• Le journal d'Anne Frank

    Anne Frank

    • Audiolib
    • 9 Novembre 2011

    Le nom de cette toute jeune fille, née en 1929, arrêtée sur dénonciation en 1944 déportée à Auschwitz, puis à Bergen-Belsen, et morte du typhus en mars 1945, est connu dans le monde entier : Anne Frank est devenue le symbole des victimes des idéologies racistes, du nazisme à l'apartheid. Elle a tenu son journal du 12 juin 1942 au 1er août 1944, et ce texte, classé 19ème parmi les 100 meilleurs livres du XXème siècle, reste l'un des plus émouvants sur la vie quotidienne d'une famille juive sous le joug nazi.
    Audiolib donne ici la première version audio intégrale, lue avec subtilité et sensibilité par Irène Jacob, de ce texte devenu emblématique des victimes de toutes les barbaries.

  • Une terre promise

    Barack Obama

    • Audiolib
    • 17 Mars 2021

    Un récit fascinant et profondément intime de l'histoire en marche, par le président qui nous a insufflé la foi dans le pouvoir de la démocratie.

    Dans le premier volume passionnant et très attendu de ses mémoires présidentiels, Barack Obama raconte l'histoire de son improbable odyssée, de jeune homme en quête d'identité à dirigeant du monde libre, retraçant de manière singulièrement détaillée et personnelle son éducation politique et les moments emblématiques du premier mandat de sa présidence (2008-2012).
    En se retournant sur l'histoire de sa présidence, Barack Obama propose une exploration unique et pénétrante de l'amplitude phénoménale mais aussi des limites du pouvoir présidentiel, ainsi qu'un témoignage singulier sur les ressorts de la politique intérieure et de la diplomatie internationale. Il évoque en toute franchise les forces d'opposition qui se sont dressées contre lui, sur le front domestique comme à l'étranger.

    Ce livre puissant et magnifiquement écrit est l'expression de la conviction profonde de Barack Obama : la démocratie n'est pas un don du ciel mais un édifice, fondé sur l'empathie et la compréhension mutuelle, que nous bâtissons ensemble, jour après jour.

    En bonus : la préface lue par Barack Obama lui-même, en anglais, vous est proposée après la préface en français.

  • Devenir

    Michelle Obama

    • Audiolib
    • 16 Janvier 2019

    Dans ses mémoires, Michelle Obama invite les lecteurs dans son univers, à travers le récit des expériences qui ont fait d'elle la femme qu'elle est aujourd'hui, depuis son enfance dans le South Side de Chicago en passant par les années où elle a dû concilier sa vie d'avocate et de mère de famille, jusqu'aux deux mandats passés à la Maison Blanche. Avec la sincérité, l'humour et l'esprit qu'on lui connaît, elle décrit ses victoires comme ses défaites, publiques et privées, et raconte son histoire telle qu'elle l'a vécue. Devenir retrace le parcours intime d'une femme de caractère qui a toujours su aller au-delà de ce qu'on attendait d'elle une histoire qui nous encourage à faire de même.

  • Les mots

    Jean-Paul Sartre

    • Gallimard
    • 1 Avril 2010

    " J'ai commencé ma vie comme je la finirai sans doute : au milieu des livres.
    Dans le bureau de mon grand-père, il y en avait partout ; défense était de les faire épousseter sauf une fois l'an, avant la rentrée d'octobre. Je ne savais pas encore lire que, déjà, je les révérais, ces pierres levées : droites ou penchées, serrées comme des briques sur les cavons de la bibliothèque ou noblement espacées en allées de menhirs, je sentais que la prospérité de notre famille en dépendait...
    "

  • ... mais la vie continue

    Bernard Pivot

    • Audiolib
    • 11 Août 2021

    C'est l'histoire d'un homme qui vient d'avoir 82 ans. Déjà ? Jadis, il était toujours pressé, il régnait sur le monde de la culture et il se sentait invincible.
    Aujourd'hui, à la retraite, c'est plus calme : les défaillances du corps, les anxiétés de l'âme, la peur de perdre ses vieux amis qui forment une bande de joyeux octogénaires. Une autre vie commence. Avec le plaisir de pouvoir enfin prendre son temps et le perdre.
    À travers ce narrateur qui lui ressemble comme deux gouttes de vieux bourgogne, Bernard Pivot raconte le grand âge à sa façon. Curiosité, lucidité, humour, c'est bien lui. Et c'est bien sa manière de proposer une petite leçon de gouvernance individuelle où chacun trouvera quelques recettes pour vieillir heureux.

