• La mule que Leonardo tient par la bride trébuche, s'ébroue et souffle. Depuis qu'ils ont passé Lyon, la route est à la fois plus fréquentée et plus facile. Il n'empêche que deux mois de voyage ont fatigué les bêtes et les hommes aussi.
    « J'étais encore dans l'atelier de Verrocchio, à cette époque, commence Leonardo. Je m'en souviens comme si c'était hier... » D'Homère à Picasso et Lee Miller, de l'Antiquité au XXIe siècle, du Japon à l'Amérique en passant par l'Europe, vingt et un artistes vivent sous nos yeux un tournant dans leur existence, un moment décisif pour l'élaboration de leur oeuvre.

    Dans la lignée de son précédent ouvrage Vincent qu'on assassine, consacré aux deux dernières années de la vie de Van Gogh, l'auteur montre à travers ces nouvelles les plus grands créateurs aux prises avec les instants qui scellent leur destin.

  • Auvers-sur-Oise, juillet 1890.
    Vincent Van Gogh revient du champ où il est allé peindre, titubant, blessé à mort. Il n'a pas tenté de se suicider, comme on le croit d'ordinaire. On lui a tiré dessus.
    Inspiré par les conclusions des historiens Steven Naifeh et Gregory White Smith, ce roman retrace dans un style épuré les deux dernières années de la vie du peintre et interroge sa fin tragique.
    Qui est responsable de sa mort? Pourquoi l'a-t-on tué? Comment la légende du suicide a-t-elle pu perdurer cent vingt années durant?
    En montrant Vincent Van Gogh aux prises avec son temps, avec ceux qui l'entourent et avec la création, le roman rend justice à un homme d'exception que son époque a condamné à mort.

  • En 1967, Jean-Paul Sartre accorde un entretien exclusif à la télévision canadienne, resté jusqu'ici inédit en vidéo et jamais diffusé en France. Avec une liberté de ton étonnante et un grand sens de la pédagogie, il s'explique sur ses engagaments et leur apparente contradiction avec son travail d'écrivain et de philosophe. Ses propos sur la guerre du Vietnam et "l'arrogance militaire américaine" font curieusement écho aux débats actuels. Sartre donne quelques clés sur son travail d'écriture littéraire de Flaubert, l'idiot de la famille et des mots, ainsi que sur sa philosophie de l'existencialisme. Il manifeste une grande lucidité quant au rôle social que ses amis politiques lui font jouer, qui ne lui correspond pas tout entier.Cet entretien est remarquable de clarté et de vivacité. Il permet de comprendre la fascinationexercée par le philosophe sur ses contemporains tout en offrant une excellente introduction à son oeuvre.Entretien à la télévision Radio Canada (15 août 1967)Un film de Madeleine Gobeil-Noël et Claude LanzmannFormat Pal/Secam

  • "Écrire. Je ne peux pas. Personne ne peut. Il faut le dire, on ne peut pas. Et on écrit. » (Marguerite Duras). C'est sans doute ce qu'ont éprouvé ceux qui, un jour où l'autre, se sont confrontés à la page blanche.
    Ce livre s'adresse aux passionnés d'écriture comme à ceux qui rêvent d'écrire sans oser encore passer à l'acte. Il entend montrer la voie, donner des orientations précises, des pistes de travail, mais aussi accompagner chacun dans sa découverte des processus de création. Retraçant l'expérience de nombreux écrivains français et du monde entier, contemporains ou d'autrefois, citant leurs réflexions les plus éclairantes, donnant à voir leurs brouillons, leur manière de travailler, il invite à une compréhension plus précise et plus juste de la pratique de l'écriture.
    Qu'écrire ? Comment le faire ? Dans quelle perspective ? Apprendre à se lancer tout d'abord, à se relire et à se corriger ensuite ; mettre en place un projet long, le structurer, puis songer à la publication. Etapes incontournables mais souvent difficiles auxquelles les plus grands se sont confrontés. Leur exemple, leurs réflexions, leurs conseils fonctionnent dès lors comme autant d'éclairages.
    Fondé sur mon expérience d'auteur et d'animatrice d'ateliers d'écriture, ce livre se propose d'aider ceux qui, débutants ou écrivants confirmés, veulent avancer dans leur parcours d'écriture.

  • "Écrire. Je ne peux pas. Personne ne peut. Il faut le dire, on ne peut pas. Et on écrit. » (Marguerite Duras). C'est sans doute ce qu'ont éprouvé ceux qui, un jour où l'autre, se sont confrontés à la page blanche. Ce livre s'adresse aux passionnés d'écriture comme à ceux qui rêvent d'écrire sans oser encore passer à l'acte. Il entend montrer la voie, donner des orientations précises, des pistes de travail, mais aussi accompagner chacun dans sa découverte des processus de création. Retraçant l'expérience de nombreux écrivains français et du monde entier, contemporains ou d'autrefois, citant leurs réflexions les plus éclairantes, donnant à voir leurs brouillons, leur manière de travailler, il invite à une compréhension plus précise et plus juste de la pratique de l'écriture. Qu'écrire ? Comment le faire ? Dans quelle perspective ? Apprendre à se lancer tout d'abord, à se relire et à se corriger ensuite ; mettre en place un projet long, le structurer, puis songer à la publication... Etapes incontournables mais souvent difficiles auxquelles les plus grands se sont confrontés. Leur exemple, leurs réflexions, leurs conseils fonctionnent dès lors comme autant d'éclairages. Fondé sur mon expérience d'auteur et d'animatrice d'ateliers d'écriture, ce livre se propose d'aider ceux qui, débutants ou écrivants confirmés, veulent avancer dans leur parcours d'écriture.

  • Ça veut dire quoi, schizophrène ? me demande-t-il.
    J'hésite avant de répondre que, franchement, je ne sais pas trop. Je préfère ne pas lui dire de connerie. Puis le doute me saisit. Pourquoi pose-t-il cette question ? Je laisse passer quelques secondes et, en surveillant ma voix, en m'efforçant de parler d'une manière détachée, naturelle, comme quelqu'un qui poserait une question parfaitement anodine, je demande : Pourquoi poses-tu cette question ? Oh, comme ça, il n 'y a pas de raison précise, me répond-il d'une manière détachée, avec une voix naturelle, comme quelqu'un qui donnerait une réponse parfaitement anodine.
    Quand Michèle rencontre Mathias, un tout jeune homme fragile et à la dérive, ils entament une aventure qui devrait être sans lendemain. Mais très vite, Mathias disparaît, laissant Michèle en proie à la perplexité. Peu après, elle apprend qu'il a été interné contre sa volonté dans un hôpital psychiatrique, sur ordre de sa famille. Dès lors, c'est à une enquête sur la folie ordinaire que se livre Michèle, décidée à savoir, à comprendre.

empty