Nombre 7

  • Michelin, matricule F276710

    Jean-Michel Frixon

    • Nombre 7
    • 26 Avril 2021

    Derrière lui, les murs de poussière se referment après plus de quatre décennies passées à l'usine, bleu de travail et poids des années sur les épaules. De ses premiers pas de coursier, à l'âge de 17 ans, aux différents emplois dans les ateliers clermontois de la manufacture Michelin, Jean-Michel Frixon nous entraîne au gré de ses rencontres, de ses émotions mais aussi de ses plus profondes déchirures.

    Une vie d'usine où le temps peut paraître une éternité, où l'avenir ne s'écrit jamais sans crainte. De ces odeurs entêtantes de gomme mêlées au bruit continu des presses, des visages brisés de fatigue jusqu'aux éclats de voix déchirant ces innombrables nuits sans sommeil, le tout juste retraité explore quelques-uns de ses souvenirs les plus marquants. Bruts parfois, tendres souvent. Des moments suspendus à des rencontres inattendues où l'ouvrier retrouve, le temps d'un instant, une considération trop souvent oubliée. De ces bulles d'espoir, souvent éphémères, naissent parfois des histoires d'hommes et de femmes aux horizons multicolores.

  • Un parlement en toc

    Annie Chapelier

    • Nombre 7
    • 1 Avril 2022

    Bilan de santé d'une démocratie malade, carnets de route d'une infirmière-députée Élue à l'une des fonctions les plus prestigieuses de notre démocratie, députée de l'Assemblée Nationale, au suffrage direct, j'ai touché du doigt ce fonctionnement républicain. Même si je n'en ai pas décrypté tous les arcanes ou appris tous les mécanismes, j'ai été au coeur du fonctionnement républicain. Mon constat est sans appel : la mise en scène est trompeuse, nous ne pouvons remplir le rôle qui nous est dévolu.
    Et c'est de mon devoir de dénoncer ce que l'immense majorité de mes collègues reconnaissent mais n'osent exprimer, que le mal est profond et qu'une seule chose s'impose : une réforme constitutionnelle majeure, à l'instar de celle de 1958.

    Il y a urgence. C'est une question de survie démocratique.

  • à coeur ouvert

    Patrick Delacoux

    • Nombre 7
    • 2 Février 2021

    En cet fin d'après-midi du 6 avril 2018, je ne sais pas si je vais encore tenir longtemps. J'ai du mal à respirer, mes jambes ne me portent plus, la vie me fuit. Le 7 avril 2018, on m'a donné un coeur, un nouveau souffle pour la vie. Ce cadeau de la vie, je le dois aussi aux femmes et aux hommes de l'hôpital Cardio Louis Pradel à Lyon, qui font un métier admirable dans des conditions très difficiles. Ils accomplissent des prouesses et sauvent des vies au quotidien. Dix jours après la transplantation, mes larmes coulaient sur mon dictaphone, elles se transformaient en écriture, en paragraphes tout droit sortis du coeur... J'écrivais avec une seule idée en tête : l'envie de donner et de partager cette aventure humaine. Ma motivation est d'interpeller sur l'importance du don d'organes. Cette histoire empreinte d'émotion, d'humour et d'optimisme, je vous la livre. «?Donner est une belle manière d'aimer...?»

  • Mémoires d'un jurassien : 1951-2020

    Gilbert Daudan

    • Nombre 7
    • 5 Mars 2021

    Un doux et savoureux mélange d'histoires de famille, de souvenirs, un hommage humain et touchant à la Franche-Comté et à ses hommes, femmes et enfants, acteurs de cette belle région.

    Coutumes, traditions, patois, généalogie jurassienne, Histoire, cet ouvrage est une invitation au voyage dans l'espace et dans le temps.

    Jour après jour, anecdote après anecdote, décennie après décennie... des années '50 à aujourd'hui, suivez-nous en Franche-Comté à travers un parcours singulier.