    Avec une malice sans pareille, Bernard Pivot conte les petits tracas et vrais bonheurs du grand âge. Ses personnages hauts en couleur sont merveilleusement interprétés par Jean-Michel Ribes dont la fantaisie coutumière s'accorde à la plume de l'auteur.
    Suivi d'un entretien avec l'auteur

  • Soit dit en passant

    Woody Allen

    • Audiolib
    • 12 Novembre 2020

    Né en 1935 à Brooklyn, Woody Allen commence sa vie professionnelle à l'âge de seize ans en rédigeant des gags pour des journaux de Broadway, avant d'écrire pour la radio, la télévision, le théâtre, le cinéma et le New Yorker. Il quitte ensuite la solitude du bureau de l'écrivain pour devenir humoriste dans des night-clubs, puis le célèbre réalisateur que l'on sait.
    Woody Allen revient ici sur soixante ans de carrière cinématographique, auréolée de nombreuses récompenses, et sur ses relations amicales et amoureuses.
    Sur un ton souvent désopilant et d'une honnêteté absolue, voici le récit d'une icône américaine qui vous dit tout ce que vous avez toujours voulu savoir sans oser le demander...

    Jean-Luc Kayser est la voix française officielle de Woody Allen depuis près de 30 ans. Écoutez-le : en un instant, il fait surgir Woody Allen devant vous, son ton désabusé, sa gouaille new-yorkaise, son humour en demi-teinte, tout y est !

  • Munkey diaries ; 1957-1982

    Jane Birkin

    • Audiolib
    • 6 Novembre 2019

    « J'ai écrit mon journal à partir de 11 ans, adressé à Munkey, mon confident, ce singe en peluche, gagné dans une tombola. Il a dormi à mes côtés, il a partagé ma vie avec John, Serge, Jacques, il a été le témoin de toutes les joies et toutes les tristesses. Devant la dévastation de mes enfants, j'ai déposé Munkey dans les bras de Serge dans le cercueil où il reposait, tel un pharaon. Mon singe pour le protéger dans l'après-vie.
    En relisant mes journaux, il me semble flagrant qu'on ne change pas. Ce que je suis à 12 ans, je le suis encore aujourd'hui. J'ai pris comme principe de ne rien arranger, et croyez-moi, j'aurais préféré avoir des réactions plus sages que celles que j'ai eues... » On croyait tout connaître de Jane Birkin, tant elle fait partie de notre histoire depuis cinquante ans, jusqu'à ce livre qui nous fait vivre une époque flamboyante, du Swinging London au Saint-Germain-des-Prés des années 70, et donne à lire le quotidien d'une grande amoureuse, désopilante et fantasque, et d'une artiste exceptionnelle. Un journal à la fois intime et universel, sublimé par la lecture unique et touchante de Jane Birkin.

  • En novembre 2013, Mathias Malzieu, qui prépare alors la sortie de son film, Jack et la mécanique du coeur, apprend qu'il souffre d'une maladie auto-immune, rare et souvent mortelle, l'aplasie médullaire, qui détruit sa moelle osseuse. Pendant l'année que va durer sa maladie, entre chimio, chambre stérile et attente d'un donneur, Mathias Malzieu tient son journal, raconte son combat contre la mort, qu'il personnifie à travers un personnage, Dame Oclès. Cette histoire d'un enfer et d'une résurrection est avant tout un hymne à la vie, porté par la langue poétique et explosive de l'auteur.

