L'harmattan

  • "Chef d'orchestre parmi les meilleurs, directeur d'opéra exceptionnel, pianiste de talent, metteur en scène d'oeuvres lyriques révolutionnaire, Gustav Mahler (1860-1911) mène toutes ces activités à un niveau proche de la perfection, mais à contrecoeur : sa seule passion est la composition musicale. Gustav Mahler veut composer de la musique pour créer un monde plus heureux. Ce passionné de la nature, dont il se sent si proche, est très attentif à la douleur des autres. Lui-même doit faire face à des tragédies qui le marquent profondément mais ne l'écartent pas de sa mission de créateur. L auteur propose à travers ce livre une exploration aussi objective que possible de ce créateur atypique. - - "

  • "L objectif principal de ce guide est de fournir des points de repère à tous les passionnés de Flamenco et tout particulièrement aux amateurs néophytes qui ressentent une attirance pour cet art envoûtant. Les trois premiers chapitres présentent le Flamenco, son développement, son évolution et sa situation géographique, de sa naissance à nos jours. Les chapitres suivants sont consacrés à l étude du chant, de la danse, de la guitare et des autres éléments d accompagnement."

  • "Cinq cents films sinon rien", ainsi pourrait se résumer la riche carrière du maître italien de la musique de cinéma. Par-delà les cinquante années de cet étonnant parcours s'est profilée peu à peu l'une des plus fascinantes créations artistiques du monde contemporain. Souvent imitées, jamais égalées, les compositions du maestro se veulent surtout une formidable leçon d'art humaniste traversant les épreuves du temps avec brio.
    Cet ouvrage constitue un panorama clair et précis de l'oeuvre du compositeur.

  • "Avec ses Prospectives musicologiques, Danièle Pistone offre une approche qui permettra d'aborder le vaste ensemble de ses publications grâce au choix critique qu'elle a effectué au sein d'un parcours riche et varié. Les dix études réunies ici s'articulent autour de trois thèmes forts, la sociologie de la musique, la méthodologie et l'esthétique, et abordent des thèmes pour la plupart encore rarement liés à la recherche musicologique : réflexion sur l'art de la biographie, les liens entre piano et société, l'histoire ou l'actualité des associations, les catalogues d'oeuvres, la titrologie, la typologie, la contextualisation, l'analogie, les leçons de la lexicologie et de la stylistique comme de l'imaginaire. - - - "

  • "La Chanson de proximité, paru en 2010 fait figure de référence sociologique et historique pour les professionnels comme pour les amateurs de Chanson. Cédant à la demande de nombreux lecteurs, l auteur a voulu lui donner un prolongement afin de traduire les changements profonds qu elle connait depuis quelques années. En effet, de nouvelles technologiques ont induit de nouveaux comportements. La Chanson est vivante, dynamique, elle s adapte sur les terrains où elle est présente, de plus en plus en décalage avec l image que nous en donnent les médias."

  • Spécialiste reconnu de la question tsigane, Louis de Gouyon Matignon retrace ici l'histoire du jazz manouche depuis sa création dans les années 30 jusqu'à ses expressions les plus récentes. Le lecteur y côtoiera, au gré d'une discothèque de 100 albums, une galerie de personnages haut en couleur dont Django Reinhardt, les frères Ferré, le trio Rosenberg ou encore Biréli Lagrène et Christian Escoudé, et découvrira des talents méconnus ou aujourd'hui oubliés. Tous, à leur manière, ont contribué à écrire cette histoire.

  • Ce livre retrace l'histoire du Hot Club de Limoges et de son président-fondateur, Jean-Marie Masse. Aujourd'hui âgé de 90 ans, successivement artiste peintre, musicien de jazz professionnel et producteur-animateur de radio, il est depuis 70 ans un personnage incontournable de la vie culturelle limousine. Depuis sa création en 1948, le Hot Club a organisé des centaines de manifestations avec les plus grands musiciens de jazz, et créé sa propre radio locale, Swing FM, diffusée sur internet.

  • Francis Poulenc (1899-1963) a été particulièrement influencé par la musique populaire de son époque. Pour étudier cet aspect de son oeuvre, l'auteur s'est appuyé sur la production musicale du compositeur, sur ses nombreux témoignages (correspondances, émissions radiophoniques et divers écrits) et sur tous les documents liés à la création et à la réception de ses oeuvres.

