• Au-delà des quelques artistes italiens qui jouissent d'une grande popularité en France, une multitude de pépites musicales reste à découvrir et c'est le projet de Buongiorno pop. Au menu de cette anthologie, cent albums - des historiques, des oubliés, des sous-estimés, de l'underground... - rassemblés sous le dénominateur pop, soit un format qui regroupe aussi bien le rock'n'roll (Adriano Celentano), le prog (Nino Ferrer), le jazz (Paolo Conte), le disco (Raffaella Carrà), la new wave (Litfiba) ou le rap (Jovanotti), des pionniers des années soixante à la réjouissante scène indie actuelle (Andrea Laszlo De Simone). Au fil des chroniques, certains aspects historiques ont été particulièrement mis en lumière, comme le rôle important de la contre-culture ou celui des femmes (Patty Pravo). À l'arrivée, ce livre est un plan pour voyager dans l'Italie de ces soixante dernières années, unifiée par la musique

empty