Arts et spectacles

  • Accompagnant la diversification des formes artistiques et la faillite des normes traditionnelles d'évaluation des oeuvres, la question de la valeur esthétique de l'art contemporain ne cesse de se poser depuis les dernières décennies du XXe siècle. Loin d'être résolue, elle s'est complexifiée à l'aube du XXIe siècle avec l'émergence d'un marché de l'art international et euphorique, qui fixe les prix et brouille les pistes. Pris dans un réseau dense d'instances évaluatives, il semble aujourd'hui plus simple d'évaluer le prix d'une oeuvre que sa valeur esthétique.
    En rassemblant des articles au contenu à la fois théorique et empirique, cet ouvrage donne la parole aux économistes, aux sociologues et aux historiennes de l'art afin de mieux saisir les processus et les critères d'évaluation des oeuvres et des artistes contemporains. Peut-on encore distinguer la valeur esthétique de la valeur économique d'une oeuvre ? Quels critères d'évaluation utilisent les différents acteurs du monde de l'art ? Face à la relativité des normes et des instances évaluatives, l'art contemporain peut-il encore être défini ? Ce recueil examine le rôle des différents acteurs du monde de l'art (critiques, artistes, collectionneurs, galeristes), en prenant pour exemple les scènes françaises, chinoise et américaine.

  • Les conditions d'existence d'une communauté de citoyens sont au coeur des débats publics actuels. Ces questions ont une dimension urbaine affirmée.
    Les ghettos, voire l'apartheid sont ainsi opposés à un idéal de mixité sociale.
    Beaucoup de travaux académiques invitent toutefois à prendre des distances avec ces oppositions. Dans ce cadre, afin de nourrir le débat public et d'éclairer ses enjeux, ce livre propose un large panorama sur les recherches les plus récentes. Il souligne la complexité des processus en cause et déconstruit plusieurs idées reçues. Par exemple, les regroupements de populations d'origine similaire, souvent dénoncés comme communautaristes, peuvent aussi être des paliers dans un processus d'intégration. De même, les politiques de mixité sociale, pour généreuses qu'elles puissent étre, ont un coût parfois important pour les populations contraintes de changer de logement et perdant les réseaux de solidarité qui les soutenaient.

empty