Sciences humaines & sociales

  • Soldes almanach n.4

    Collectif

    • Almanach soldes
    • 23 Octobre 2013

    "POP ET INTELLO / 100% ILLUSTRÉE BILINGUE : FRANÇAIS-ANGLAIS L'almanach des ouvriers philosophes et des intellectuels bricoleurs.
    1kg de liberté !
    Avec : Frank Zappa, Cal Schenkel, Christian Marclay, Anaïs Prosaïc, le Wild Classical Music, Anaïs Nony, Annie Sprinkle, Guerrilla Gardening, Frans de Waal, Eric Mairlot, Patrick Bouchain, Christian Marclay, Ghada Amer, Allison Schulnik, Walter Swennen, Carlos Kusnir et les 50 auteurs et artistes soldeurs de ce #3."

  • Ce numéro 2 de la revue de recherche ZINES, le premier de deux numéros spéciaux consacrés à l'étude des fanzines féministes et queer dans une perspective globale, rassemble des études ou témoignages internationaux sur la question du genre, des identités queer et de leurs réalités alternatives telles qu'elles apparaissent dans les médias amateurs que sont les zines.
    Les corpus présentés ici ajoutent, à leur manière, quelque chose d'inédit à l'histoire et aux récits de femmes et de personnes LGBTQI+ dans les sociétés contemporaines.

  • Ce numéro 3 de la revue de recherche ZINES, le second de deux numéros spéciaux consacrés à l'étude des fanzines féministes et queer dans une perspective globale, rassemblent des études ou témoignages internationaux sur la question du genre, des identités queer et de leurs réalités alternatives telles qu'elles apparaissent dans les médias amateurs que sont les zines.
    Les articles de ce volume mettent en scène des thèmes tels que le corps, l'hétéronormativité, tout en nous montrant l'envers de la conceptualisation du queer, à savoir une partie pratique et empirique - des sensations et des sens - qui affine la perception d'un concept devenu médiatique.

  • Allemand Spoken beats

    Collectif

    • Patrick frey
    • 14 Mai 2018

    Cette anthologie consacrée à l'un des pionniers du spoken word offre une large sélection de tapuscrits annotés, de ses premiers raps à ses travaux proches de la poésie concrète. Le volume comporte un texte de l'écrivaine et performeuse Melinda Nadj Abonji.

    Jurczok 1001 (né en 1974 à Wädenswil, Zurich, vit et travaille à Zurich) débute sa carrière en 1996. Poète, MC, chanteur et pionnier du spoken word, l'artiste suisse a participé à de nombreux festivals internationaux dans divers pays germanophones ainsi qu'en Lituanie et au Kazakhstan. Il réalise également des performances avec l'écrivaine et performeuse Melinda Nadj Abonji.

  • Publication consacrée au rituel choréo-musical du tarentisme, un exorcisme du sud de l'Italie utilisé pour guérir les femmes d'un mal mystérieux causé par la morsure d'une araignée. L'ouvrage donne voix à des artistes, sociologues, anthropologues, religieux et scientifiques, et présente un large corpus photographique.
    FLEE est fier est présenter son nouveau projet Tarantismo: Odyssey of an Italian Ritual, dédié au tarentisme, rituel centenaire musical et dansé du Mezzogiorno (Sud de l'Italie), utilisé pour guérir les femmes victimes d'un mal mystérieux causé par la morsure d'une araignée à travers des exorcismes faits de rythmes frénétiques et de danses maniaques.
    Trans-disciplinaire, ce travail de documentation et de ré-interpretation artistique d'un des phénomènes transcendantaux les plus mystérieux d'Europe se compose d'une compilation vinyle ainsi que d'un livre édité en langues italienne et anglaise.

    Avec neuf essais abordant les différentes dimensions et facettes du rituel, cette publication bilingue donne la voix aux artistes, photographes, sociologues, anthropologues, religieux et scientifiques. Ces témoins, experts et acteurs de l'histoire passée et contemporaine de cet exorcisme musical apportent leur contributions et photographies exclusives avec les apports de : Chiara Samugheo (photographe de Pier Paolo Pasolini), Edoardo Winspeare, Claudia Attimonelli, Pamela Diamante, Luigi Chiriatti, Salvatore Bevilacqua, Gino Di Mitri et Mattia Zappellaro.

