Dans ma bibliothèque : la guerre et la paix

Dans ma bibliothèque : la guerre et la paix (coédition De Fallois ; Préface Pierre Laurens)

À propos

« J'ai vu peu à peu se dessiner et s'imposer à mon esprit une sorte de retable, en forme de triptyque déployé en désordre : à gauche, les deux épopées antiques revisitées ; au centre, un vaste paysage français représentant deux « siècles » successifs qui finissent par se fracasser l'un l'autre, l'un au nom de la gloire, l'autre au nom du bonheur. À droite, les deux romans, tous deux russes, qui se portent le mieux témoins de la guerre moderne et contemporaine, prévue et théorisée par le prussien Clausewitz, mais préparée en France dans les deux derniers siècles Bourbon, par des philosophes, théoriciens militaires, mais aussi par des peintres, sculpteurs et graveurs divorcés des délices « rocaille », tenues désormais pour incompatibles avec la vertu, le patriotisme et la liberté de citoyens « à l'antique ». Mais commençons par le milieu du triptyque, avant de ramener l'oeil intérieur du lecteur du côté de l'Antique, puis du côté de la modernité industrielle, manoeuvre opérée avec la liberté et la vitesse de livres que l'on retire sur l'étagère de la bibliothèque, où ils se trouvent juxtaposés sans tenir compte de l'ordre chronologique de leur parution. ».
M. F.


Dans ces échappées politiques et littéraires d'Homère à Grossman, Marc Fumaroli (1932-2020) nous convie à une méditation historique sur la paix et la guerre en Europe. Magistral essai posthume, Dans ma bibliothèque propose un nouveau « regard sur le monde actuel » tout aussi lucide et désillusionné que celui de Paul Valéry et où la sûreté du savoir est servie par toutes les ressources de l'éloquence.



Sommaire

Note sur la présente édition.
Préface de Pierre Laurens.

De Bonnefoy à Valéry : guerre et paix.
Du côté de Jean Dutourd et de Louis Chevalier.
La République des Lettres.
Revivre l'Antique est devenu, mais de plusieurs manières opposées, un projet et un programme pour l'Europe moderne.
Guerre et Paix en devenir.
Le nouveau monde de Watteau dans un Royaume en paix.
[Première rencontre avec le singulier comte de Caylus].
Au Maroc, 1932-1945.
Télémaque, physiocrate du « Siècle de Louis XV » et la maudite soif de l'or.
La guerre et les guerriers.
Un lieu commun fécond : les caractères nationaux de l'Europe.
Charles de Gaulle et John Milton allégoristes.
Arts et politique dans la France de Louis XV.
[Il est temps de pencher du côté du bonheur].
Un grand esprit au service de la monarchie : l'abbé Jean-Baptiste Du Bos, 1670-1742.
L'abbé Du Bos, historien de la monarchie absolue.
Du « grand goût » à la gloire du « roi de guerre » au « petit goût » au service du bonheur des particuliers.
Littérature, arts, histoire et bon usage critique du lieu commun.
Pacifisme et bellicisme fusionnels et réversibles.
Catholiques et protestants.
Richelieu et le concert européen.
Énée, le guerrier en grand deuil.
Deuil d'Énée le guerrier en action, deuil de Charlus le guerrier à la retraite.
L'Énéide, poème de la guerre nécessaire et néanmoins horrible.
La seconde fondation de Rome et la fin de la République.
L'Iliade : les roitelets grecs ligués contre la grande famille princière de Priam qui se croit à l'abri dans les murailles de Troie.
Résilience de l'Iliade, poème des origines.
Tolstoï, un Homère russe.
De l'amitié entre grandes âmes.
Winckelmann et Caylus sublimes opsimathes.
Travaux et jours de Caylus.
Initiatives éditoriales de Caylus.
[Winckelmann versus Caylus].
[De Poussin à David].
[Les peuples heureux n'ont pas d'histoire].
[Les voies insolites du retour à l'Antique, Sociétés des Lazzis et du Bout du Banc].
Louis XV, roi sans divertissement ?
Caylus et Quélus.
[Momus chez les amis de saint Augustin et de la vérité].
Paul Valéry chez Degas.
[Mon Caylus].
[Le bouclier d'Achille].
Aristophane.
Érasme.
[Fructus belli].
[Rubens et l'infortunée Europe].
[Vélasquez et la gloire militaire].
Versailles.
Louis XIV en ses décors.
La Conjuration de Cellamare.
L'abbé de Véri.
Le siècle de Télémaque.
Fénelon et Barthélemy : de la politique chrétienne à la pratique du « pur amour ».
Les Aventures de Télémaque ou l'éducation d'un futur roi « absolu ».
1698, le camp de Compiègne.
La folle maladie du désir.
[Description de tableaux et thérapeutique].
[Télémaque et les beaux-arts].
[Variations sur les convictions de Mentor].
[Mystique et politique].
Conférences d'Issy et condamnation des Maximes des saints.
Éducation des princes, éducation d'un prince.
[Qu'est-ce que le goût ?].
[Précepteurs entre guerre et paix].
[Le Petit Concile].
[Le plafond du salon d'Hercule].
Boucher, Watteau, Oudry et les paravents de Voré.
[Jeanne Poisson, une roturière d'exception].
Madame de Pompadour.
Querelle allégorique entre les deux « siècles », celui de Louis XIV et celui de Louis XV, organisée par Caraccioli.
Bricaire de La Dixmerie et Caraccioli.
Une hégémonie culturelle en déclin.
[« J'ai trop aimé la guerre »].
André Dacier.
1714, réveil de la Querelle des Anciens et des Modernes.
Pacifisme fénelonien.
[Le grand goût français].
Jean Charles de Folard.
Jean Charles de Folard et le comte Anne Claude de Caylus, originaux parallèles.
[Un nouvel avenir de vertu et de victoires].
Chateaubriand et la République américaine.
Frédéric II.
[Lumières philosophiques, Lumières militaires].
[Clausewitz].
[Tolstoï].
[La Terre dévastée].
Vassili Grossman, Vie et Destin, 1960-1980.

Repères chronologiques.
Index.

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Essai littéraire

  • EAN

    9782251452043

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    468 Pages

  • Longueur

    24.1 cm

  • Largeur

    16 cm

  • Épaisseur

    3.4 cm

  • Poids

    738 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Marc Fumaroli

Professeur au Collège de France, successeur d'Eugène Ionesco à l'Académie française et de Georges Duby à l'Académie des Inscriptions et Belles Lettres, Marc Fumaroli (1932-2020) est l'auteur d'une œuvre majestueuse où communient littérature, histoire, philosophie et force d'un style reconnaissable entre tous. Il a également renouvelé en profondeur la perception et l'étude de Chateaubriand.

empty