Ellipses

  • L'essentiel du droit de l'urbanisme

    David-André Camous

    • Ellipses
    • 5 Octobre 2021

    Cet ouvrage propose en 22 fiches de s'initier au droit de l'urbanisme et de vérifier immédiatement si les connaissances sont maîtrisées grâce à des exercices corrigés en fin de fiche. Bon complément au cours, il peut également être utilisé de façon autonome. Dans un esprit de vulgarisation, il propose de nombreux schémas explicatifs et des exercices s'inspirant de situations de la vie quotidienne : ils rendent le droit moins austère et plus accessible.
    Ce livre s'adresse à des lecteurs non juristes qui souhaitent appréhender facilement cette matière : étudiants en IUT, en capacité en droit, professionnels de l'urbanisme, particuliers, etc. Il est à jour des dernières réformes du code de l'urbanisme.

  • Le commerce équitable

    Ballet Carimentrand

    • Ellipses
    • 7 Novembre 2007

    Le commerce équitable connaît une montée en puissance depuis une dizaine d'années. Rejetant les excès d'un libéralisme commercial toujours plus inégalitaire, il propose une démarche novatrice visant à aider les producteurs des pays en développement les plus démunis. Au coeur de la démarche, la notion de prix juste à payer aux producteurs remet en cause les pratiques de recherche de coûts de production les plus bas du commerce international. Au-delà de l'idée générale, il ne faut pourtant pas se méprendre sur le mouvement d'ensemble. Il est constitué d'un ensemble de filières très différentes les unes des autres. Cet ouvrage dresse un portrait de l'évolution de ce type de commerce et propose une grille de lecture sur les différentes filières et approches du commerce équitable. Loin des idées généreuses, il offre une revue des études d'impact sur les conditions de vie des producteurs démunis et soulève des débats sur l'avenir de cette démarche en plein bouleversement.

  • Une analyse des errances du passé et des propositions pour une utilisation rationnelle des outils dont on dispose aujourd'hui pour mener à bien une mission de rénovation.

  • Ventes d'immeubles à construire ou à rénover

    Vivien Zalewski

    • Ellipses
    • 9 Novembre 2010

    Le vendeur d'un immeuble peut s'engager au-delà du droit commun de la vente. Il peut construire l'immeuble ou le rénover moyennant versement par l'acquéreur du prix au fur et à mesure de l'avancement des travaux. Lorsque l'immeuble ressortira du secteur protégé, il lui faudra obligatoirement conclure une vente en l'état futur d'achèvement ou une vente d'immeuble à rénover.
    Le régime de ces deux contrats est proche. En effet, les règles de la vente d'immeuble à rénover, issues de la loi ENL du 13 juillet 2006, sont directement inspirées des dispositions de la vente en l'état futur d'achèvement. Pour cette raison, plutôt que d'effectuer un examen successif de ces contrats, il a été choisi de les examiner simultanément, mettant ainsi en exergue tant leurs ressemblances que leurs différences.
    Premier ouvrage effectuant une comparaison entre ces deux contrats, il est, par ailleurs, étayé de nombreux cas concrets permettant une compréhension affinée de la matière. Il s'adresse tant aux praticiens qu'aux étudiants qui pourront en tirer, pour les premiers, des solutions à des questions pratiques, pour les seconds, l'appropriation des bases fondamentales à la mise en oeuvre de ces contrats.

  • - Des leçons détaillées, des repères incontournables et des compléments pour gagner des points - Des sujets corrigés, classiques ou difficiles, pour s'entraîner avant l'examen ou le concours - Un questionnaire de 100 QCM pour faire le point sur ses connaissances - Une sélection de lectures pour aller plus loin - Un index des notions

  • Droit international de l'environnement (3e édition)

    Jean-Marc Lavieille

    • Ellipses
    • 19 Août 2010

    La dégradation mondiale de l'environnement est rapide, profonde, multiforme. Le droit international de l'environnement ne peut pas, à lui seul, protéger l'environnement, mais aujourd'hui, sans lui, on ne peut pas protéger l'environnement.
    Comme étudiant, enseignant, chercheur, membre d'association, ou comme citoyen(ne) n'est-il pas important de comprendre les forces et les faiblesses de ce droit ?
    Dans une première partie sont analysés les caractères du droit international de l'environnement à travers huit chapitres : relativité et nécessité, nature et objet, histoire et acteurs, enjeux et contexte, sources formelles et techniques, institutions et juridictions, application et sanctions, faiblesses et forces de ce droit.
    Dans une seconde partie est analysé le contenu du droit international de l'environnement à travers huit chapitres : concepts et principes, responsabilité internationale et réparation des dommages, air et changements climatiques, eaux douces et milieu marin, sols et forêts, conservation mondiale et régionale de la nature, produits chimiques, déchets dangereux et radioactivité, enfin commerce international, travail, habitat, et conflits armés.
    Les défis du droit international de l'environnement sont clairs : renforcer son application, rendre opérationnels ses principes, combler ses lacunes, dégager des moyens institutionnels, juridiques, financiers. L'auteur en appelle à un droit plus effectif, plus global, plus radical. Le droit international de l'environnement doit tourner le dos au productivisme, aller dans le sens du développement durable lorsque celui-ci comprend des éléments porteurs de protection et, surtout, contribuer à une société écologiquement viable, au nom de l'intérêt commun de l'humanité. À travers des moyens démocratiques, justes, pacifiques et écologiques cette veille de fin des temps peut-elle encore se transformer en aube d'humanité ?

  • La fabrique de l'espace public ; ville, paysage et démocratie

    Denis Delbaere

    • Ellipses
    • 23 Novembre 2010

    L'espace public, ce lieu de liens, ne peut plus se penser comme il l'est depuis une vingtaine d'années.
    L'urgence d'une véritable politique du paysage, ambitieuse dans ses moyens mais raisonnablement modeste dans ses objectifs, s'impose à mesure que le tissu social se désagrège au rythme des réhabilitations des centres-villes et de la mise sous cloche d'espaces au nom du développement durable. II est encore possible de reconquérir le territoire pour en faire un espace véritablement public.

empty