• Patrick Chamoiseau

    Samia Kassab-Charfi

    • Gallimard
    • 7 Mai 2012

    Découvrez Patrick Chamoiseau avec 1 CD audio, le livre de Samia Kassab-Charfi. Un CD audio, des documents iconographiques, un essai critique pour découvrir ou approfondir la connaissance de l?oeuvre de Patrick Chamoiseau, que l?attribution du Goncourt pour Texaco a fait connaître du grand public en 1992. De Manman Dlo contre la fée Carabosse (1982) aux Neuf Consciences du Malfini (2009) l?écriture de Patrick Chamoiseau est à la fois une chevauchée à travers les espaces froids du temps et de la mémoire et le déploiement d?une vigilance. Chacun de ses livres nous plonge dans une intempérie, historique, morale, humaine, mémorielle, langagière, culturelle ou écologique, toujours à l?aplomb des "jonctions discordantes", des inégalités infiniment perpétuées.
    Samia Kassab-Charfi nous convie à une lecture de cette oeuvre, à la découverte d?un imaginaire et d?un style puissamment nourris de la source créole, portant l?engagement politique et social qu?on lui connaît. Une lecture au fil de laquelle se dessinent les multiples facettes de l?un des plus grands écrivains contemporains : Patrick Chamoiseau, le polémiste, le Marqueur de paroles et le Guerrier de l?imaginaire qui tient à "demeurer à chacun de (s)es gestes sous l?aube claire d?une éthique" et pour qui "les histoires ne servent qu?à habiller l?indéchiffrable du monde". CD audio inclus : 1 heure d?enregistrements issus des archives sonores de l?INA viennent en écho et complément de l?essai.

  • Les mémoires de Martin Cayla ; premier éditeur de musiques auvergnates à Paris

    Martin Cayla

    • L'harmattan
    • 2 Mai 2013

    Martin Cayla fut le pionnier de la musique traditionnelle du Massif central. Il devient dans les années trente un célèbre éditeur de musique qui « régna » sur toute la colonie auvergnate de la capitale. Abondamment illustré de photographies d'époque, ce récit retrace la vie très active de la communauté auvergnate de la capitale dans la première moitié du XXe siècle. (Un CD audio accompagne le livre).

  • Germaine Tillion, la pensée en action

    Tzvetan Todorov

    • Textuel
    • 12 Mars 2011

    Tzvetan Todorov commente ici une archive sonore exceptionnelle constituée d'un montage des meilleurs entretiens radiophoniques de Germaine Tillion où sa voix lumineuse résonne, pleine d'humanité, de compassion et de malice. Plus encore que ses livres, pourtant remarquables, son oeuvre la plus imposante était sa vie même. Dans ces entretiens dans lesquels elle évoque sa formation, ses premières missions, sa rencontre brutale avec l'Histoire pendant l'Occupation et la guerre d'Algérie, il est frappant de constater comment Germaine Tillion entrelaçait en permanence son engagement dans l'action et son goût de l'étude et de la réflexion. Elle a, sa vie durant, transformé sa propre mémoire en histoire et a mis sans relâche son savoir au service d'un combat pour la dignité de tous les hommes et de toutes les femmes. Ethnologue et résistante, Germaine Tillion (1907-2008) est connue pour son travail de terrain en Algérie sur les populations des Aurès et pour la réflexion qu'elle a menée sur les régimes concentrationnaires après son retour de Ravensbrück, où elle a été déportée en 1943. Disciple de Marcel Mauss, membre du fameux réseau du Musée de l'Homme, très engagée pendant la guerre d'Algérie contre la torture et les attentats terroristes, Germaine Tillion a traversé les heures les plus sombres du XXe siècle. Sa soif de comprendre la condition humaine a conduit sa vie comme un fil rouge. Son témoignage, émouvant, passionnant, est une invitation à la méditation.

  • Entre 1945 et 1979, Joseph Kessel a régulièrement été invité à s'exprimer au micro de la Radio Suisse Romande. Ses voyages dans d'innombrables pays ont abondamment irrigué son oeuvre. Témoin des grands bouleversements du XXe siècle, membre des Forces Françaises Libres du général de Gaulle, il s'est passionné autant pour les événements que pour les hommes dont il a croisé le destin. Ami de Jean Mermoz et d'Antoine de Saint-Exupéry, il a participé à l'aventure de l'Aéropostale.
    C'est avec verve et passion qu'il raconte ses voyages et ses rencontres.

