Steidl

  • Campagnes françaises

    Thibault Cuisset

    • Steidl
    • 5 Septembre 2019

    Depuis plus de trente ans, les photographies de Thibaut Cuisset évoluent entre les problématiques liées au paysage, à l'environnement et à la notion de territoire. Avec l'acuité contemporaine d'un regard digne des photographes américains de la New Topographics, Thibaut Cuisset s'empare de la singularité de nos campagnes, sans fioritures ni nostalgie. Ses images montrent que le territoire n'a rien de figé, qu'il est le résultat de l'histoire, d'interventions multiples et toujours actives. Ce façonnement perpétuel est le sujet que la photographie vient ici ausculter, authentifier. Avec une grande précision et avec virtuosité dans la retenue des couleurs, elle témoigne des équilibres et bouleversements de nos campagnes.

    Typologie libre de toute idée d'inventaire ou d'anecdote, ce livre compose un atlas sensible du monde d'aujourd'hui ; oeuvre autonome d'un grand artiste mais aussi hommage fidèle et précis d'un promeneur attentif à la grande diversité du paysage français.

  • Anglais In my room

    Saul Leiter

    • Steidl
    • 21 Juin 2018

    Les archives du photographe américain Saul Leiter ne finissent pas de nous faire découvrir des trésors, comme ces séries de nus jusque-là inédits. In My Room présente une étude approfondie du nu, à travers des photos intimes de femmes qu'il rencontrait et capturait de son objectif. Dans ces images en noir et blanc les corps se dévoilent pudiquement à la lumière naturelle de son atelier de l'East Village à New York, révélant une collaboration unique entre Leiter et ses sujets.
    Le projet commence dès l'arrivée du jeune Leiter à New York et se terminera à la fin des années 60. Dans les années 1970, l'artiste avait envisagé de faire un livre de ses nus qui ne fut jamais réalisé.
    Saul Leiter a toujours préféré la solitude et résisté à tout type d'explication ou d'analyse de son travail. Avec ln My Room, le photographe emmène le lecteur dans son monde privé, tout en conservant son sens aigu de mystère.

  • Berenice Abbott en 1925 photographiait ses premiers portraits sur le balcon du studio de Man Ray à Paris. Soixantecinq ans plus tard, en 1990, elle prenait son dernier portrait dans un bateau sur le lac d'Hebron dans le Maine, à quelques centaines de mètres du chalet dans lequel elle a passé ses dernières années.
    Abbott réalisait généralement ses portraits parisiens dans son propre studio, d'abord 44, rue du Bac, puis 18, rue Servandoni, mais aussi parfois sur place, au domicile du client, comme son premier portrait de James Joyce. En juin 1926, Jan Sliwinski exposa dans sa galerie des photographies de James Joyce, Jean Cocteau, Sylvia Beach, Marie Laurencin ou André Gide parmi tant d'autres. Les hommes et les femmes photographiés par Berenice Abbott étaient liés - socialement, intellectuellement, artistiquement ou sentimentalement. Elle ne photographiait pas des inconnus, à la différence d'Atget, qu'elle contribua à sortir de l'ombre.
    Ce livre, conçu par Hank O'Neal, regroupe plus de cent portraits, dont la plupart sont inédits. Les plaques de verre brutes, telles qu'elles sortaient de sa chambre noire, sont présentées avec le recadrage qu'elle souhaitait. Portraits parisiens est un livre rare au service d'une photographe essentielle dans l'art du portrait, de l'architecture ou de la photographie scientifique.

  • Cette série a été réalisée en 1957 sur la demande du magazine Life, alors que Gordon Parks y était photographe depuis presque 10 ans, étant le premier afro-américain à occuper ce poste. Il s'est lancé dans un voyage de 6 semaines à travers les Etats-Unis, se concentrant sur New York, Chicago, San Francisco et Los Angeles et travaillant en couleur, chose qu'il avait peu faite jusqu'alors. Le résultat, un photo-essai de 8 pages, fut reconnu pour sa sophistication esthétique, loin du pur documentaire, mais aussi pour sa capacité à montrer de l'empathie et à remettre en cause les stéréotypes sur la criminalité, le rôle de la police et la violence de l'incarcération. Le présent ouvrage reprend le déroulé des 8 pages originelles auxquelles il ajoute de nombreuses images inédites de la série.

