Détruire les Arméniens ; histoire d'un génocide Détruire les Arméniens ; histoire d'un génocide
Détruire les Arméniens ; histoire d'un génocide
Détruire les Arméniens ; histoire d'un génocide

Détruire les Arméniens ; histoire d'un génocide

À propos

Dans cet ouvrage sont présentés les grands enjeux du génocide arménien, et plus largement de ce que le langage diplomatique a nommé la « question arménienne ». Pour bien comprendre les racines du processus génocidaire, l'auteur remonte au début du règne du sultan Abdülhamid (1876-1909) et aux massacres de 1894-1896, qui provoquèrent la mort de plus de 100 000 Arméniens d'Anatolie sans réaction militaire de la part des Puissances européennes. Le régime constitutionnel qui succède en juillet 1908 à celui du sultan, sous la pression des officiers jeunes-turcs, est en théorie fondé sur l'égalité de tous les peuples de l'empire, mais il débouche très vite, dès avril 1909, sur les massacres de Cilicie durant lesquels plus de 20 000 Arméniens trouvèrent la mort. La montée des périls et des nationalismes qui touche également les élites ottomanes, notamment au cours des guerres balkaniques de 1912-1913, radicalise leurs positions idéologiques et incite les dirigeants jeunes-turcs à s'engager dans la guerre aux côtés de l'Allemagne pour se débarrasser de la tutelle des Puissances dans les affaires intérieures ottomanes. La destruction d'1,2 million d'Arméniens (sur 1,9 million) constitue un des aspects majeurs de cette politique d'émancipation, dans la mesure où ils sont considérés comme des agents infiltrés au service de puissances étrangères. Le processus génocidaire met ainsi en lumière l'aspect totalitaire de la politique jeune-turque, à la fois dans sa gestion de l'État et dans son projet de société devant aboutir à la naissance d'un « homme nouveau » turc par la destruction de toutes les populations non musulmanes d'Anatolie.

Sommaire

Introduction Chapitre 1 - La naissance de la « Question arménienne » sous Abdülhamid II (1878-1908) Les communautés non musulmanes de l'Empire ottoman Déclin de l'empire et tentatives de modernisation La crise de 1875-1878 et le traité de Berlin Les conséquences du traité de Berlin sur la politique intérieure ottomane Les partis politiques arméniens La politique arménienne du sultan La dimension internationale des pogroms des années 1894-1896 La « question arménienne » et les « six vilayets » (1878-1908) : une bataille de chiffres et de frontières Chapitre 2 - Les Jeunes-Turcs et leur montée en puissance (1908-1914) La phase révolutionnaire (1889-1908) La « révolution » de 1908 L'opposition au CUP et la contre-révolution de 1909 Aspirations totalitaires : « économie nationale » et « turquification » Relations entre le CUP et les Arméniens en 1908-1909 Les guerres balkaniques (1912-1913) « Brutalisation » et nationalisme intégral La question des « réformes » arméniennes de 1913-1914 Chapitre 3 - Entrée en guerre et logiques génocidaires (1914-1915) Participation de l'Empire ottoman à la guerre en 1914 Premières opérations militaires (novembre 1914-janvier 1915) Débats au sein du CUP concernant l'extermination des Arméniens (janvier-mars 1915) Premières mesures anti-arméniennes (août 1914-avril 1915) La résistance de Van (20 avril 1915) Le 24 avril 1915 : arrestation des personnalités arméniennes d'Istanbul Le procès des chefs hentchaks (28 avril 1915) L'attitude des populations arméniennes : trahison ou soumission ?
Chapitre 4 - Le processus génocidaire : déportation, extermination, colonisation (1915-1918) Le processus génocidaire : la première phase (1915) Des études de cas : vilayet de Bitlis, Constantinople, l'Anatolie occidentale Oppositions turques au programme d'extermination Les provinces occidentales (Thrace, régions d'Izmit et de Bursa) La deuxième phase du génocide : l'extermination dans le désert (1916) Processus génocidaire et radicalisation Le volet économique du processus génocidaire La politique des unionistes à l'égard des autres peuples non-turcs La situation militaire sur le front oriental de 1915 à 1917 Offensive ottomane en Anatolie orientale et dans le Caucase en 1918 Les massacres d'Arméniens dans le Caucase en 1918 Le bilan : estimation du nombre de victimes Les rescapés du processus génocidaire Chapitre 5 - La Turquie d'après-guerre : la question de la responsabilité Les conséquences de la guerre et le bilan de la politique unioniste La question des responsabilités : le procès des unionistes (1919-1920) Quelle valeur accorder à ces procès ?
L'attitude de la société musulmane à l'égard du génocide arménien La lutte armée des unionistes contre le partage de l'Anatolie Mustafa Kemal et les unionistes Bilan de la politique unioniste entre 1914 et 1922 Conclusion - Les conditions de possibilité d'un génocide Un héritage hamidien déterminant L'idéologie unioniste et le contexte de guerre L'héritage du processus génocidaire

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799)

  • EAN

    9782130626176

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    280 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    346 g

  • Distributeur

    Union Distribution

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty