Collection XIX

  • De l'amour

    Stendhal

    Je cherche à me rendre compte de cette passion dont tous les développements sincères ont un caractère de beauté.Il y a quatre amours différents :1° L'amour-passion, celui de la Religieuse portugaise, celui d'Héloise pour Abélard, celui du capitaine de Vésel, du gendarme de Cento.2° L'amour-goût, celui qui régnait à Paris vers 1760, et que l'on trouve dans les mémoires et romans de cette époque, dans Crébillon, Lauzun, Duclos, Marmontel, Chamfort, Mme d'Épinay, etc.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Quand d'Amsterdam le coq d'or chantera,
    La poule d'or de Harlem pondera.Les Centuries de Nostradamus. Harlem, cette admirable bambochade qui résume l'école flamande, Harlem peint par Jean Breughel, Peter Neef, David Téniers et Paul Rembrandt ;Et le canal où l'eau bleue tremble, et l'église où le vitrage d'or flamboie, et le stoel où sèche le linge au soleil, et les toits, verts de houblon ;Et les cigognes qui battent des ailes autour de l'horloge de la ville, tendant le col du haut des airs, et recevant dans leur bec les gouttes de pluie ;Et l'insouciant bourgmestre qui caresse de la main son menton double, et l'amoureux fleuriste qui maigrit, l'oeil attaché à une tulipe ;Et la bohémienne qui se pâme sur sa mandoline, et le vieillard qui joue du rommelpot, et l'enfant qui enfle une vessie ;Et les buveurs qui fument dans l'estaminet borgne, et la servante de l'hôtellerie, qui accroche à la fenêtre un faisan mort.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • La Crise du livre

    Henri Bailliere

    On a déjà beaucoup écrit sur ce sujet : et comme il arrive toujours, chacun s'ingénie à rejeter la faute sur son voisin : l'éditeur accuse le détaillant ; le détaillant rejette la responsabilité sur les grands magasins ; les grands magasins sur la presse ; la presse sur le public ; le public sur les éditeurs ; il y a là un cercle vicieux dont il est difficile de sortir.A mon avis, tout le monde a raison, et tout le monde à tort en même temps, chacun a sa part de responsabilité : je voudrais rétablir les choses en leur vraie place, et dire son fait à chacun.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Déprécier « l'écriture », c'est une précaution que prennent de temps à autre les écrivains nuls ; ils la croient bonne ; elle est le signe de leur médiocrité et l'aveu dune tristesse. Ce n'est pas sans dépit que l'impuissant renonce à la jolie femme aux yeux trop limpides ; il doit y avoir de l'amertume dans le dédain public d'un homme qui confesse l'ignorance première de son métier ou l'absence du don sans lequel l'exercice de ce métier est une imposture.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • C'est vers la fin du XXVe siècle de l'ère préhistorique jadis appelée chrétienne, qu'eut lieu, comme on sait, la catastrophe inattendue d'où procèdent les temps nouveaux, l'heureux désastre qui a forcé le fleuve débordé de le civilisation à s'engloutir pour le bien de l'homme. J'ai à raconter brièvement ce grand naufrage et ce sauvetage inespéré si rapidement accompli en quelques siècles d'efforts héroïques et triomphants. Bien entendu, je passerai sous silence les faits particuliers qui sont connus de tous et ne m'attacherai qu'aux grandes lignes de cette histoire.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • L'Encyclopédie que nous présentons au public, est, comme son titre l'annonce, l'ouvrage d'une société de gens de lettres. Nous croirions pouvoir assurer, si nous n'étions pas du nombre, qu'ils sont tous avantageusement connus ou dignes de l'être. Mais sans vouloir prévenir un jugement qu'il n'appartient qu'aux savants de porter, il est au moins de notre devoir d'écarter avant toutes choses l'objection la plus capable de nuire au succès d'une si grande entreprise.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Ma chère Sidonie,Vous avez un petit dictionnaire ; voici une grammaire en douze lettres. A quoi vous serviront ces deux livres ?Votre dictionnaire est une liste de mots français, rangés suivant l'ordre de l'alphabet ; il vous enseigne la manière correcte de les écrire, c'est-à-dire l'orthographe (du grec orthos, droit, et graphè, écriture) ; il vous enseigne aussi ce qu'ils signifient, par les explications ou les exemples qui les accompagnent.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Nous sommes tous attachés au trône de l'Etre Suprême par une chaîne souple, qui nous retient sans nous asservir.
    Ce qu'il y a de plus admirable dans l'ordre universel des choses, c'est l'action des êtres libres sous la main divine. Librement esclaves ils opèrent tout à la fois volontairement et nécessairement : ils font réellement ce qu'ils veulent, mais sans pouvoir déranger les plans généraux. Chacun de ces êtres occupe le centre d'une sphère d'activité dont le diamètre varie au gré de l'éternel géomètre, qui sait étendre, restreindre, arrêter ou diriger la volonté, sans altérer sa nature.
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Considérée sous son aspect intellectuel, c'est-à-dire en tant qu'elle emprunte ses éléments à la connaissance, l'imagination suppose deux opérations fondamentales : l'une négative et préparatoire, la dissociation ; l'autre positive et constituante, l'association.La dissociation est l'abstraction des anciens psychologues qui ont très bien compris son importance pour le sujet qui nous occupe. Toutefois, ce terme « dissociation » me semble préférable parce qu'il est plus compréhensif.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Comment doit-on lire ? - Fausses méthodes de lecture. - Développement du goût. - La vraie lecture. - La lecture et le talent. - Faut-il beaucoup lire ? - But de la lecture. - Quels auteurs faut-il lire ? - Résultats généraux de la lecture.La lecture peut être considérée comme la source même de tous les procédés d'assimilation du style. Elle les engendre et les résume. Elle sera donc le principe général de la méthode exposée dans ce livre.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Correspondance inédite

