Papyrus

  • Découvrez Dictionnaire technique du sapeur-pompier - 2e édition, le livre de Robert Bougerel. Cette seconde édition comprend 40 définitions nouvelles et plus d'un cinquième des entrées du premier ouvrage ont été revues, précisées et ont vu leur contenu augmenté. L'ouvrage conserve pour objectif d'offrir aux lecteurs des outils de résolution de problèmes techniques ou opérationnels et des données utiles à l'amélioration de leurs connaissances personnelles. Mise à jour et enrichie, cette seconde édition expose les principes scientifiques et techniques applicables à la profession dans les domaines de : la résistance des matériaux et des manoeuvres de forces ; la physique, la chimie et les risques technologiques ; la météorologie ; les feux d'hydrocarbures ; l'électricité et les radiocommunications ; l'hydraulique. Parmi les nouveautés, le lecteur trouvera des développements relatifs à la radioactivité, aux dimensionnements des périmètres de sécurité et à la modélisation des incendies de toutes natures. Chaque entrée débute par une définition, suivie par une explication plus détaillée. Les entrées sont suivies d'applications et dans la majorité des cas de tableaux permettant d'obtenir rapidement des résultats exploitables sans réaliser de calculs plus ou moins complexes.

  • Les termites

    Collectif

    • Papyrus
    • 11 Décembre 2003
  • Le permis de construire a été modifié substantiellement par l'ordonnance du 8 décembre 2005.
    La réforme entrera en vigueur le 1er octobre 2007. les modifications affectent notamment le champ d'application du permis de construire, ses règles d'instruction, les délais attachés à cette autorisation d'urbanisme ainsi que certains aspects contentieux. l'articulation du permis de construire avec les autres autorisations d'urbanisme sera également concernée par la réforme : liens avec le permis de démolir, avec la déclaration préalable et avec le tout nouveau permis d'aménagement.
    Toutes ces nouveautés vont changer les habitudes de travail des services instructeurs, des constructeurs, des aménageurs, des architectes... et faciliter en principe les démarches des demandeurs au permis de construire. aussi, aujourd'hui, peut-on parler de nouveau permis de construire.

  • Les services d'incendie et de secours constituent le fer de lance de la sécurité civile.
    Service public majeur auprès des populations, il contribue de façon exemplaire à la protection des personnes, des biens et de l'environnement, et participe activeraient à la préservation de l'ordre public et à la cohésion sociale. Une telle contribution s'appuie sur des structures capables de répondre efficacement à l'objectif poursuivi. Aussi le droit est aujourd'hui omniprésent et guide l'organisation et le fonctionnement des services d'incendie et de secours.
    Ce droit favorise l'action des sapeurs-pompiers par la manifestation des prérogatives de puissance publique et permet la continuité du service. Garant de la couverture opérationnelle, il participe à la mise en oeuvre des secours et à la gestion des opérations. S'il est encore prématuré de parler d'un "droit des services d'incendie", on peut affirmer sans crainte qu'il existe bel et bien un "droit appliqué aux services d'incendie et de secours", qui fait l'objet de ce livre.
    Les acteurs du secours, et tous ceux qui consacrent leur réflexion à ce service public modèle, trouveront ici les réponses aux nombreuses questions qu'ils se posent et pourront poursuivre leur mission avec les moyens d'améliorer toujours plus la qualité du service rendu.