  • Fragonard, l'invention du bonheur

    Sophie Chauveau

    • Theleme
    • 22 Janvier 2008

    Paris 1761, dans le rougeoiement crépusculaire de la monarchie, une couleur nouvelle apparaît, un «?jaune vie?» éclatant, qui va révolutionner d'un sourire l'art pictural. Fragonard invente le bonheur. et Sophie Chauveau, avec le talent si particulier qui est le sien, brosse avec un formidable luxe de détails, la fresque foisonnante et méconnue de ses soixante-quatorze années d'existence.

  • Le rêve de ma mère

    Anny Duperey

    • Theleme
    • 31 Mai 2018

    « ... J'attrape la corde lisse, je lâche le trapèze. Je ne sais pas que c'est la dernière fois que je risque ma vie, là-haut, à quinze mètres de hauteur, sans sécurité. J'enroule ma jambe autour de la corde, je commence à glisser...

    Dans quelques semaines, je rencontrerai un homme.
    Je glisse le long de la corde, un extatique sourire aux lèvres...
    Nous vivrons, travaillerons ensemble, il me convaincra de faire des enfants.
    Je glisse encore le long de la corde, je touche le sol, je salue...
    La somnambule a atterri.
    Il était grand temps que je descende sur terre ».

    Anny Duperey.

    Dans son livre Le Voile noir, Anny Duperey racontait qu'elle avait presque 9 ans lorsqu'elle trouva ses parents morts, tous deux asphyxiés dans leur salle de bains.
    Quels avaient été les rêves de sa jeune mère, presque inconnue et si tôt disparue ? Comment nos morts vivent-ils en nous ? La puissance de leurs rêves inaccomplis peut-elle nous influencer obscurément, et mener notre vie sans même que l'on s'en rende compte ?

  • C'était bien

    Jean d' Ormesson

    • Lire dans le noir
    • 10 Mars 2003

    Qu'ai-je donc aimé dans cette vie que j'aurai tant aimée ? C'est une question que chacun de nous, à moins de se résigner à passer pour un veau, doit bien finir par se poser. Il y a dans toute existence au moins deux interrogations auxquelles se mêle un peu d'angoisse. L'une au début : "Que faire ?" Elle m'aura tourmenté jusqu'aux larmes. L'autre à la fin : "Qu'ai-je donc fait ?"

    Les livres, les femmes, la science, le temps qui passe... A 77 ans, Jean d'Ormesson se retourne sur le chemin déjà parcouru. Il s'interroge sur le sens de son existence, s'effraie des horreurs de l'Histoire, s'émerveille devant la complexité de l'univers. Plein de gratitude pour tous les bonheurs vécus, il conclut dans un sourire : "C'était bien".

  • La terre est ma demeure

    Nhat Hanh

    • Theleme
    • 31 Mai 2018

    Comment, lorsqu'on a vécu l'exil, se sentir chez soi quelque part ? Pour Thich Nhat Hanh, la réponse est simple : le vrai chez-soi ne dépend ni de la géographie ni de ceux qui nous entourent. Le vrai chez-soi, c'est l'instant présent. Dans La Terre est ma demeure, récit autobiographique, le sage se dévoile et évoque tour à tour son rapport à la pauvreté et au dénuement, à la guerre et à l'exil, et la création du village des Pruniers, la communauté dans laquelle il prodigue ses enseignements.

  • Mon évasion

    Benoîte Groult

    • Audiolib
    • 11 Février 2009

    D'une plume alerte et mordante, benoîte groult nous raconte sa deuxième naissance, à mi-vie.“chaque femme devrait se mettre au monde elle-même”, affirme cette évadée. avec le recul, elle a l'impression d'avoir vécu une interminable course d'obstacles. un combat sans fin, car “les barreaux des prisons et des clôtures ont une fâcheuse tendance à repousser, comme les bambous”.