  • Anglais The outlands

    William Eggleston

    • Steidl
    • 3 Août 2021

    A luxurious three-volume box set of previously unseen images from the 1960s and 1970s by the father of American color photography The three volumes of The Outlands are drawn from photographs that William Eggleston (born 1939) made on color transparency film from 1969 to 1974, which formed the basis for John Szarkowski's seminal exhibition of Eggleston's work at the Museum of Modern Art in New York in 1976 with the accompanying book William Eggleston's Guide. However, with the exception of a couple of alternate versions, none of the photographs in The Outlands have been published previously.

    The result is revelatory. Starting at almost the exact point on the same street in suburban Memphis where Eggleston made his famous photograph of a tricycle, the work follows a route through the back roads to old Mississippi where he was raised. What is disclosed is a sublime use of pure color hovering in semi-detachment from the forms he records. At the time, Eggleston was photographing a world that was already vanishing. Today, this final installment of his color work offers a view of a great American artist discovering the range of his visual language and an unforgettable document of the Deep South in transition.

  • En Amérique

    Robert Frank

    • Steidl
    • 3 Septembre 2015

    Recueil de 131 photographies de Robert Frank réalisées dans les années 1950, dont 22 clichés originaux du reportage photo intitulé Américains, enrichis de 100 images inconnues. Né en Suisse, il émigre aux Etats-Unis en 1947 et commence sa carrière de photographe dans des magazines. Il obtient la bourse de la Guggenheim Fondation en 1955, et réalise de nombreux films.

  • Ce livre est un fac-similé d'un album des Polaroids d'Eggleston assemblé par le photographe lui-même et contenant les seules photos prises avec ce support. Composé de 56 images réalisées avec le Polaroid SX-70 (l'appareil désormais culte produit entre 1972 et 1981) et monté à la main dans un album en cuir noir également produit par la société, Polaroid SX-70 est la première publication des Polaroids d'Eggleston.

  • Anglais Election Eve

    William Eggleston

    • Steidl
    • 30 Octobre 2017

    La série Election Eve a été réalisée en octobre 76, alors que le photographe se déplace de Memphis à la petite ville de Plains en Géorgie, fief de Jimmy Carter qui est élu président des Etats-Unis en novembre de la même année. A l'époque, Eggleston rassemble ces 100 photos dans deux volumes toilés, qu'il édite à seulement 5 exemplaires. Steidl reproduit ici cette séquence de photos à l'identique, dans un seul volume en demi-toile.

  • Early Black and White

    Saul Leiter

    • Steidl
    • 13 Juin 2014

    Saul Leiter a réalisé ses premières photographies au début des années 1940 dans les rues de New York. Ce travail fut montré au Musée d'Art Moderne de New York en 1953 et en 1957. Saul Leiter n'était pourtant pas voué à devenir photographe. Né à Pittsburgh en 1923, fils d'un rabbin et brillant étudiant en théologie, il décide à l'âge de 23 ans d'abandonner ses études et de s'installer à New York pour se consacrer à sa passion première - la peinture. Il commence à s'intéresser à la photographie en 1947, après avoir visité l'exposition de Cartier-Bresson au MoMA. Avec un Leica, il passera son temps à flâner dans les rues de New York qu'il photographie dans un premier temps en noir et blanc. En 1948, il se tourne vers la couleur, et il alternera entre les deux supports.

    Son travail de rue, plus personnel, n'a été redécouvert qu'à la fin des années 1990, grâce notamment à la Howard Greenberg Gallery (New York) et à Martin Harrison, auteur en 2006 du premier ouvrage de Saul Leiter, Early Color (Steidl). Les noir et blanc, parmi lesquelles ses premières images, ont toutes été réalisées dans les rues de New York. Elles montrent des silhouettes en transit, des ombres, visions mystérieuses et indirectes entre romantisme et film noir. Le photographe a saisi un entre-deux-mondes délicat, un monde flottant, embué, dans une succession infinie de mises en abîmes, tendant volontiers vers l'expressionisme abstrait de ses peintures.

