À propos

10 novembre 1945 : Paris est plongé dans l'obscurité. Cinémas, théâtres et restaurants sont fermés. Paris est vide : seuls trois longs cortèges funéraires de quinze cercueils filent vers les Invalides. Sur l'un d'entre eux, une plaque : « Berty Albrecht, résistante du mouvement Combat, 15 février 1893-31 mai 1943, Compagnon de la Libération, Médaille militaire, Croix de guerre avec palmes, médaille de la Résistance avec rosette ». Le lendemain, elle sera inhumée au Mont-Valérien. Dominique Missika est partie sur les traces de cette héroïne au destin tragique. Son enquête révèle une femme étonnante et complexe : issue de la bonne société protestante de Marseille, cette mère de famille deviendra surintendante d'usine et militante féministe avant de vivre une grande passion avec Henri Frenay, un saint-cyrien catholique de douze ans son cadet, qu'elle entraîne dans sa lutte contre le nazisme. Figure emblématique de la Résistance, elle meurt entre les mains des Allemands. En consultant documents de justice, archives privées et témoignages inédits, l'auteur retrace avec talent les raisons de son engagement, les circonstances de son arrestation par les Allemands et redonne toute sa place à cette femme exceptionnelle.


Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Biographies / Monographies


  • Auteur(s)

    Dominique Missika

  • Éditeur

    Tempus/Perrin

  • Distributeur

    Interforum

  • Date de parution

    07/05/2014

  • Collection

    Tempus

  • EAN

    9782262047115

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    384 Pages

  • Longueur

    17.9 cm

  • Largeur

    11.1 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    219 g

  • Support principal

    Poche

Dominique Missika

Dominique Missika est historienne. Productrice à France Culture et collaboratrice de la chaîne Arte, elle a été directrice de la rédaction de la chaîne Histoire. Elle est l'auteur de plusieurs livres consacrés à l'Occupation, notamment La guerre sépare ceux qui s'aiment, Grasset (2001) et Berty Albrecht, Perrin, 2005.

empty