    Leon Tolstoi

    « La correspondance de Tolstoï forme une partie considérable de son oeuvre. Depuis une vingtaine d'années, en effet, de tous les points du globe on s'adresse au célèbre écrivain, demandant son conseil ou son appréciation, qui sur les problèmes psychologiques les plus subtils, qui sur les questions d'art les plus délicates, qui sur les événements politiques les plus importants, et Tolstoï répond à tous.
    Parmi ces réponses, qui pour la plupart présentent un caractère d'intérêt général, beaucoup ont été livrées à la publication, soit par leurs destinataires eux-mêmes, soit par Tolstoï, le plus souvent en gardant l'anonymat à ses correspondants ; mais d'autres, en particulier celles de Ténéromo, etc., que nous donnons ici n'ont pas encore été publiées.
    La correspondance de Tolstoï antérieure à sa notoriété comme penseur et philosophe, est moins volumineuse et moins connue ; elle ne présente pas, il est vrai, le même intérêt général, elle est toute simple, toute intime, mais si elle ne nous initie pas aux préoccupations d'ordre moral et religieux qui caractérisent le penseur, elle n'en est pas moins fort intéressante, nous révélant les minimes et multiples soucis de l'homme. Telles sont par exemple les lettres inédites de Tolstoï à Fet qui font partie du présent volume. » (J. Wladimir Bienstock)

  • « Tout le monde sait qu'il plut très-fort à Paris, le 5 juin 1820, vers cinq heures du soir ; et personne n'ignore que cette pluie, bienfaisante pour le jardin des Tuileries, fut également acceptée comme bien pensante par les hôtes du Château. En effet, elle mit le désordre dans une formidable démonstration des faubourgs ; elle permit à un régiment de cuirassiers de sabrer, sans trop de chaleur, les mécontents ; et comme toute eau répandue sous la Restauration avait chance d'être une eau bénite, les cuirassiers mouillés se crurent autorisés à entrer au galop, et sans faire le signe de la croix, dans l'église Saint-Gervais, pour piquer les étudiants qui s'y étaient réfugiés. » Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • L'Écume de Paris