  • Franck Ferrand raconte

    Franck Ferrand

    • Lizzie
    • 11 Avril 2019

    On ne présente plus Franck Ferrand. Que ce soit par ses écrits, ses émissions quotidiennes à la radio, ses spectacles ou à la télévision, il est devenu la voix et le visage d'une Histoire narrative, à la fois vivante, incarnée et passionnée. Dans la lignée des grands maîtres du « passé simple » - G. Lenotre, André Castelot et surtout Alain Decaux -, il délivre une sélection de ses meilleures histoires, apportant avec la liberté d'esprit qui le caractérise de nombreuses révélations sur des épisodes et des figures de proue que l'on croyait pourtant connaître.
    De la bataille d'Hastings aux assassinats ciblés du parapluie bulgare en passant par la tragédie de Marie Stuart, l'assassinat de Concini, le fiasco de Varennes, le divorce de Napoléon, la révolution de 1848, l'abdication de Nicolas II, ou les mystères de la vie privée d'Hitler, le lecteur découvrira une vingtaine de grands récits, composés comme des scénarios, vingt histoires qui ont changé l'Histoire et dans lesquels le plaisir de lecture le dispute à celui d'apprendre.

  • Journal intime

    Alma Malher

    • Des femmes
    • 16 Janvier 2020

    Alma Mahler a 19 ans quand elle commence à écrire son journal qu'elle tient pendant près de quatre ans - 22 carnets qu'elle appelle « Suites », comme une composition musicale. De son histoire d'amour avec Klimt jusqu'à sa rencontre avec Gustav Mahler dont elle gardera le nom, elle nous entraîne dans ses élans et ses désillusions. La brillante compositrice et interprète évoque également sa passion pour la musique et pour l'art, et révèle une personnalité audacieuse, exaltée et d'une troublante maturité.

    « J'ai encore lu ?Zarathoustra" ce soir. - Maman et Carl repartent aujourd'hui. Nous, nous restons jusqu'à vendredi. C'était délicieux, ce soir. Nous étions tous assis autour de la cheminée, nous avons éteint la lumière et nous nous sommes raconté nos vies. Dans la pénombre, j'ai joué du piano. - L'atmosphère était divine, la fontaine jasait sous les fenêtres, et tout le monde était dans le noir, étendu sur les fauteuils ou le sofa. - Je peux dire que j'ai vraiment joliment joué. Justement, tout est une question d'atmosphère chez moi - et c'était le cas. [...] C'était une soirée incroyablement poétique. » A.M.

  • Mon frère

    Pennac

    • Gallimard
    • 31 Mai 2018

    «Je ne sais rien de mon frère mort si ce n'est que je l'ai aimé. Il me manque comme personne mais je ne sais pas qui j'ai perdu. J'ai perdu le bonheur de sa compagnie, la gratuité de son affection, la sérénité de ses jugements, la complicité de son humour, la paix. J'ai perdu ce qui restait de douceur au monde. Mais qui ai-je perdu?» Daniel Pennac mêle les souvenirs de son frère disparu à des extraits de Bartleby le scribe, d'Herman Melville. Entre les lignes de cet énigmatique roman, qu'il a adapté et joué sur scène, il ravive la mémoire et l'humour de ce frère tant aimé.

    Daniel Pennac nous livre avec tendresse les meilleurs passages d'un texte qu'il aime et qu'il connaît par coeur, entrelacés de souvenirs personnels. Délicieux et émouvant.

  • ME - ELTON JOHN OFFICIAL AUTOBIOGRAPHY

    Elton John

    • Macmillan publishers
    • 15 Octobre 2019
  • Le feu ; journal d'une escouade

    ,

    • La compagnie du savoir
    • 7 Février 2020

    « Le Feu, Journal d'une escouade » est un récit par Henri Barbusse de sa vie au front durant la première Guerre mondiale, paru en novembre 1916. Il reçoit la même année le prix Goncourt. Ce livre que Barbusse, engagé volontaire en 1914, tira de son expérience personnelle du front, a été longuement mûri et pensé en première ligne pendant vingt-deux mois dans les tranchées de décembre 1914 à 1916. Barbusse tient un carnet de guerre où il note des expériences vécues, les expressions des poilus. Ce roman est considéré comme l'une des oeuvres littéraires majeures concernant la Première Guerre mondiale. Cent ans après l'Armistice de 1918, ce livre nous rappelle le drame de cette guerre qui a touché chaque famille française, par ses soldats morts, ses combattants blessés, ses hommes mobilisés. La Première guerre mondiale, c'est avant tout un bilan humain effroyable : 1 400 000 de soldats français morts, soit 27 % des 18-27 ans ; plus de 4 millions de blessés militaires français, plus de 300 000.