  • Quatre textes sur le ciel de Margaret Cavendish (1623-1673), aristocrate anglaise, écrivaine, philosophe et scientifique dont le salon accueillait Descartes, Hobbes et Gassendi, précurseure du féminisme et auteure de l'une des premières oeuvres de science-fiction.

  • Bird song / canto della cinciallegra

    Erri De Luca

    • Les presses du reel
    • 18 Janvier 2022

    Un essai sur la crise climatique et une ode à la jeunesse par l'écrivain et poète italien engagé Erri De Luca.
    « Erri De Luca's essay is a lovesong to the young-"a bridge generation, one that casts itself above and beyond the current, not against it, in order to reach the edge of a new humanity"-as well as an intervention into the climate crisis. It is a clarion call that finds salvation, as he puts it, "in the hands of despair". » Jim Hicks

  • Portrait Dingdingdong t.1

    ,

    • Dingdingdong
    • 1 Septembre 2013

    Le premier d'une série de Portraits Dingdingdong s'inscrivant dans une démarche ethnographique qui consiste à approcher l'expérience des malades en adoptant une méthode et des techniques suffisamment sensibles pour ne pas en écraser l'absolue singularité.
    À travers 22 peintures et 22 textes, une peintre et une écrivaine fabriquent côte à côte le portrait d'Anouck, une femme d'une soixantaine d'années qui est affectée par la maladie de Huntington. Par touches, fragments, ellipses, elles se soumettent à l'épreuve de la délicatesse la plus absolue pour faire apparaître ce qui chatoie en elle et autour d'elle. Sans l'avoir prémédité, leur travail devient un geste d'amour, de protection, un acte de soin à leur manière.
    « Anouck est le portrait d'une femme qui souffre de la maladie de Huntington et qui est la mère de l'une d'entre nous. Ce n'est pas un livre sur cette maladie mais l'aboutissement d'un moment d'intense apprentissage, voire de révélation pour chacune : apprendre à peindre et à écrire l'insaisissable, le fragile et le précieux dans l'expérience de cette personne qui sait créer chaque jour de l'harmonie avec sa maladie. » (Alexandra Compain-Tissier et Alice Rivières) Anouck - Portrait Dingdingdong n°1 s'inscrit dans une démarche ethnographique suivant laquelle il s'agit d'approcher l'expérience des malades en suivant une méthode et des techniques suffisamment sensibles pour ne pas en écraser l'absolue singularité. Les instruments utilisés pour y arriver sont alors indifféremment scientifiques et/ou artistiques, du moment qu'ils sont capables de saisir avec loyauté les mouvements d'une métamorphose qui est en train de se dérouler sous nos yeux et dont nous souhaitons recueillir délicatement les enseignements. Le collectif publiera ainsi régulièrement des Portraits Dingdingdong, expérimentant différents media, écriture, dessins, photographie, vidéo.

  • Anglais Parole n.3 ; the Hand Writing / Handschrift

    Parole

    • Errant bodies press
    • 15 Septembre 2017

    Troisième numéro d'une série de publications portant sur la matérialité du langage, cet ouvrage regroupe une sélection de 18 oeuvres et textes d'artistes et d'universitaires internationaux qui examinent l'acte physique d'écriture.

    Contributions de Oswald Egger, Theresa Georgen, Philip Guston, Helmut Pfotenhauer, Dirk Hartwig, Maria M Schwaegermann, Kasper Andreasen, Sandra Vásquez De La Horra, Paz Guevara, Gisela Steinlechner, Manfred Sommer, Annette Le Fort, Pierre Jaquet-Droz, Stelarc, Jane Goodall, Marcus Coelen, Ricarda Denzer, Ines Lindner, Walter Pamminger, Marcel Broodthaers, Mark Schreiber.

