Poésie / Théâtre

  • Doux mots dits Nouv.

    Doux mots dits

    Clou

    • Rageot editeur
    • 28 Juin 2022

    Il y a les mots qui blessent, ceux que l'on n'ose prononcer ou que l'on n'aurait pas dû dire. Et puis il y a les mots qui libèrent. C'est de toutes ces paroles-là qu'il est question dans Doux mots dits. Au travers d'un recueil de poèmes qu'elle a elle-même illustré, l'artiste Clou nous invite à voyager dans son adolescence entre violences familiales et découvertes sensuelles. En trame de fond, le quotidien parisien, et comme lueur, la musique qui rend tout plus beau. 
    Extrait :
    LE MANTEAU
     
    Hier, j'ai refusé
    Le manteau
    Que ma mère a choisi
    Qu'elle a acheté, au mépris
    De mes goûts
    De mes envies
    Elle ne m'a même pas consultée
    Elle l'a déposé
    Sur mon armoire
    Comme une grenade dégoupillée
     
    «  Clou  ! T'exagères  »
    Elle a soufflé
    «  Il est rembourré  ! »
     
    Il est affreux
    Il fait mémé
    De loin, avec,
    J'ai l'air d'une patate tassée
    J'ai seize ans
    Je me déteste
    Mon corps est comme indépendant
    Il vit sa vie
    Change tout le temps
    S'agrandit
    S'enlaidit
    De boutons blancs
     
    Si désormais
    Sur ce corps-là
    Je porte ce manteau, je vais devenir
    La risée du lycée
     
    Je sais
    Ça fait enfant gâtée
    Mais
    À seize ans
    Ça se fait
    De demander avant d'acheter
     
    Maman a dit,
    Un peu vexée  :
    «  Je me le ferai rembourser  »
    Et puis ce matin,
    Le froid est arrivé
    À la place du manteau
    J'ai enfilé
    Un sweat gris
    Sans forme
    Sur une polaire de fortune
    J'ai préféré avoir un peu froid
    Que de porter
    Ce manteau-là
    «  Tout ça c'est du cinéma  »
    A dit papa
     
    Non j'ai seize ans
    Voilà pourquoi

  • Je ne dirai pas le mot

    Assas Madeleine

    • Éditions actes sud
    • 11 Mai 2022

    Ils habitent le même immeuble, se connaissent depuis qu'ils ont huit ans. Mais depuis la rentrée, elle éprouve pour lui un sentiment nouveau, bizarre. Et soudain, elle a l'impression que lui aussi ne la regarde pas pareil. Les sensations, les gestes, le monde a changé entre eux. Même la parole cherche les mots comme dans une autre langue. Elle ne se reconnaît plus, ne le reconnaît plus. Est-ce qu'elle se fait des idées ? Pour se libérer de son angoisse, elle décide de lui écrire. Brouillons de lettre qui finissent à la poubelle, sms effacés nourrissent la frustration d'une jeune fille qui voudrait dire une chose si simple : je t'aime, mais n'y arrive jamais. Lui parler, est-ce le risque de le perdre pour toujours ?

  • La pointe du compas

    Anne Rehbinder

    • Éditions actes sud
    • 11 Mai 2022

    Tessa porte des joggings homme oversize, alors que sa mère voudrait faire d'elle une poupée lisse, délicate et gracieuse. Une tenue commode pour se cacher et sortir de « la zone du sexe, de la drague et de tout le bordel qui va avec. » Rejetant l'écrasant bagage qu'impose le fait de naître fille, l'adolescente envoie valser avec franc-parler et humour le diktat des apparences et de la séduction. Elle veut vivre sa féminité comme elle l'entend. Sa sexualité aussi, qui effraye tant sa mère. Et puis un jour, un secret de famille explose, un terrible trauma, qui amène Tessa à reconsidérer sa relation complexe avec sa mère. De quoi la jeune fille est-elle l'héritière ?

  • Attention, ça pourrait devenir intéressant...

    ,

    • Editions milan
    • 2 Février 2022

    Une évasion poétique pour adolescents : des textes forts, drôles, violents, ironiques, mordants, doux... Un lyrisme d'une vitalité et d'une actualité cinglantes, signé Bernard Friot.

  • Quand les trains passent....

    Malin Lindroth

    • Éditions actes sud
    • 8 Avril 2020

    Celle qui parle se souvient de ses années de lycée et d'une certaine Suzy, une fille paumée à qui on avait fait croire qu'un garçon de la classe était amoureux d'elle. De défis idiots en mensonges, le canular avait dégénéré jusqu'au drame. Un secret se révèle dans une confession forte et troublante.

  • Prisonniers de la cabane à sucre

    Mathieu Fortin

    • Bayard canada livres
    • 2 Mars 2022

    Visiter une cabane à sucre à Pâques, quelle bonne idée !
    Sauf quand le lieu est hanté...
    À Pâques, Éliott et sa famille se préparent pour aller à la cabane à sucre, et le garçon angoisse. La malédiction des fêtes frappera-t-elle encore ? Il se souvient d'avoir libéré sa famille du gym à l'Halloween, puis du centre d'achats, à Noël. Un véritable cauchemar sucré commence dès qu'il met les pieds sur le terrain de la cabane. Comme il le craignait, Éliott doit encore une fois sauver tout le monde.

  • Le suspense de la vie

    Manguessé

    • Les éditions du net
    • 24 Septembre 2017

    Ascar
    Il est une religion antérieure à toute forme de conscience : c'est l'amour. La religion est un angle, l'amour l'hypoténuse. Cultive l'amour dans chaque part de la vie que de figer l'âme au nom d'une religion. C'est un a priori fondamental à toute féodalité encline au fondamentalisme de tout genre. À partir du moment où la société dans laquelle nous vivons appelle l'amour, l'argent et la religion, le fanatisme ; il est temps de semer l'amour pour récolter la foi...

    Fatma
    Je n'ai pas besoin de comprendre ! Tu as intérêt à t'accorder. Je suis l'oeuf énigmatique de la mythologie africaine : mieux vaut ne pas le découvrir ; une fois découvert, prendre ou laisser c'est du pareil au même. Si tu peux échapper au sentiment religieux, auquel cas tu n'échapperas pas à la foi conjugale.

  • Anglais Journey to the Centre of My Brain

    Carter James

    • Macmillan children's book digital
    • 5 Janvier 2012

    Sneak a peek into James Carter's brain in this brilliant collection of poems. Join the party as he takes us on a trip to space, introduces us tigers, mammoths, clouds and bugs and that’s just the start of the journey . . .

empty