    Albert Wolff

    « Il m'a paru intéressant pour le lecteur de lui présenter le chef de la Police de la Sûreté en tête de ce volume consacré au crime et à la misère à Paris. Avant de parler des grands criminels, avant de conduire le lecteur dans quelques bas-fonds de Paris, qui sont pour ainsi dire les antichambres des prisons, il faut qu'il fasse la connaissance du fonctionnaire toujours entouré d'un certain mystère, qui veille sur notre sécurité ; nous allons donc filer le chef de la police de Sûreté, depuis son réveil jusqu'à l'heure où il se couche - et ici je n'entends pas parler d'une personnalité définie. » Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Opinions de Plutarque, de Cicéron, de Julien sur les fictions philosophiques. - Apologue ésopique. - Fables libyques, etc. - Allégories. - Prodicus. - Mythes religieux, mythes philosophiques. - Platon. - Aristote.Dans la littérature grecque, les plus anciennes narrations fabuleuses viennent ou des poëtes ou des philosophes, et les premiers philosophes furent des poëtes.Chez un peuple d'une vive imagination comme le peuple grec, qui avait peuple le ciel, la terre et la mer d'une mythologie gracieuse, les idées prenaient vite un corps, et les abstractions devenaient bientôt des êtres ou des objets sensibles.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Comme le soleil brillait joyeusement après la pluie, sur les grands arbres qui abritaient le vieux château Daly et sur la pelouse verte qui descendait jusqu'à la route, au bord du lac Carrib ! Le vaste horizon était bordé par les têtes sombres des montagnes, qui se reflétaient sur les eaux bleues du lac. Les habitants du château erraient avec délices dans les allées détrempées du jardin, sans s'inquiéter que le déjeuner fût servi, car l'inexactitude ajoutait pour eux un certain charme au plaisir de se passer une si douce fantaisie que de courir sans chapeau jusqu'au bord du lac.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • La côte africaine qui borde la mer Rouge est, dans toute sa longueur, hérissée de chaînes de collines plus ou moins élevées, dont les sommets viennent rompre l'uniformité stérile du rivage, en offrant quelques variations à l'oeil qui n'aperçoit auprès de lui que le sable et le désert. Dans l'antiquité, ces bords étaient couverts de villes riches et industrieuses ; aujourd'hui, l'on n'y rencontre que de misérables villages habités par une population indigente, et de pauvres ruines ou quelques tas de briques indiquent seules la place où des milliers d'hommes trouvaient autrefois le bien-être.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • MONSIEUR de Voltaire jouissait depuis long-tems d'une santé parfaite ; il paraissait guéri pour toujours de son enrouement, de ses hémorroïdes et de son crachement de sang. Il avait recouvré, avec les forces du corps, la paix et la tranquillité de l'ame. Il n'était plus nécessaire, pour exciter sa bonne humeur, de louer devant lui ses ouvrages. Si quelquefois il nous parlait de ses anciens projets de conversion, c'était pour en plaisanter.
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • C'est l'heure de la garde montante à l'École militaire de West-Point, par une belle matinée de juin.
    Les élèves ou cadets, en uniforme gris, rangés en ligne et silencieux, regardent droit devant eux, à la distance réglementaire de quinze pas, tandis qu'un officier à la taille de guêpe les passe en revue.
    L'un après l'autre, ils présentent leur fusil à l'inspecteur, à mesure qu'il avance sur la ligne, et celui ci, saisissant l'arme d'un mouvement brusque, l'examine avec des yeux furibonds.
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Division : Poésie héroïque, Poésie chevaleresque, Poésie bourgeoise. - Caractère de la poésie héroïque. Types dechanteurs : Volker dans le poème des Nibelungen, Horant dans le poème de Kudrun. Quand les peuples de race germanique envahirent l'Europe occidentale, il sembla que le monde fût à la veille d'une ruine complète. Rome paraissait si grande depuis des siècles, qu'on s'était habitué à croire qu'elle ne pouvait tomber sans entraîner l'humanité avec elle.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Sherlock Holmes alla prendre un flacon sur le coin de la cheminée, puis, tirant de son écrin une seringue Pravaz, de ses doigts effilés et nerveux il ajusta l'aiguille acérée au bout de l'instrument et releva sa manche gauche. Un instant ses yeux restèrent fixés avec une expression songeuse sur son avant-bras si musclé, son poignet si nerveux, l'un et l'autre remplis d'innombrables cicatrices occasionnées par toutes les piqûres qu'il se faisait.
    Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Samuel Johnson, l'un des écrivains anglais les plus éminents du dix-huitième siècle, était fils de Michel Johnson, qui était, au commencement dé ce siècle, magistrat municipal à Lichfield, et libraire de grand renom dans les comtés du centre. Les facultés et l'instruction de Michel étaient, à ce qu'il paraît, distinguées. Il connaissait si bien le contenu des livres étalés chez lui, que tous les recteurs de campagne des comtés de Stafford et de Worcester le tenaient pour un oracle en fait de science.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • Naissance de Jeffrey. - Sa famille. - Son éducation. - Situation morale et littéraire de l'Écosse au commencement du dix-neuvième siècle. - Luttes de la jeunesse. - Mariage. - Société et moeurs d'Édimbourg.Francis Jeffrey, l'homme qui, depuis les premières années du présent siècle, a donné au sens critique en Europe et à travers le monde civilisé l'impression la plus vive, le premier directeur de la Revue d'Édimbourg, est né dans cette métropole de l'Écosse, le 23 octobre 1773.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • DIALOGUEA Monseigneur Jean-François-Paul de GONDY
    ARCHEVÊQUE DE CORINTHE
    ET COADJUTEUR EN L'ARCHEVÊCHÉ DE PARIS,
    DEPUIS CARDINAL DE RETSVous vous plaignez, Monseigneur, de n'avoir pas été de la conversation que nous eûmes ces jours passés, Monsieur. Ménage. Monsieur Sarasin et moi, sur la lecture de nos vieux romans, et vous témoignez du regret qu'on y ait dit, sans vous, des choses qu'il n'étoit pas vraisemblable que dût produire un si misérable sujet.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

  • « Aujourd'hui, leur littérature est presque nulle », écrit Hippolyte Taine, dans un chapitre de la Philosophie de l'art consacré aux Belges, et plus loin : « Ils ne peuvent citer de ces esprits créateurs qui ouvrent sur le monde de grandes vues originales, ou enchâssent leurs conceptions dans de belles formes capables d'un ascendant universel. »L'essai sur l'art dans les Pays-Bas date de 1868 ; un tel jugement était alors très juste.Fruit d'une sélection réalisée au sein des fonds de la Bibliothèque nationale de France, Collection XIX a pour ambition de faire découvrir des textes classiques et moins classiques dans les meilleures éditions du XIXe siècle.

empty