  • Prometheus Unbound

    Collectif

    • Mousse publishing
    • 10 Novembre 2017

    Qu'est-ce qui définit les cultures ? Sont-elles durables ? Et quels sont les fondements la culture européenne ? Prenant comme point de départ la figure de Prométhée, ce catalogue examine un ensemble de problématiques lié à la notion de culture. Il rassemble des oeuvres de Jonathas de Andrade, de Lothar Baumgarten, de Yervant Gianikian & Angela Ricci Lucchi, de Friedemann von Stockhausen, de Clemens von Wedemeyer et d'Aimée Zito Lema.

    Publié à l'occasion de l'exposition éponyme au festival Steirischer Herbst, Graz, du 23 septembre au 03 décembre 2017.

  • La promesse du bonheur

    Tom Wesselmann

    • Mousse publishing
    • 1 Octobre 2018

    Ce catalogue offre une étude approfondie consacrée à certains aspects spécifiques de la production de l'artiste Pop, parmi lesquels la sexualité aux époques Victorienne et post-Victorienne, l'autodétermination de la femme, l'abondance matérielle d'après-guerre, la beauté, l'érotique de l'anticipation, la politique du regard et les stratégies d'indétermination. Avec des essais de Chris Sharp et Sabrina Tarasoff.

    Ce catalogue s'appuie sur l'exposition « Tom Wesselmann, La Promesse du Bonheur » conçue par Chris Sharp et avec la coordination scientifique de Cristiano Raimondi. Présentée sur les trois étages de la Villa Paloma à Monaco, elle réunit vingt-cinq oeuvres - peintures, dessins, et sculptures - réalisées entre 1963 et 1993. Chaque aspect de l'ouvrage - qui comprend plus de 170 illustrations en couleurs - est conçu pour refléter l'approche picturale si singulière de l'artiste, représentée au sein de l'exposition.
    Prenant pour point de départ le concept de « pornotopie » édicté par Steven Marcus, et l'inscrivant dans la perspective de l'économie d'abondance qui régit la société américaine d'après-guerre, l'essai de Chris Sharp examine les représentations du sexuel chez Wesselmann, qui se traduisent par l'utilisation d'hyperboles, d'élisions, d'omissions et une hiérarchisation des éléments picturaux.
    Le texte de Sabrina Tarasoff étudie le rapport du masculin vis-à-vis de l'autonomisation féminine à partir des années 1950, en replaçant ce rapport au sein de l'oeuvre de Wesselmann. Pour ce faire, elle s'appuie sur différents événements artistiques de cette époque, comme la photographie emblématique de Julian Wasser, Duchamp Playing Chess with a Nude (1963) ou la « Busenaktion » réalisée à l'encontre d'Adorno en 1969.

    Publié à l'occasion de l'exposition éponyme à la Villa Paloma à Monaco du 29 juin 2018 au 6 janvier 2019.

  • Anglais The black city ; glosses

    Hubert Fichte

    • Sternberg press
    • 3 Février 2019

    Première traduction anglaise de l'ouvrage d'Hubert Fichte consacré à la diaspora africaine de New York à la fin des années 1970. Contredisant les codes stylistiques de l'étude ethnographique, Fichte propose un texte expérimental et poétique, une réflexion radicale sur les conditions de vie, les luttes et l'héritage culturel des Africains de New York.

    Publié à l'occasion du projet « Hubert Fichte: Love and Ethnology » organisé par le Goethe-Institut et la Maison des cultures du mondes (HKW), Berlin, et soutenu par S. Fischer Stiftung et S. Fischer Verlag.

    Hubert Fichte (1935-1986) était un écrivain et ethnologue allemand dont les travaux, oscillant entre observation subjective et description scientifique, ont profondément influencé les champs des études queer et post-coloniales.

  • Anglais On obliteration

    Emmanuel Levinas

    • Diaphanes
    • 13 Mai 2019

    Edition anglaise des entretiens du philosophe avec Françoise Armengaud, autour de l'oeuvre du sculpteur Sacha Sosno : l'un des rares textes de Levinas consacrés à l'art.

