La mer couleur de vin

Traduit de l'ITALIEN par JACQUES DE PRESSAC

À propos

Ces récits ont été écrits - avec quelques rares autres qui ne m'ont pas semblé valoir la peine d'être recueillis et de nouveau proposés au public - entre 1959 et 1972. Pourquoi ai-je recueilli et publié ces récits ? Parce qu'il me semble avoir ainsi composé une somme, un condensé de mon activité jusqu'à maintenant, et il apparaît (je ne peux cacher que j'en suis, d'une certaine façon, satisfait, dans le cadre de ma plus générale et constante insatisfaction) que, pendant toutes ces années, j'ai poursuivi ma route sans regarder ni à droite ni à gauche (c'est-à-dire regardant et à droite et à gauche), sans incertitudes, sans doutes, sans crises (c'est-à-dire avec beaucoup d'incertitudes, avec beaucoup de doutes, avec des crises profondes), et que, entre le premier et le dernier de ces récits, il se dessine une certaine ligne circulaire qui n'est pas celle du chien qui se mord la queue. L. S.


Rayons : Littérature > Romans & Nouvelles


  • Auteur(s)

    Leonardo Sciascia

  • Traducteur

    JACQUES DE PRESSAC

  • Éditeur

    Gallimard

  • Distributeur

    Sodis

  • Date de parution

    21/08/2002

  • Collection

    L'imaginaire

  • EAN

    9782070766970

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    210 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    1.3 cm

  • Poids

    220 g

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Leonardo Sciascia

Leonardo Sciascia est né en Sicile en 1921 . Fils et petit-fils de mineurs, il devient instituteur en 1941 avant de consacrer sa vie à la littérature et à la politique. Son premier roman, Les Paroisses de Regalpetra , paraît en 1956. Suivront nombres de romans et essais devenus des classiques, comme Les Oncles de Sicile , Le Jour de la chouette, Mort de l'inquisiteur, À chacun SO/l dû , La Controverse liparitaine , La Mer couleur de vil1 ,Todo Modo, Le Contexte.
Chacun met en scène sa Sicile natale, ses ouvriers, le fonctionnement de sa société soumise au pouvoir de la mafia et de l'Église. Leonardo Sciascia est mort à Palerme en 1989.

empty