Puf

  • L'ambition n'était pas de clore le débat par une étude exhaustive mais de le relancer [...]. J'ai tenté de retracer les grandes lignes d'une évolution qui, de la royauté mycénienne à la cité démocratique, a marqué le déclin du mythe et l'avènement de savoirs rationnels. En quoi consiste le miracle grec ? Quelles sont les innovations ayant marqué ce que nous appelons la pensée grecque et pourquoi se sont-elles produites dans ce monde grec ? Le mérite de Jean-Pierre Vernant est de réaliser une synthèse personnelle et accessible sur un sujet controversé où s'affrontent de nombreux hellénistes.
    Publié en 1962 dans la collection « Mythes et religions », dirigée par Georges Dumézil, l'auteur a lui-même, à l'occasion d'une réédition parue vingt-cinq ans plus tard, réactualisé dans une longue préface certaines de ses interprétations.

  • En quoi consiste le miracle grec ? Quelles sont les innovations ayant marqué ce que nous appelons la pensée grecque ? Cette synthèse personnelle sur un sujet controversé où s'affrontent de nombreux hellénistes, parue en 1962, a été réactualisée par l'auteur dans une longue préface à l'occasion de l'édition en poche en 1987. Un sujet passionnant sur les origines d'une pensée qui a façonné notre monde occidental.

  • Pour la pensée grecque, si le monde social doit être soumis au nombre et à la mesure, la nature représente plutôt le domaine de l'à-peu-près auquel ne s'appliquent ni calcul exact ni raisonnement rigoureux. La raison grecque ne s'est pas tant formée dans le commerce humain avec les choses que dans les relations des hommes entre eux. Elle s'est moins développée à travers les techniques qui opèrent sur le monde que par celles qui donnent prise sur autrui et dont le langage est l'instrument commun : l'art du politique, du rhéteur, du professeur. La raison grecque, c'est celle qui de façon positive, réfléchie, méthodique, permet d'agir sur les hommes, non de transformer la nature. Dans ses limites comme dans ses innovations, elle est fille de la cité.

  • " l'ambition [de cet essai] n'était pas de clore le débat par une étuve exhaustive mais de le relancer...
    j'ai tenté de retracer les grandes lignes d'une évolution qui, de la royauté mycénienne à la cité démocratique, et marqué le déclin du mythe et l'avènement de savoirs rationnels. " en quoi consiste le miracle grec ? quelles sont les innovations ayant marqué ce que nous appelons la pensée grecque et pourquoi se sont-elles produites dans ce monde grec ? le mérite de jean-pierre vernant est de réaliser une synthèse personnelle et accessible sur un sujet controversé où s'affrontent de nombreux hellénistes.
    publié en 1962 dans la collection mythes et religions, dirigée par georges dumézil, l'auteur a lui-même, à l'occasion d'une réédition parue vingt-cinq ans plus tard, réactualisé dans une longue préface certaines de ses interprétations.

empty