  • Préface à une vie d'écrivain

    Alain Robbe-Grillet

    • Seuil
    • 14 Novembre 2005

    Alain Robbe-Grillet n'a pas sa langue dans la poche. Ses goûts sont clairement affirmés et ses positions sont tranchées. Balzac lui sert de repoussoir. Il aime Flaubert, l'idole, dont il connaît certains textes par coeur. Il y a aussi, parmi les figures tutélaires d'une modernité hautement brandie, Kafka, Faulkner, ou encore Joyce. En été 2003, Alain Robbe-Grillet avait conçu une série de vingt-cinq fois une demi-heure pour France Culture, qui aboutit aujourd'hui à un livre, constitué de la transcription de ses propos et
    d'un CD MP3 offert en bonus. Celui qu'on a parfois qualifié de « pape du Nouveau Roman » nous embarque pour une longue traversée qui ne relève nullement d'une histoire littéraire méthodique et neutre, mais qui nous fait
    partager le regard à la fois percutant et singulier porté par un des plus importants écrivains français vivants sur la littérature et sur les modes de perception du monde dont elle est le lieu. Il est beaucoup question de Flaubert mais aussi de Diderot ou de Laurence Stern, de Queneau, Borges et Sartre et, peut-être plus inattendus, de Michelet, Rudyard Keepling, Graham Green et
    autres auteurs qui constellent l'univers intellectuel et biographique de l'auteur de La Jalousie. Celui-ci revient aussi sur ses propres oeuvres, des Gommes à La Reprise, dont il éclaire les coulisses sans épuiser pour autant l'énigme à ses yeux constitutive de tout véritable texte littéraire. Il évoque par ailleurs ses compagnons de route, Claude Simon, Nathalie Sarraute, Robert Pinget, Marguerite Duras ou encore Samuel Beckett. Porteur d'une mémoire précise, Alain Robbe-Grillet associe l'érudition, l'ironie et la drôlerie pour nous faire découvrir sa bibliothèque intime, nous invitant du même coup à relire toute sorte de livres par-dessus son épaule. Et vers la fin, il évoque ses films et certaines amitiés cinématographiques, dont celle avec Antonioni.

  • Le colloque Chansons en mémoire-Mémoire en chanson, Hommage à Jérôme Bujeaud, l'un des premiers folkloristes euquêteurs français, fut l'occasion de dresser un état concret de la situation de cette tranche du Patrimoine culturel immatériel à la fin du deuxième millénaire. (Un CD audio est inséré dans l'ouvrage).

  • Alfred Jarry ; lu par les livreurs

    ,

    • L'archange minotaure
    • 27 Août 2008

    Alfred Jarry a regroupé les chroniques données à plusieurs revues entre 1901 et 1904. Il s'agit toujours pour lui de spéculer sur le sens possible des événements, de battre en brèche les évidences, de révéler le dessous
    des choses. L'expression "Chandelle verte" fait partie du vocabulaire propre au Père Ubu ; et c'est à sa lumière que Jarry éclaire le lecteur sur "les choses de ce temps" . Cette lumière est celle de la Pataphysique, que Jarry a définie comme "la science des exceptions"ou "la science des solutions
    imaginaires"
    (davantage sur ce titre à : http://www.evene.fr)

  • Brassens et les poètes

    Jean-Paul Sermonte

    • Editions carpentier
    • 21 Avril 2011

    Savez-vous que Victor Hugo n'a jamais écrit la célèbre formule:
    «Défense de déposer de la musique le long de mes vers»?
    Qu'à cause d'une erreur d'interprétation et de traduction, un homme s'est glissé dans la liste des «Dames du temps jadis»?
    Que la version originale de «La légende de la nonne» comporte plus de deux cents vers?
    Que «Marquise», chantée si joliment par Brassens, a eu pour soupirants Molière, La Fontaine, Racine, Thomas et Pierre Corneille?

    L'apport de Brassens à la poésie demeure sans précédent parmi les chanteurs-poètes de toute l'histoire de la chanson.
    Toute son oeuvre est imprégnée de l'admiration qu'il porte aux poètes.
    Dans sa discographie originale, cinq sur quatorze disques ne contiennent pas de poèmes chantés.
    Combien sommes-nous à avoir éprouvé le désir de lire Hugo, Verlaine, Villon après avoir entendu Georges Brassens les chanter?
    Il a eu le mérite rare de faire applaudir sur les scènes de music-hall des poètes comme Francis Jammes, Lamartine, Richepin, qui habituellement ont des cénacles plus réduits.

    Le petit cheval, La légende de la nonne, Les passantes, Ballade des dames du temps jadis...
    Nous vous proposons, à travers ce livre, de vous raconter l'histoire de ces poèmes qui sont devenus, grâce à Brassens, aussi populaires que ses propres chansons.

    POINTS FORTS Un CD inédit de poèmes et de commentaires enregistrés par Georges Brassens lors de l'émission Pirouettes d'Europe 1, produite par Claude Wargnier saison 1979-80.

empty