À propos

LE CHAMPAGNE, « pluie d'étoiles à l'envers. », s'exclamait la Reine Mère du Royaume-Uni. Dans un autre registre : « J'espérais qu'il y aurait du champagne » dit Pierrette « d'un petit air canaille », via Raymond Queneau. Ou encore : « La gloire a, pour notre nation, la légèreté du champagne » affirmait solennellement Chateaubriand.
Depuis quand et comment s'installent dans notre langue le champagne et son cortège de représentations ? Quelle en est l'histoire ? Sabler, sabrer, battre, frapper le champagne ? Verre, coupe, flûte, flacon, bouteille, magnum, nabuchodonosor ? Et du côté de la fabrication, bouchage à la ficelle ? Agrafe ? Bouchon et muselet ? Mireur, remueur, caviste, cuviste oeuvrant au cercle : il faut les raconter. Tout comme dégorgement, dosage, bouchage, muselage, habillage, étiquetage, mais aussi dégustation et assemblage, parmi bien d'autres opérations. Et l'argot ? Du champ' à la roteuse, en passant par le pistolet. Quant aux festivités, quels sont les usages d'hier et d'aujourd'hui ? Place aussi à la littérature célébrant le bienfaisant Dom Pérignon. Mallarmé, A. de Noailles, Barrès, Dumas-fils, S. Bernhardt, J. Verne, R. Nimier et B. Pivot ont, entre autres, chanté ses bulles et ses marques prestigieuses. Un seul exemple à ne pas suivre : Max Lebaudy qui, selon Cocteau, lavait ses calèches au champagne.



Rayons : Dictionnaires / Encyclopédies / Documentation > Dictionnaires de français > Dictionnaires de langage

  • EAN

    9782745328731

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    144 Pages

  • Longueur

    17.5 cm

  • Largeur

    10.6 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    116 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean Pruvost

Jean Pruvost est professeur de lexicologie et lexicographie à l'université de Cergy-Pontoise, et chercheur au CNRS. Il a publié de nombreux ouvrages sur les mots et les dictionnaires, et anime diverses chroniques à la radio sur ces mêmes thèmes.

empty