  • Anglais Herewith the clues

    Collectif

    • Sternberg press
    • 15 Mars 2019

    Cette publication prolonge les recherches de Boy Vereecken sur la culture littéraire grand public initiées avec Signature Strengths (2016). Le volume comprend deux textes : une interprétation contemporaine du roman policier par Shumon Basar et une histoire du genre des dossiers criminels par Laura Herman, accompagnés de photographies judiciaires d'Antoine Begon.

  • Une sélection des principaux essais de Reiner Schürmann sur les concepts d'anarchie et de singularisation à venir. Partant de réflexions sur le statut de la philosophie pratique et la fin de la métaphysique, ces textes permettent de comprendre l'importance de la pensée de Michel Foucault sur l'oeuvre de Schürmann entre 1983 et 1991.

  • Diaphanes n.8-9 ; authenticity and feedback

    Collectif

    • Diaphanes
    • 4 Décembre 2019

    Diaphanes n° 8/9 se penche sur la question de l'authenticité et de l'auteurité.
    Au sommaire de ce numéro double : Tom McCarthy plaide pour l'inauthentique, pour une éthique sans sujets ; Shengze Zhu parle de l'intimité et de la solitude en CHine; Zoran Terzic s'interroge sur la rationalité générique ; Christopher Meerdo confie les archives numériques visuelles de Ben Laden à une intelligence artificielle ; Mohamed Almusibli plonge dans le gouffre de l'origine et du destin ; Kai van Eikels traverse son « moment Eribon » ; A.L. Kennedy dit ce qu'un auteur peut faire...
    Avec un insert de 48 pages intitulé Cent mille mots à la recherche d'un auteur : 50 ans après le questionnement visionnaire de Michel Foucault sur la primauté de la fonction auteur, et face à l'évolution rapide des cultures de l'écriture et de la lecture, des auteurs de renommée internationale sont invités à prendre part à une expérience ludique et productive - écrire un texte à la première personne du singulier, de manière arbitraire mais strictement limitée à 1000 mots. Les textes sont présentés et publiés sans le nom de l'auteur. Qu'ils soient fictifs ou auto-fictifs, ils constituent dans le meilleur sens du terme de la grande littérature sous forme condensée. Avec également une série photographique spécialement conçue par Julian Roeder.

    Conçu dans le cadre du prestigieux programme transversal et pluridisciplinaire de la maison d'édition du même nom, Diaphanes est un magazine trimestriel bilingue (anglais / allemand) consacré à l'art contemporain, au discours critique et à la fiction multilingue. Ouverte à la pluralité des formes de création et de savoir, traitant des tendances actuelles à travers des travaux de recherche et de fiction, la revue mêle l'intérêt esthétique à la rigueur de l'essai dans un profond respect de l'indépendance journalistique et avec un goût certain pour la controverse. Diaphanes souhaite l'émergence de nouvelles politiques du texte et de l'image et contribue au renouvellement des moyens de connaissance critique et esthétique face à une réalité chaque jour plus opaque.

  • Dans ce cours, Reiner Schürmann développe l'idée d'une Renaissance médiévale née de la redécouverte d'Aristote, à partir de lectures des écrits de Saint Thomas d'Aquin, Guillaume d'Ockham et Maître Eckhart.