  • Face à soi

    Kevin Lopes

    • Nombre 7
    • 1 Décembre 2021

    22 ans et, oui, j'ai un cancer.On m'a diagnostiqué un lymphome, un cancer du syste?me lymphatique. Je « cachais » cette foutue maladie, je ne voulais pas en parler pour ne pas attirer la peine et l'attention, car je déteste c?a, me?me dans le négatif je ne vois que le positif, je suis comme c?a.Puis je me suis dit, autant en parler, sensibiliser et prévenir un maximum de personnes, autant que cela serve à quelque chose. Tout va bien, je croque toujours autant la vie à pleine dent comme je sais si bien le faire, je travaille toujours autant me?me si je suis beaucoup plus fatigué qu'avant mais je ne laisserai pas la maladie gagner la partie. C'est difficile pour moi, parce que pour la premie?re fois de ma vie je n'ai aucun contro?le sur moi-me?me et j'ai ce truc sous ma peau, mon port à cath pour la chimio, que je déteste du plus profond de moi-me?me et qui me montre tous les jours que je suis malade. Je voulais vraiment écrire ce livre dans un but précis : sensibiliser un maximum de personnes, plus jeunes, moins jeunes... cela peut arriver à n'importe qui, n'importe quand.Je suis en bonne santé, je ne fume pas, je ne me drogue pas, je fais du sport, et... oui c?a m'arrive, à moi, du jour au lendemain sans prévenir. Je suis bien entouré et c'est certainement ma plus grande force dans ce combat, mes amis et ma famille sont mes piliers dans ma vie et encore plus durant cette épreuve. Le plus important est de toujours rester positif et de relativiser, me?me si cela est moins facile certains jours, je dois vous l'avouer. Il faut savoir l'accepter pour rebondir, je l'accepte et j'en sortirai encore plus fort.

  • Les ombres d'une ombre

    Benedicte Dartigalongue

    • Nombre 7
    • 14 Décembre 2020

    Qui était cet homme qui va mourir?? Gérard. Un être étrange, insaisissable, inlassablement mis de côté, un fou. Un père. Ce texte est l'enquête subjective menée par sa fille adulte, nécessaire travail de deuil, cherchant à donner enfin un contour à cet homme menacé d'effacement. Une immersion dans les souvenirs, suivant les à-coups de la mémoire, qui met au jour d'anciens désordres familiaux. Jusqu'où cette femme se rapprochera-t-elle de sa propre histoire??

  • L'écoute : nouvelle héroïne des temps modernes.
    Tant pour des questions d'équilibre social, de santé publique ou d'environnement, le bruit, le silence, le dialogue sont désormais des questions d'actualité. Surfant sur ces thèmes, Pierre Tabarin, par le biais d'un roman, à fois ludique et empli d'informations techniques et sociologiques, trace une philosophie de l'altérité. Dans la famille Cauvert, d'origine franco-américaine, mais vivant à Toulouse, où les parents et les deux enfants sont tous préoccupés par le bruit et le silence, les péripéties sont nombreuses. Dans le monde actuel nombreux sont ceux qui, trop souvent, entendent sans écouter, préfèrent le bourdonnement (buzz) ou le gazouillis (tweet), et en oublient l'importance de la conversation, de l'autre, de la démocratie.

  • Douceur de sagesse

    Adrien Baillayre

    • Nombre 7
    • 1 Avril 2021

    À travers des textes mélodieux qui offrent un ensemble cohérent et harmonieux, Adrien Baillayre aborde des questions très actuelles et donne sa version du monde.

    Mêlant pensées et réflexions, à la fois empreintes de naïveté et de maturité, elles sont avant tout révoltantes, tout comme cet adolescent de 16 ans qu'est Adrien?! Face à la bêtise humaine, il s'arme de sa hargne et pousse un cri, un cri d'espoir et de rébellion : simplicité.

  • Cabossé

    Thierry Cazenave

    • Nombre 7
    • 1 Juin 2021

    Cela fait plus de trente ans que l'auteur a découvert son homosexualité un jour d'été sur une plage. Aujourd'hui, il approche la cinquantaine et il regarde le chemin parcouru avec nostalgie et émotion. Certes, sa vie amoureuse a été chaotique et parsemée d'embûches, mais il a cru résolument en sa bonne étoile. Dans son essai autobiographique, il raconte avec pudeur et sincérité la quête sentimentale de l'être aimé et du bonheur. Cabossé par les épreuves de la vie, l'auteur délivre dans son récit un message d'espérance pour les jeunes générations, luttant contre les stéréotypes et toutes les formes d'intolérance.

  • Le temps des liens

    Nicole Reverdou

    • Nombre 7
    • 9 Juillet 2021

    À travers de courts récits, Sophie, née à la fin des années 60, nous raconte des anecdotes de vie qui sont autant d'invitations à réfléchir sur notre humanité et les paradoxes de notre société moderne. Elle souligne la force du lien que nous entretenons avec nos territoires, notre société et nos cultures et nous invite à revisiter la qualité de ces liens pour imaginer le monde que nous voulons créer. Elle nous donne la clé pour bâtir des choix d'avenir prometteurs, basés sur la compréhension mutuelle de tout ce qui nous entoure ou nous constitue, sur la voie d'une diplomatie ouverte, aimante et raisonnée, pour le bien de tous et de chacun à la fois.