  • "Le Tsigane Django Reinhardt, musicien de jazz, a connu ses plus grandes heures de gloire sous l'Occupation. Un succès à l'égal de celui de Maurice Chevalier et de Charles Trenet, aussi bien à Paris et dans la France occupée, qu'en Belgique sous administration militaire allemande. Gérard Régnier montre que l'image d'un Django traqué en tant que Tsigane par les occupants nazis relève de la légende. Les officiers allemands, connaisseurs et amateurs de jazz, se pressaient, aussi bien pour l'écouter en concert à la salle Pleyel, que dans les cabarets comme Le Nid. En Belgique, Django fait salle comble au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles et la foule se presse pour l'apercevoir lors de sa réception au grand quotidien Le Soir. Charles Delaunay, dans son label Swing, enregistre Django, et ses disques connaissent le plus grand succès. On siffle Nuages dans les rues de Paris, Bruxelles et Berlin. - - "

  • "À travers une enquête menée auprès de professionnels du secteur institutionnel et du e-learning musical, cet ouvrage donne un aperçu des pratiques principales de chaque secteur. Il lève le voile sur les difficultés, les limites, parfois les aprioris, que l usage des technologies numériques suscite et en explique les raisons. Il met aussi en lumière les initiatives et les réussites déjà à l oeuvre en soulignant le potentiel des outils numériques pour l enseignement de la musique. L auteur propose également un modèle d école de musique connectée, basé sur un enseignement et un apprentissage mixtes, ainsi que des pistes de réflexion pour la constitution d un projet d établissement autour du numérique."

  • "Brassens était contrarié que l'on ne reconnaisse pas son talent de compositeur de musique de chansons et accusait ses détracteurs d'avoir des « oreilles de lavabo ». Ce livre comble une lacune surprenante. Ce que dit oralement Brassens sur sa musique dans ses interviews est enfin transcrit noir sur blanc. «J'aime le fox et le six-huit». Un détour par la musique classique permet d'analyser le six-huit dont on découvre les secrets. Brassens, lui, affirme avoir été influencé par les chansons traditionnelles françaises en six-huit comme Auprès de ma blonde ou Brave marin revient de guerre. La question d'une éventuelle influence de la tarentelle est traitée ainsi que celle du jazz. Si pour faire la mise en musique de poèmes le rythme est le plus important, cela ne suffit pas : Brassens possède un art musical complet, mélodies, accords, musicien.. - "

  • Le compositeur russe Valéry Arzoumanov, né en 1944, est de ceux qui ont su s affranchir de la modernité et préserver un lien profond avec la tradition. La découverte du rock et des musiques orientales, l expérience difficile de l émigration, et surtout un important travail d introspection spirituelle, vont le conduire à renoncer pendant plus de dix ans à l écriture pour retrouver alors les clés d une activité compositionnelle d une étonnante fécondité.

  • "Malgré l intérêt qu elles suscitent auprès du public et quelques écrits partiels et dispersés, les publications sur les musiques algériennes restent rares. Le répertoire est immense et multiple, et les Algériens eux-mêmes en ignorent souvent l étendue. Ce champ musical va bien au-delà du simple divertissement et offre un vaste domaine de recherche qui ne demande qu à livrer ses secrets. Fait à partir de notices de disques, cet ouvrage aborde tous les styles de musique d Algérie."

  • "Comment et dans quelle mesure la musique ottomane a-t-elle influencé la musique maghrébine ? Les janissaires turcs, avec leurs fanfares militaires, ont-ils contribué à donner à la musique du Maghreb son caractère singulier? Les allogènes anatoliens, une fois définitivement installés en terre africaine, n'apportèrent-ils que leur savoir martial ? Autant de questions auxquelles cet album-book tente de répondre en montrant la présence d'une véritable culture diasporique. (L ouvrage inclut deux albums à scanner à l aide de QR Codes). - - - "

  • "Plongeant ses racines dans l'histoire des esclaves venus d'Afrique, le samba a joué un rôle prépondérant dans la constitution sociale du Brésil contemporain. Officiellement né au début du XXe siècle, il accompagne le carnaval de Rio en 1917. Élément dissolvant lorsqu'il brouille les hiérarchies ethnico-économiques, ciment social par sa faculté à atteindre et à relier, non sans peine, toute la diversité constituant l'identité nationale. Le samba est né d'un processus de métissage que Luciano da Consolação Pereira analyse avec précision et clarté, offrant au lecteur une abondante iconographie."

