À propos

Faire reconnaître un résultat de recherche inattendu et bousculant les idées dominantes est une entreprise difficile et hasardeuse. Le livre d'Alain Prochiantz s'appuie sur son propre parcours et sur les obstacles qu'il a rencontrés pour proposer une réflexion sur le fonctionnement actuel de la cité scientifique et sur la manière de la faire évoluer. Lorsque les institutions scientifiques et les conditions de la publication et de la reconnaissance par les pairs favorisent trop systématiquement les travaux conformes aux attentes et les projets inscrits dans les paradigmes dominants, tout résultat surprenant éveille une suspicion durable et un scepticisme systématique. Les projets innovants sont alors découragés. Dans ces conditions, comment la recherche pourrait-elle ouvrir des voies nouvelles ? N'est-elle pas condamnée à s'en tenir à ses routines et à creuser indéfiniment des sillons déjà tracés ? Pourquoi ne pas laisser plus d'initiative aux chercheurs qui voudraient penser autrement ?
Ce livre élégamment écrit pose des questions fondamentales sur l'organisation de la recherche, son évaluation et le système de publication et de peer review. Pourtant, derrière la critique des pesanteurs d'un système favorisant le conformisme et les hiérarchies instituées, on lit surtout une apologie de la recherche et un plaidoyer passionné pour la liberté du chercheur.


Rayons : Sciences & Techniques > Généralités sur la science > Essais / Réflexions / Ecrits sur la science


  • Auteur(s)

    Alain Prochiantz

  • Éditeur

    Odile Jacob

  • Distributeur

    Hachette

  • Date de parution

    13/03/2024

  • Collection

    Sciences

  • EAN

    9782415007089

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    176 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14.5 cm

  • Épaisseur

    1.1 cm

  • Poids

    242 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Alain Prochiantz

Alain Prochiantz est chercheur en neurobiologie et professeur au Collège de France. Familier des
réflexions épistémologiques, il a publié de nombreux ouvrages dont, récemment, Géométries du vivant
(Fayard, 2008) et Génétique, évolution, développement (De vive voix, 2010).

empty