  • Je suis spv et textes officiels

    Marc Genovese

    • Papyrus
    • 4 Novembre 2011

    Ils sont plus de deux cent mille en France à consacrer une partie de leur temps au secours des autres. "Ils", ce sont les sapeurs-pompiers volontaires ou plutôt les SPV comme on dit dans l'univers des soldats du feu dont ils constituent l'épine dorsale avec un effectif qui représente plus des trois quarts du total des sapeurs-pompiers. Si les grandes cités demeurent principalement le terrain privilégié des sapeurs-pompiers professionnels et militaires, le reste du territoire est défendu par les sapeurs-pompiers volontaires qui s'affirment ainsi comme des acteurs privilégiés du secours et de l'aménagement du territoire, Ces hommes et femmes mènent une double vie sociale qui les conduit à porter épisodiquement l'uniforme au sein des services d'incendie et de secours. Ils donnent ainsi une formidable leçon d'altruisme et participent à la mise en oeuvre d'un service indispensable à la population. Bien que non professionnels, les sapeurs-pompiers volontaires ne sont pas pour autant démunis de compétence. Bien au contraire, ils bénéficient d'une structure, d'un encadrement, d'une formation qui les met en scène sur le théâtre des opérations au même titre que les autres sapeurs-pompiers et sont investis dans l'ensemble des missions de sécurité civile. Agents publics, ils sont soumis à de nombreux textes législatifs et réglementaires particuliers qui dictent leurs droits et obligations. Il existe donc un véritable statut du sapeur-pompier volontaire adapté à leur position originale au sein du service public. Du premier engagement à la cessation de fonction, la vie administrative des SPV n'est pas toujours simple et leur contribution au service d'incendie, qu'elle soit opérationnelle ou non, n'est pas toujours dénuée d'obstacles. Dans ce domaine, la disponibilité demeure l'exigence la plus contraignante et constitue parfois une source de démotivation susceptible de mettre en péril le volontariat. C'est pourquoi les pouvoirs publics multiplient les initiatives afin de maintenir un système qui, tout en constituant la clé de voûte des services d'incendie et de secours en France, demeure fragile. Le présent ouvrage aborde tous les aspects du volontariat. Il donnera aux sapeurs-pompiers volontaires les informations indispensables à leur contribution au service. Il permettra aux gestionnaires des SDIS, aux autorités publiques, aux collectivités locales, aux employeurs, aux étudiants et à tous ceux qui souhaitent contracter un engagement au sein des services d'incendie et de secours, de mieux connaître ceux qui portent l'uniforme des sapeurs-pompiers de façon non permanente et affirment avec un brin de fierté : "je suis SPV".

  • Recherches de causes d incendie

    Delannoy Jy

    • Papyrus
    • 23 Octobre 2008

    La nouvelle référence en matière de recherches de causes et circonstances des incendies (RCCI) Retrouvez les interventions du colloque international de Valabre, les analyses mais aussi les techniques et la méthodologie qui s'imposent en matière de RCCI chaque jour un peu plus dans notre paysage juridique et nos pratiques.

    Ce nouvel ouvrage fait le point sur la situation actuelle et s'inscrit dans ce mouvement en marche que représente la recherche de causes et circonstances des incendies en France et à l'étranger.

    La richesse et la diversité des intervenants font de ce nouvel ouvrage un outil concret et utile. L'ensemble des exemples renforce ce constat.

  • La protection juridique du préventionniste

    Jean Cartault

    • Papyrus
    • 23 Octobre 2008

    La possible mise en cause devant les juridictions répressives du sapeur-pompier préventionniste peut provoquer une véritable psychose notamment lorsqu'un sinistre survient dans un établissement recevant du public et qu'il y a eu des victimes.

    Cette approche n'est pas fondée si l'on s'en tient à quelques principes de base que chaque sapeur-pompier préventionniste maîtrise par sa formation et sa situation juridico-administrative.

    Ainsi cet ouvrage rappelle l'essentiel des mesures propres à assurer d'abord la protection du préventionniste puis sa défense si cela devient nécessaire.

  • Le plomb

    Collectif

    • Papyrus
    • 31 Octobre 2003
  • La loi carrez

    Collectif

    • Papyrus
    • 8 Janvier 2004
  • " Mieux vaut prévenir que guérir "...
    Un adage qui trouve parfaitement son illustration pour les communes confrontées à des risques naturels (avalanches, inondations, tornades, incendies de forêt, séismes, glissements de terrains, éboulements de roches... ou autres aléas climatiques : sécheresse, pluie, tornades...) et à des risques technologiques (pollutions, explosions, transport de matières dangereuses, installations classées...), tout en ayant la charge de protéger les populations.
    Les maires et les préfets, autorités de police générale, sont investis de pouvoirs étendus en situation de crise. Mais cette dernière exige la mobilisation rapide de tous les moyens publics et privés et leur coordination efficace. A travers cet ouvrage, les élus et fonctionnaires territoriaux disposent d'un guide pratique pour organiser une prévention des risques naturels et technologiques efficace, mais également des conseils juridiques et pratiques pour organiser la gestion de crise, et son suivi dans le temps.
    L'objectif du livre est de permettre aux élus de satisfaire aux obligations de la commune tant sur le plan juridique (élaboration d'un plan communal de sauvegarde et d'un plan de prévention, mise en place d'un dispositif de sécurité pour la population, aide et information de la population, dispositif de secours, coûts, centres de secours et d'incendie...) que sur le plan de la communication.
    Face à l'inévitable médiatisation des catastrophes, l'ouvrage propose une stratégie et des outils de communication, selon les trois phases de la crise que sont la prévention, la gestion et l'après-crise. Il s'agit du premier ouvrage qui aborde de manière transversale tous les aspects du dispositif nécessaire à la prévention et à la gestion d'une crise (réglementation juridique, stratégie de communication, aspects financiers, responsabilité du maire ou des agents de sécurité civile, indemnisation...).
    De nombreux exemples et des conseils font de l'ouvrage un véritable outil opérationnel.