  • Trois gascons pour chérir la liberté

    Pierre Tabarin

    • Nombre 7
    • 1 Juillet 2021

    Au moment où les technologies créent des addictions, la pandémie limite la mobilité, le réchauffement climatique inquiète, la raison régresse au profit de multiples croyances, la question de la liberté devient essentielle. En particulier parce que le néolibéralisme touche à sa fin et qu'il faut construire l'avenir.

    Trois Gascons, ayant vécu à des époques différentes, ont mis en avant l'importance de l'autonomie, de la liberté individuelle, du respect dû à chacun. Montaigne au niveau de chaque personne, Montesquieu au titre du citoyen et Frédéric Bastiat en ce qui concerne le consommateur.

    Les rapprocher paraît utile puisque chacun de nous est Individu, citoyen et consommateur. De plus à l'heure où l'on va fêter les 300 ans des Lettres Persanes de Montesquieu, il est utile de se demander : comment peut-on être libéral??

  • Sur la piste du noun

    Maurel Jean-Jacques

    • Nombre 7
    • 1 Février 2022

    On dit que tout se joue avant cinq ans. C'est vrai pour le narrateur. Après la lecture de ce livre, vous vous demanderez depuis combien de temps vous n'avez pas rêvé votre enfance. Alors vous interrogerez vos parents, vos proches et surtout vos souvenirs. Chacun d'entre nous est confronté à un moment ou à un autre de sa vie à cette réflexion désormais populaire et tellement empreinte de sagesse : « C'est en sachant d'où l'on vient que l'on sait où on va ».En livrant ces onze récits d'enfance, le narrateur fait plus que replonger dans ces souvenirs, il convoque tout à la fois ses yeux d'enfant et d'adulte pour raconter les aventures extraordinaires dont son père est le héros. Des aventures qui ont façonné sa vie d'homme. Mais il ne s'agit pas de n'importe quelles aventures. Ces aventures, c'est l'Afrique noire des années 50. C'est la colonisation, juste avant l'indépendance. Ces aventures extraordinaires vous plongent à la rencontre d'un homme singulier, une confrontation entre l'idéal du missionnaire protestant et la réalité de l'humanitaire. Un électron libre qui considère l'indigène comme son égal et sa mission au service exclusif des populations. Bref, un récit qui éclairera d'une lumière particulière le contexte géopolitique d'aujourd'hui.

  • Manifeste pour un nouveau contrat social

    Collectif

    • Nombre 7
    • 23 Mars 2021

    Alors que la crise sanitaire qui affecte l'humanité entière vient percuter tout ce que nous pensions fixe, notamment notre système économique, ces auteurs la perçoivent plutôt comme l'occasion de lancer un nouveau projet de civilisation. Dans l'urgence, ils se sont posé mille questions, pour envisager une nouvelle mécanique et de nouveaux instruments, à la recherche d'un modèle, d'un monde cohérent, soigneux des Hommes et de la Terre. Ils ont alors repensé notre place dans un monde aux ressources limitées, nos relations aux autres, celles avec notre environnement proche, ce qui a engendré un nouveau rapport à la citoyenneté, à la démocratie.

    Ce n'est pas une thèse exhaustive. C'est parfois un pamphlet, un essai, une supplique, un manifeste. Son but : éveiller les consciences, susciter la réflexion. Faire réfléchir sur valeurs de : Liberté, Laïcité, Fraternité, Solidarité. Aller vers un nouveau contrat social?!

  • Jean Lamouroux

    Robert Lamouroux

    • Nombre 7
    • 12 Avril 2021

    Quand le Receveur des postes entra dans la salle à manger-séjour pour boire le pastis, Jean, qui dessinait ne pouvait imaginer ce qui allait se passer. Voyant son dessin, le receveur dit à Eugène qui l'avait invité : « Votre fils est très doué ! Vous devriez l'envoyer étudier à l'École des Beaux-Arts d'Avignon ! ». Une vie d'artiste ? Ce n'était pas ce qu'Eugène avait envisagé estimant qu'il était le meilleur de la classe, malgré qu'Eugène ne lui eut accordé que le cours du dimanche matin, on lui décerna le prix d'excellence. Encore jeune adolescent, Jean ne pouvait penser à la belle vie qu'il allait avoir : voyages, mais aussi rencontrer des gens prestigieux et toute l'école des grands peintres figuratifs et abstraits de New York. Une vie riche, loin du petit village de Provence où il avait grandi, mais aussi quelquefois difficile ; une vie d'artiste, riche et imprévue.