  • "La Voix divine, nous disent les mythes et traditions, a créé le monde. Le chant des voix humaines lui répond. Orphée, l'initié des Mystères grecs, personnifie les pouvoirs de la musique. De nos jours, le matérialisme scientiste qui nie l'harmonie cosmique est démenti par la science « holistique » qui rejoint la sagesse ancestrale. Au confluent de la physique contemporaine et de la métaphysique traditionnelle, de la cosmologie et de l'anthropologie, de la musicologie et de l'ethnomusicologie, cet ouvrage contribue à ce nouveau paradigme en élucidant les arcanes de l'harmonie musicale. Il lui restitue sa dimension symbolique et spirituelle et éclaire l'évolution confuse de la musique occidentale depuis le début du xxe siècle."

  • "Les chanteurs et musiciens juifs d'Afrique du Nord ont magnifié les traditions musicales maghrébo-andalouses et, plus particulièrement, la musique judéo-maghrébine. Ils ont sauvegardé ce même patrimoine culturel, tout en préservant et en enrichissant leurs traditions cultuelles et culturelles judaïques. Les plus emblématiques comme les moins connus sont présentés dans cet ouvrage, conçu comme un devoir de mémoire et de reconnaissance à leur endroit. Il est accompagné d'un CDet d'un DVD. - "

  • Ce numéro comporte deux articles ("Tonal/atonal : une fracture dépassée" par Jacques Viret, et "Une autre perspective. Le choix d'une esthétique musicale : liberté ou illusion ?" par Anthony Girard) ainsi que quatre entretiens avec des compositeurs ("Pour évoquer l'image du passé", avec Guy Sacre par Anthony Girard ; "Clocks & Clouds", avec Karol Beffa, par Philippe Malhaire ; "Affaire de style, non de langage", avec Stéphane Delplace, par Charly Mandon ; "Dans les murs. Retour sur une expérience musicale en milieu carcéral", avec Philippe Hersant et Thierry Machuel, par Sarah Léon).

  • "À travers une écriture qu'il a voulue aussi spontanée qu'un chorus de contrebasse, Charles Calamel nous invite à partager, dans cet essai, quelques réflexions sur le jazz, musique qu'il connaît de l'intérieur, intimement, et dont il cherche aussi à comprendre les conditions d'existence. Que disent les interactions musicales entre les jazzmen des interactions sociales qu'ils mobilisent alors ? Comment ces musiciens, dépassant rivalités et différends, en viennent-ils à s'engager, corps et âme, dans une production collective ? Le titre, Et alors..., est aussi la traduction de So What, nom du premier morceau de l'album mythique de Miles Davis, Kind of blue, dont le thème est joué à la contrebasse par Paul Chambers. Un hommage."

  • "Tombé dans un oubli aussi profond que déconcertant, Don Cherry a pourtant laissé une oeuvre considérable. Il fut le complice indissociable d'Ornette Coleman avant de jouer avec Sonny Rollins, Albert Ayler, Archie Shepp. Il a enregistré une trentaine d'albums majeurs d'une grande diversité et d'une très grande valeur musicale. Parmi eux la trilogie Codona et celle de Old and New Dreams constituent des moments uniques dans l'histoire du jazz. Son nomadisme l'a amené à «parcourir l'âme du monde» pour découvrir les musiques des autres continents, les faire connaître, les mêler et les associer au jazz afin de créer une musique nouvelle, universelle et intemporelle. - - "

  • En novembre 1998 disparaîssait un des compositeurs les plus importants de sa génération, Gérard Grisey. Ce volume collectif qui lui rend hommage, nous invite à une expérience quasi proustienne de la musique. L'oeuvre de Gérard Grisey, profondément arrimée à la perception et aux lois acoustiques du phénomène sonore, élabore ce que l'on pourrait appeler une écriture du temps et de l'écoute, devenue une des esthétiques les plus irréductibles dans les années quatre-vingt. Gérard Grisey concevait le son "comme une nouvelle peau. Comme une zone de contact presque tactile entre l'auditeur et l'oeuvre".

  • "Quelles sont les conditions pédagogiques et didactiques qui permettent de penser une pédagogie instrumentale de groupe ? Comment le savoir musical se construit-il dans les situations individuelles et dans les situations en groupe restreint dans le cadre de l enseignement instrumental ? Quelle est la place de l enseignant et des élèves dans cette construction de savoirs musicaux ? Ce livre propose une étude de la "" pédagogie de groupe "" selon des perspectives historique, épistémologique et didactique des situations d enseignement-apprentissage instrumental."

empty