  • Cambodge, mon pays, ma douleur

    Meas Pech-Metral

    • Voolume
    • 1 Janvier 2008

    Ce livre raconte les heurs et malheurs d'une immigrée, son combat pour se faire une place dans la société française, ses déceptions au pays des Droits de l'homme, un voyage déchirant au Cambodge, ainsi que le soutien inestimable que lui apportent sa famille et ses amis et la place prépondérante que prend la littérature dans son"intégration".

    Méas Pech-Métral Agée d'à peine neuf ans, Méas Pech-Métral a vu une grande partie de sa famille périr, ainsi que ses proches, dans des conditions inhumaines au Cambodge.

    (Editions HB, hélas disparues)

  • Journal

    Alice James

    • Des femmes
    • 29 Décembre 2003

    Alice James, soeur de Henry James, a commencé son Journal en 1889, à l'âge de quarante ans. Elle l'a tenu régulièrement pendant trois ans, jusqu'à sa mort en 1892. Pendant les derniers mois de sa longue maladie, elle le dicta à Katharine P. Loring, sa compagne, son amie fidèle, à qui l'on doit aujourd'hui la sauvegarde de ce texte. Il fallut attendre 1934 pour que le Journal d'Alice James soit enfin édité aux États-Unis. Ce document bouleversant témoigne de la force de vie et d'intelligence d'une femme condamnée, parce que femme, à ne pouvoir l'exprimer librement.

  • Antoine Blondin ; conversations avec Pierre Assouline

    ,

    • Radio france
    • 2 Mai 2013

    Reporter de presse dans les années 1950-1960, célèbre pour ses chroniques du Tour de France, mais aussi écrivain populaire, A. Blondin raconte sa vie dans ces entretiens avec P. Assouline, journaliste, biographe et critique littéraire.

  • Journal d'une voix

    Hélène Martin

    • Des femmes
    • 3 Avril 2008

    Journal d'une voix, c'est l'histoire d'une passion, celle du chant. Dans un long poème en prose, avec en contrepoint des chansons, la mémoire de l'auteure revient, parfois précise, parfois plus elliptique, mémoire des odeurs, des couleurs, de rencontres avec des écrivains, des poètes, des chanteurs, mémoire de l'amitié. Des réflexions, plus intimes, faites « chemin faisant », scandent ces évocations.

    « Antoinette Fouque et les éditions Des Femmes me font la surprise et l'honneur, 23 ans après sa parution, de rééditer Journal d'une voix, témoignage d'une traversée entièrement vouée au Chant. Parcours pourtant chaotique où l'effroi, la joie se côtoient sans cesse. Je chante encore. J'écris toujours. Qui le sait ? Chanter est pour moi une fête, un merci. Un merci d'être au monde pour chanter bien évidemment et ne faire que ça. Sans vergogne, je ne changerai pas une virgule de ce Journal. Je ne changerai pas une virgule à ma vie. » H. M.

  • Leçons particulières

    Françoise Giroud

    • Des femmes
    • 17 Février 2005

    Françoise Giroud dessine ici une autobiographie originale, sous forme de rencontres, et revient sur les événements, les personnes, des hommes pour la plupart, qui ont marqué sa vie, l'ont « formée, instruite, construite »...

    Marc Allégret, Louis Jouvet, André Gide, André Malraux, Jean Renoir, Hélène Lazareff, qui l'engage comme directrice de la rédaction (1945-1953) pour la création du journal Elle, Jacques Lacan, Jean-Jacques Servan-Schreiber et l'aventure de L'Express, Pierre Mendès France, Mauriac, Camus... Elle évoque aussi la pauvreté de son enfance, la solidarité avec les ouvriers en grève, le Front populaire, la guerre d'Espagne, la résistance, la guerre d'Algérie, le secrétariat d'État à la Condition féminine...
    Des souvenirs éclairés par les figures de la soeur et de la mère : « Aujourd'hui, bouclant la boucle, c'est de ma mère que, par-dessus les années, je reçois les ultimes leçons de vie. »

empty