  • Les risques naturels, technologiques, nucléaires, alimentaires, sanitaires...
    Font partie de notre quotidien. Certains sont à l'origine de catastrophes et peuvent conduire à des crises : situations de déstabilisation et de défaillance de la décision. Les sciences humaines et sociales ont contribué, depuis quelques décennies, à une meilleure connaissance du mécanisme qui conduit à la crise. Après avoir défini et illustré le concept de crise, l'auteur, s'appuyant sur une riche expérience opérationnelle, indique la manière de conduire les opérations lorsqu'un événement s'avère porteur d'incertitudes, d'inquiétudes de la population et qu'il induit de nombreux acteurs et une forte médiatisation.
    Parallèlement aux aspects techniques, les comportements humains (stress. peurs, recherche de boucs émissaires, conflits de pouvoir...) apparaissent inévitablement. Comment, dans ces conditions, éviter la crise ? Comment manager cette situation devenue complexe ? Refusant les recettes toutes prêtes, après avoir examiné chacune des étapes de la conduite et étudié le fonctionnement des différents acteurs, l'auteur propose des outils méthodologiques simples pour conduire une opération complexe et piloter les cellules de décision.
    Mais l'objectif de tout responsable est de se préparer et de préparer son organisation ! Il s'agit de prévenir la crise. L'auteur propose alors une politique de prévention de crise qui repose sur une démarche globale de gestion des risques. Il s'agit pour tous les acteurs concernés d'acquérir une culture commune, de devenir co-gestionnaire du risque. Il présente notamment une méthode innovante pour conduire un audit de vulnérabilité de l'organisation.
    Enfin l'auteur s'attache à montrer que la meilleure des préventions relève de la démarche managériale pratiquée au quotidien et pas seulement dans le pilotage des équipes sur le terrain. L'ouvrage s'adresse à tous les décideurs ou acteurs qui participent, de près ou de loin, à la gestion de situations complexes : préfets, fonctionnaires, élus, magistrats, services d'urgence, militaires, médias, experts, associations de victimes...
    Et simple citoyen. Il s'adresse également aux chercheurs et étudiants qui souhaitent mieux comprendre le concept de crise et ce qu' il convient de faire pour l'éviter et la prévenir.

  • Chemins ruraux

    Muriel Tremeur

    • Papyrus
    • 24 Février 2011

    Les points forts de l'ouvrage :
    13 chapitres consacrés aux thèmes les plus couramment rencontrés par une commune rurale : les différences juridiques entre les chemins privés, ruraux, agricoles, les voies traversant le territoire, l'entretien, la circulation, les pouvoirs du maire, le financement des travaux, le bornage, les responsabilités, les litiges avec les riverains ou les agriculteurs, etc.
    L'auteur, docteur en droit public et formatrice, aborde les préoccupations réelles posées lors de ses formations sur les chemins par les élus locaux ;
    La réglementation juridique présentée de manière accessible (avec une approche pratique) et fiable (références précises aux textes) ;
    Des questions - réponses illustratives et récapitulatives ;
    Des tableaux, schémas et graphiques pour aider à la compréhension ;
    Des exemples de réels procès intentés contre la commune à propos de chemins communaux.
    L'explication du raisonnement et de la décision du juge permettra aux élus de réagir par anticipation pour éviter tout risque de litige sur des situations existantes équivoques ;
    Des références précises pouvant être opposées aux riverains des chemins : articles du code rural et de la pêche maritime, code de la voirie routière, code général des collectivités territoriales, décisions de principe du Conseil d'Etat, réponses ministérielles...

  • Un guide totalement à jour des réformes du code de l'urbanisme...
    Ce guide présente sous forme de fiches synthétiques, pédagogiques et illustrées les aspects essentiels du droit de l'urbanisme :
    - les normes applicables (PLU, SCOT...), - les autorisations d'urbanisme (permis de construire, déclarations préalables, permis d'aménager...), - les opérations d'urbanisme (les lotissements, les enquêtes publiques, l'expropriation....), - les recours contre les actes et les opérations.
    A jour des dernières réformes et notamment de la loi Engagement national pour l'environnement du 12 juillet 2010.

    Un ouvrage pratique et concret qui analyse et commente les évolutions majeures du droit de l'urbanisme...

    La présentation pédagogique sous forme de questions/réponses, la fréquence des illustrations (plans, photos, schémas...), le découpage en fiche et non comme un plan de cours, font de cet ouvrage un outil précieux et indispensable permettant aux collectivités et aux architectes ainsi qu'à toutes les personnes soucieuses du droit de l'urbanisme d'orienter leurs décisions.

empty