  • Les 123 commandements

    Hakim Boumedjane

    • Nombre 7
    • 10 Mai 2021

    Cet opuscule s'apparente à un jeu de prédiction, qu'il est préférable de partager, en choisissant chacun son tour un chiffre entre 1 et 123. Vous pourrez ainsi révéler à l'autre la prédiction correspondant à ce chiffre. Ce livre de philosophie spirituelle a le pouvoir de transcender votre existence, si vous brisez vos chaînes, si vous ouvrez votre esprit et adoptez certains des commandements et des préceptes qui y sont révélés.   Exemple : - Vous : «?Choisis un chiffre compris entre 1 et 123, je te dévoilerai alors ton commandement, ton précepte du jour?». - Lui/Elle : «?Je choisis le chiffre 20?». - Vous : «?Très bien, voyons voir le commandement n°20 à quoi il correspond... Commandement n°20 : La liberté n'a pas de prix, mais elle a un coût?! Qu'est-ce que tu en penses?? Car c'est à chacun d'interpréter son commandement du jour...?» - Lui/Elle : «?...?»

  • Nomade de garnison en garnison

    Rocher Jean-Luc

    • Nombre 7
    • 1 Juin 2018

    J'ai voulu raconter mon histoire et celle de ma famille. il y avait longtemps que cette envie me taraudait, mais il a fallu un élément déclencheur fort pour que je commence à dévoiler mon jardin secret et me mettre à nu. A travers ce récit de ma vie, je porte témoignage de mon époque, de mon engagement politique, de ma profession et de son indigence il y a une cinquantaine d'années, de la manière négative dont elle était perçue, des transformations importantes auxquelles elle a été confrontée. De tous les corps de l'État, c'est sans doute celui qui, depuis un demi-siècle, a dû se remettre en cause et se restructurer tous les dix ans en moyenne. Tout cela sans bruit, sans banderole et sans grève.

  • Stop aux violences conjugales! J'ai accumulé dans ma tête, une sorte de long métrage dont je suis la malheureuse actrice principale. J'ai regroupé les images de ma vie éparpillées au fil des années dans les endroits reculés de mon cerveau. Je détenais au fond de ma mémoire la bande son originale qui accompagnerait mon film. Le plus difficile restait de recoller les morceaux, de coordonner les scènes, de raconter avec honnêteté, d'expliquer simplement une violence quotidienne... J'ai essayé de tout extraire d'un esprit bafoué. J'avais oublié. Non ! J'avais dissimulé, zapper le traumatisme de toutes ces années. Mais lorsque les clichés apparaissent devant mes yeux, que des cauchemars s'invitent dans mon sommeil, que des bruits pourtant familiers me réveillent en sursaut au milieu de la nuit... La peur s'installe... Je ne suis pas, je n'étais pas plus conne qu'une autre... mais si vulnérable derrière un paravent de bonheur apparent. Alors... Alors j'ai décidé de transcrire l'histoire de ma vie avec l'aide d'un prête-plume, un scénario réel, la biographie de mon existence, celle d'une femme battue. Certains diront qu'elle constitue unehistoire ordinaire. Une de plus ?  

  • Cindy Sander, de l'ombre à la lumière

    Cindy Sander

    • Nombre 7
    • 14 Octobre 2020

    Oubliez tout ce que vous savez sur Cindy Sander. Cet ouvrage, c'est la vraie vie. Au-delà de son destin exemplaire, c'est le récit d'une enfance difficile, d'une carrière commencée dès l'âge de dix ans, d'un combat, de revers, de belles rencontres, d'une soif de vivre repoussant toujours les limites. Toute personne qui se bat pour un projet, quel qu'il soit, se retrouvera entre ces lignes, animée par la même rage de vaincre que notre chanteuse, guidée par son coeur, par son âme. Cindy Sander est une artiste avec un grand A, complète, passionnée, survoltée. À travers les aléas de la vie, les embûches de carrière, découvrez-la sous un nouveau jour, sereine, telle une guerrière des temps modernes qui n'a plus rien à prouver. C'est sur le ton de la confidence que Cindy se dévoile. Des coulisses de la Nouvelle Star au show signé Manfred Thierry Mugler, explorez le parcours, entre zones d'ombre et passages lumineux, de Cindy Sander, étoile parmi les étoiles.