  • Un ouvrage collectif pour repenser un cosmopolitisme « mineur » et pluriel, débarrassé de son attache capitaliste, à travers la mise en avant de traditions et pratiques alternatives du vivre-ensemble dans le monde.
    Le cosmopolitisme est une théorie sur la façon de vivre ensemble. La première formulation du cosmopolitisme en Occident pourrait être datée du IVe siècle avant J.-C., dans la Grèce antique, par Diogène, qui se renvendiquait « citoyen du monde » (kosmopolitês), une idée reprise plus tard par Emmanuel Kant dans le cadre du projet de « paix perpétuelle ». Lorsque le cosmopolitisme est apparu pour la première fois comme une idée politique de la modernité au cours du siècle des Lumières en Europe, le projet embrassait les promesses libérales d'une économie mondialisée, tout en restant inconscient, voire complice, du capitalisme, de l'esclavage et du colonialisme. Il était centré sur le sujet libéral masculin, bourgeois et blanc, sans tenir compte de la privation de droits, de la déshumanisation et de l'extermination des autres.
    À l'aube du XXIe siècle, et dans le sillage de la mondialisation effrenée, universitaires, politiciens et autres experts ont déclaré avec enthousiasme que le cosmopolitisme n'était plus seulement un idéal philosophique, mais un fait, l'idée de citoyen du monde dépassant la nation dans l'esprit et le ressenti des gens. Pendant ce temps, la crise écologique mondiale s'aggrave, le fascisme revient sous différentes formes dans de nombreux endroits du monde, la répression des femmes, des minorités sexuelles, raciales, de classe et autres persiste à l'échelle mondiale ; la « crise des réfugiés » inonde le paysage médiatique et le spectacle politique. Il semble que peu des promesses cosmopolites soient restées. Mais c'est peut-être précisément pour cette raison qu'il semble absolument nécessaire pour les universitaires, les militants et les artistes d'aujourd'hui de faire face aux complexités et aux promesses que le cosmopolitisme a soulevées, bien qu'elles n'aient pas reçu de réponse adéquate. Qu'est-il arrivé à la promesse cosmopolite, et qui l'a trahie ?
    Les « cosmopolitismes mineurs » remettent en question les prémisses sous-jacentes du « grand » cosmopolitisme sans pour autant renoncer au potentiel émancipateur non réalisé du concept dans son ensemble. Il s'agit de repenser les cosmopolitanismes au pluriel et de retracer les origines et les trajectoires multiples de la pensée cosmopolite à travers le monde. Considérant que les cosmopolitanismes émergent à travers des pratiques locales, historiques et politiques diverses et spécifiques, les cosmopolitanismes mineurs sont fondés sur la différence sans abandonner la quête d'une vision commune de convivialité et de justice. Ils cherchent à répondre à la question suivante : comment concilier nos différences et notre lutte commune ? Comment penser notre complicité avec ceux à qui nous résistons le plus ? Qui soutient l'épanouissement du monde malgré tout cela ?

  • Cette publication collective étudie quatre aspects des media studies : l'histoire des médias d'un point de vue praxéologique, le tournant pratique dans l'étude des médias et des religions, les polémiques relatives au genre et au post-colonial, ainsi qu'un examen historique des relations entre théorie et pratique.
    Media divide and connect simultaneously: they act as intermediaries between otherwise disconnected entities, and as a «middle» that mediates, but also shields different entities from each other. This ambiguity gives rise to conflicting interpretations, and it evokes all those figures that give a first clue about this janus-faced relationship of «connect and divide»: gate-keeper, parasite, amongst others. If we give accounts of media before and after their mediated action, we refer to persons and organizations, automatisms and artifacts, signals and inscriptions, and we seem to find it easy to refer to their distinct potentials and dis/abilities. But within the interaction-the «middle» of media itself seems to be distributed right across the mix of material, semiotic and personal entities involved, and the location of agency is hard to pin down. In case of breakdown we have to disentangle the mix; in case of smooth operations action becomes all the more distributed and potentially untraceable-which makes its attribution a matter of the simultaneously occuring distribution of (official and unofficial) knowledge, labour and power. The empirical and historical investigation of this two-faced relationship of «connect and divide» has thus resulted in a veritable «practice turn in media studies».