  • Ce catalogue est publié à l?occasion d?une exposition au C/O Berlin du 8 décembre 2018 au 3 mars 2019. Il rassemble des séries réalisées par Araki au début de sa carrière avec une sélection de nouveaux collages récents ainsi que des suites d?images récemment développées. On y retrouve son approche de la contradiction entre anonymat et intimité, sphères publique et privée, rêve et réalité.

  • Dans ce nouveau livre, le photographe Robert Frank revient sur son journal visuel (2010-2017) pour en proposer une version dans laquelle il juxtapose des photos emblématiques de toute sa carrière à des clichés récents plus personnels accompagnés de fragments de texte souvent autobiographiques.

  • Réédition d'un ouvrage publié chez Aperture en 1983. En 1970, Robert Adams et sa famille observèrent une colonne de fumée au-dessus du laboratoire national d'armement nucléaire de Rocky Flats à Denver. Après avoir en vain chercher à savoir si le noyau avait été touché, Robert Adams décida d'enregistrer l'environnement proche du laboratoire, qui pourrait disparaître si une catastrophe nucléaire arrivait. Il a alors photographié la vie quotidienne, les habitants et les activités de Denver et sa banlieue, dans l'ombre de Rocky Flats, représentant une menace toujours existante aujourd'hui bien que sous une autre forme.

  • Réédition augmentée de cet album du photoreporter sud-africain David Goldblatt, qui réunit les clichés des mineurs et des mines d'or de Randfontein, sa ville natale.

  • Par les pierres qui existent des millions d'années et les nuages qui s'évaporent devant nos yeux, Mitch Epstein a photographié la temporalité et notre rapport si complexe à la nature. New York est le terrain de cette réflexion, où l'architecture repose sur la pierre alors que les nuages se reflètent dans les buildings et l'Hudson. Epstein propose un regard neuf sur cette ville déjà si documentée en montrant l'incapacité de la société à contrôler le temps et la nature.

  • Catalogue d'une exposition au Museum Folkwang qui a eu lieu en 2017. Cette rétrospective consacrée à Balthasar Burkhard regroupe 150 oeuvres qui retracent la carrière du photographe suisse : ses premières photographies noir et blanc sous l'impulsion de Kurt Blum, son travail de chroniqueur photo de la Documenta 1972 dirigée par Harald Szeemann puis ses photographies grand format avec Markus Raetz, son voyage aux États-Unis dans les années 1970, sa participation à la célèbre exposition du Kunsthalle de Bâle de 1983...

  • Ce livre présente une rétrospective de David Goldblatt, une fi gure clef de la photographie contemporaine. Dès ses premières séries photographiques, il dévoile sa sensibilité sociale et sa conscience politique. Sa photographie sera toujours en relation étroite avec l'évolution de la situation de son pays natal, l'Afrique du Sud.
    Cette monographie rassemble de nombreuses séries parmi les plus infl uentes de Goldblatt, y compris On the Mines, Some Afrikaners et Structures mais également d'autres moins connues comme Kas Maine. On y retrouve aussi son processus de creation et ses publications dans la presse. Un texte inédit du photographe complète les essais d'Ivor Powell et Karolina Ziebinska-Lewandowska qui explorent tous deux le travail de Goldblatt dans le contexte de l'histoire politique et culturelle sud-africaine, ainsi que sa contribution à l'histoire de la photographie

  • Anglais Samuel fosso autoportrait

    Samuel Fosso

    • Steidl
    • 30 Avril 2020

    AUTOPORTRAIT est la première enquête complète sur l' oeuvre aux multiples facettes de Samuel Fosso . Depuis le milieu des années 1970, l'artiste s'est concentré sur l'autoportrait et la performance, envisageant des variations d'identité à l'ère postcoloniale.

  • Anglais Iin flagrante two

    ,

    • Steidl
    • 1 Février 2016

    Nouvelle édition de cette superbe série de clichés du Nord de l'Angleterre réalisée par Chris Killip de 1973 à 1985.

empty