  • Le chemin de l'espoir

    Michel Bentejac

    • Nombre 7
    • 23 Mai 2019

    Cet écrit est un message d'espoir, une ode à la vie, un témoignage vécu. Ceci est mon histoire, mon combat, pour toujours faire face à la maladie et aux autres aléas de la fatalité.
    N'oubliez jamais que tout est source de bonheur, chaque minute qui s'écoule compte.
    La vie vaut la peine d'être vécue, c'est un cadeau, une chance, alors usons-en allègrement ! Ayons soif de vivre !
    Ce que vous avez entre vos doigts, c'est moi, c'est vous, c'est nous. C'est l'Espoir. C'est la Vie.

  • Ce journal personnel, forme d'écriture la plus libre, délivre un condensé des années précédentes et des pensées rêveuses de l'auteur. Alimentant ses écrits de réflexions sur tous les domaines passionnants de l'art, tels que la littérature, l'écriture, la musique... il évoque surtout les saisons et la vie qui défilent, laissant derrière eux les souvenirs et relations qui se tissent. Il s'éloigne des sujets qui préoccupent la plupart de ses contemporains et cultive l'émerveillement, la poésie et la création artistique, pour partager ses observations admiratives sur la nature, la culture ou la société. En dépeignant la banalité de l'existence humaine, il nous invite surtout à être le spectateur attentif de son quotidien, à vivre plus pleinement pour que les choses ordinaires soient perçues avec davantage de fascination.

  • Figuig : murmures d'oasis

    Laurence Charrie

    • Nombre 7
    • 29 Avril 2021

    Figuig, oasis du Sud-est marocain. Enclavée depuis la fermeture des frontières. Trente-deux femmes ont bien voulu confier leur détresse, leur impatience, leur ennui, leurs peurs, mais aussi leurs aspirations, leur volonté de s'affranchir de certaines des traditions, de s'émanciper. De leur désir de mieux comprendre la religion, de leurs espoirs, de paix, de plus d'égalité. Autant de témoignages qui nous transportent loin, dans les jardins, près des séguias, au souk et nous enrichissent sur l'humanité.

  • Destin brisé d'un soldat français

    Mame Gaye

    • Nombre 7
    • 29 Avril 2021

    Pendant plusieurs années, il s'est senti imbattable. Son statut de militaire qui partait sur plusieurs théâtres d'opérations lui donnait l'impression d'être invincible. C'est au fil du temps et des épreuves qu'il réalise la gravité de ses actes et que la culpabilité, qu'il mettait auparavant sur le dos de l'armée, est apparue. Tentant maintenant de rattraper le temps qu'il a perdu, comme si sa vie s'était arrêtée durant cette période, il confie les épreuves qu'il a traversées et les regrets qui l'ont hanté après l'armée et la prison. Il en tire des leçons et nous les partage : l'importance de dire pardon et d'accepter ses propres échecs pour ne plus commettre les mêmes erreurs. Par les mots, il retrace son histoire et se reconstruit peu à peu. Conscient des passages regrettables de sa vie, il en fait une force pour avancer. Il n'oublie pas d'où il vient, se reconnecte plutôt aux siens et à lui-même, maintenant qu'il s'est rendu compte de ce qui était essentiel dans son existence.

  • Intisar Bouya

    Jean-Louis Menjoulet

    • Nombre 7
    • 28 Août 2020

    A travers les souvenirs d'enfance de l'auteur, voyagez dans le Maroc du siècle dernier Intisar bouya, en arabe marocain, peut se traduire par « la victoire de mon père ».

    L'auteur y raconte ses souvenirs d'enfance au Maroc et dans le Sud-Ouest de la France, dans les années cinquante.

    Il nous emmène dans les endroits les plus magiques du Maroc de l'époque, ainsi que dans les départements du Lot-et-Garonne et de la Gironde.

    L'ouvrage est un hymne vibrant à l'amitié entre deux gamins que tout aurait dû séparer, mais que ni les années ni l'éloignement n'ont réussi à entamer.

    C'est aussi l'histoire d'une époque disparue et celle de l'admiration d'un petit garçon pour son père malvoyant.

  • Journal d'une sexagénaire

    Jeanne Guizard

    • Nombre 7
    • 23 Novembre 2020

    Ce « Journal d'Une Sexagénaire », un journal, une vision au jour le jour, qui se transforme en fiction, en coups de gueule, en cris d'alerte, en tout cas, en littérature.

empty