  • Anglais Stronger than bone : on feminism(s)

    Collectif

    • Archive books
    • 9 Avril 2021

    Une célébration des multiples dimensions du féminisme contemporain et des modes non binaires de pensée et d'être.
    Constitué par des penseurs et des personnalités de toutes générations, mettant l'accent sur l'hétérogénéité, l'intersectionnalité et l'influence à travers les géographies, ce recueil paraît à un moment de grande fragilité, dans l'ombre de la pandémie de coronavirus. A travers des textes historiques clés et des contributions inédites, une série d'artistes, de théoriciens, de philosophes et d'écrivains s'interrogent sur la manière dont la politique du genre pourrait être reconfigurée dans un monde qui traverse une période d'extraordinaire effervescence intellectuelle, technologique, politique, artistique et sociale. Stronger than Bone révèle des pistes de réflexion sur des sujets très variés : l'incarnation et le techno-féminisme, la liberté et la violence sexuelles, la résistance matriarcale et les pratiques chamaniques, les dimensions genrées de l'auto-optimisation, l'identité numérique et la culture du jeu, la manière dont le traumatisme de la violence d'État et de l'injustice raciale est transmis aux générations futures, les stratégies artistiques de renouvellement et de réécriture de l'histoire. Face aux menaces et aux potentialités du moment présent, la réunion de cette constellation de voix constitue une itération du potentiel libérateur des formes collectives d'intelligence.
    Ce lecteur est publié à l'occasion de Minds Rising, Spirits Tuning, la 13e Biennale de Gwangju, du 1er avril au 9 mai 2021.
    Publié à l'occasion de Minds Rising, Spirits Tuning, 13e Biennale de Gwangju, du 1er avril au 9 mai 2021.

  • Un recueil d'essais qui examine les problématiques de l'enracinement, du déracinement et les notions d'appartenance et de déplacement à partir du mouvement zapatiste.
    Le zapatisme, mouvement insurrectionnel des peuples indigènes du Mexique, apparaît comme une forme d'appartenance, un foyer (ou un retour au foyer) pour nos espoirs et nos imaginaires politiques, offrant une praxis à partir de laquelle et avec laquelle apprendre. Les auteurs de ce livre, sans romantiser ou objectiver la lutte zapatiste pour l'autonomie, explicitent leur compréhensions du mouvement zapatiste, de sa poétique et de sa politique dans le cadre d'une cosmovision et d'une cosmopolitique indigènes, mais aussi en relation avec les crises écologiques et sociales mondiales actuelles.
    Le livre prolonge la recherche et la pratique du collectif artistique Chto Delat, qui a depuis longtemps adopté le zapatisme comme une lentille d'autoréflexion et qui rappelle de manière emblématique comment l'imaginaire zapatiste continue d'inspirer ceux qui cherchent des outils d'émancipation : à travers l'art, le langage, la pédagogie radicale et la convivialité, comme une pratique de mise en commun et de réimagination collective d'un autre.
    Premier volume d'une trilogie, cet ouvrage sera prolongé avec Between Displacement and Belonging et Motherlands/Mother Earth.

  • Un recueil d'articles et d'essais du philosophe chilien autour de la révolte populaire et sociale initiée au Chili en 2019.
    Ecrits dans le contexte des événements qui sont survenus avec force au Chili le 18 octobre 2019, ces textes envisagent à la fois le danger possible d'un matériau inflammable et le potentiel de cohésion du mouvement. Dans l'écriture de Rodrigo Karmy Bolton, l'incandescence du mouvement populaire, l'analyse averroïste d'une nécessaire Assemblée constituante, et la faillite de l'épistème transitoire de l'État, sont analysés avec rigueur et enthousiasme, la révolte coninuant à nous rappeller que, dans les secousses et les ajustements de l'Histoire, selon les mots de Salvador Allende, le futur est hérité.

  • Anglais Overwrite ; ethics of knowledge

    Armen Avanessian

    • Sternberg press
    • 1 Juillet 2017

    Une critique du monde universitaire doublée d'un appel pour le développement d'une production autonome de la connaissance.

    Armen Avanessian enseigne la littérature comparée à l'université libre de Berlin. Associé au centre de recherche collaboratif « Aesthetic Experience and the Dissolution of Artistic Limits », il est le fondateur de la plate-forme Spekulative Poetik (Speculative Poetic) et le directeur de la collection Spekulationen chez Merve Verlag Berlin.

    Voir aussi Armen Avanessian & Andreas Töpfer.

empty