À propos

En 1513, lorsqu'il se lança dans la rédaction du prince, nicolas machiavel s'adressait à julien de médicis, alors à la tête de la république de florence.
Mais son manuel de gouvernement allait devenir le livre de chevet de charles quint, henri iv ou napoléon. cinq siècles plus tard, le prince n'a rien perdu de son actualité : la plupart des sociétés du cac 40 sont plus peuplées que ne l'était alors la république de florence, et les princes de notre époque sont ceux qui les gouvernent. c'est à eux, et à tous les dirigeants d'entreprise, que s'adresse cette " relecture " de l'ouvrage phare du diplomate du xvie siècle.
Son objectif : en fournir les clefs de lecture, les passerelles qui permettent de replacer les préceptes de machiavel dans un contexte de guerre économique moderne. mais les dirigeants ne sont pas seuls concernés car comme l'a écrit jean-jacques rousseau : " en feignant de donner des leçons aux rois, machiavel en a donné de grandes aux peuples. ".


Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie


  • Auteur(s)

    Christine Kerdellant

  • Éditeur

    ECONOMICA

  • Distributeur

    ECONOMICA

  • Date de parution

    01/07/2000

  • Collection

    Strateges Et Strategie

  • EAN

    9782717840254

  • Disponibilité

    Disponible

  • Épaisseur

    0.5 cm

  • Poids

    230 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Relié  

Christine Kerdellant

Christine Kerdellant , qui est diplômée de HEC et y a enseigné, a été chef d'entreprise avant de devenir écrivain et journaliste. Elle est l'auteur d'une quinzaine d'essais économiques et de romans (son dernier ouvrage, Alexis, ou la vie aventureuse du comte de Tocqueville , a été publié chez Robert Laffont en février dernier). Également conférencière, invitée régulière d'émissions de télévision comme « C dans l'air », elle est aujourd'hui directrice de la rédaction de L'Expansion et directrice adjointe de la rédaction de L'Express .

empty