Des victimes oubliées du nazisme ; les noirs et l'allemagne dans la première moitié du XXe siècle

À propos


après avoir été longtemps négligée, la question du sort de la minorité noire et métisse dans l'allemagne hitlérienne suscite depuis quelques années nombre d'interrogations - et d'approximations.
en historienne, catherine coquery-vidrovitch a voulu remonter aux sources des persécutions dont furent victimes les noirs sous le régime nazi. le racisme ordinaire, enfant naturel du colonialisme allemand, entraîna au début du xxe siècle le massacre des herero, dans le sud-ouest africain. ensuite se mit en place un racisme scientifique, prélude à la montée du nazisme. après la prise du pouvoir par hitler viendront les lois racistes, la stérilisation, les massacres de prisonniers et les déportations.
un document implacable sur l'un des aspects les moins connus des crimes du iiie reich.



Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799)

  • EAN

    9782749106304

  • Disponibilité

    Indisponible

  • Nombre de pages

    195 Pages

  • Longueur

    22.1 cm

  • Largeur

    14.2 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    260 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Catherine Coquery-Vidrovitch

Catherine Coquery-Vidrovitch, née en 1935, est une historienne spécialiste de l'Afrique, professeur émérite de l'université Paris-Diderot. Elle est l'auteure de nombreux ouvrages, dont, à La Découverte, Petite histoire de l'Afrique. L'Afrique au sud du Sahara de la préhistoire à nos jours (2010) et Être esclave. Afrique-Amériques, XVe-XIXe siècle (avec Éric Mesnard, 2013).

empty