. Cette « contre-productivité paradoxale », version moderne du mythe de la Némésis (déesse grecque de la vengeance), Ivan Illich en fait ici la théorie systématique à propos de la médecine. Il critique tout particulièrement la diminution de la santé des hommes sous l'effet du développement sans fin de l'institution médicale, en soulignant l'inefficacité globale d'une médecine coûteuse, la perte de la capacité personnelle des individus de s'adapter à des environnements variés et le mythe de l'immortalité qui conduit au déni de la douleur, du vieillissement et de la mort.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Ecoles / Courants / Thèmes

Rayons : Sciences & Techniques > Médecine

  • EAN

    9782757890608

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    416 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.7 cm

  • Épaisseur

    1.6 cm

  • Poids

    196 g

  • Distributeur

    Mds

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Ivan Illich

Ivan Illich est philosopheet penseur de l'écologie politique. Il a fondé, au Mexique, le Centre international de documentation (CIDOC).

empty