Livres en VO

  • Anglais Paradise of eyes

    Keiichi Tanaami

    • United dead artists
    • 1 Mai 2017

    Les nouvelles visions kaléidoscopiques de Keiichi Tanaami entrelacent les motifs obsessionnels du grand maître japonais - yeux, aviation militaire, chair érotisée, icônes de la culture populaire - dans un décorum diapré semblant libéré de l'attraction terrestre.

    Designer graphique, illustrateur, peintre et plasticien, réalisateur de films expérimentaux, figure mythique du film d'animation japonais et de la scène pop d'après-guerre au Japon, Keiichi Tanaami est célèbre pour ses oeuvres psychédéliques au style singulier, mêlant couleurs flamboyantes, érotisme sous-jacent, poissons d'or géants et références surréalistes.
    Né en 1936 à Tokyo comme fils d'un grossiste de textile, Tanaami a neuf ans lorsqu'il fait l'expérience du bombardement de Tokyo peu avant la fin de la deuxième guerre mondiale. Il étudie à l'Université des Arts de Musahino, rend visite à Andy Warhol à New York en 1969, travaille avec Robert Rauschenberg et le critique d'art Michel Tapié pendant leurs voyages au Japon et conçoit des pochettes d'album pour Jefferson Airplane et The Monkees. En 1975, Tanaami devient le premier directeur artistique de l'édition japonaise de Playboy Magazine. Il enseigne à l'Université d'art et de design de Kyoto depuis 1991.

  • Elvifrance ; l'infernal éditeur

    Bernard Joubert

    • United dead artists
    • 17 Décembre 2018

    Anthologie graphique consacrée au sulfureux éditeur de bandes dessinées érotiques, cible privilégiée de la censure française entre 1970 et 1992. L'ouvrage comprend un historique de la maison, par Bernard Joubert, de nombreuses archives inédites, une large sélection des couvertures les plus scabreuses, ainsi qu'un ensemble de couvertures revisitées par une quarantaine d'artistes graphiques actuels et un carnet de dessin de Bruno Richard.

    De 1970 à 1992, Elvifrance a inondé les kiosques français de bandes dessinées obscènes, violentes, répugnantes, scandaleuses... Plus de 4000 pockets furent traduits de l'italien, dont les fameux Luciféra, Jacula, Zara, Sam Bot, Isabella, Jungla, Incube, Electrochoc, Terror, Outre-Tombe, Terrificolor, Prolo, Mortimer, Hitler, Wallestein, Zordon... La censure se déchaîna, procès et interdictions tombèrent par centaines... Mais la vaillante petite maison d'édition résista grâce à de stupéfiants stratagèmes.
    Détenteur des archives administratives d'Elvifrance, c'est cette aventure éditoriale hors norme que Bernard Joubert raconte dans ce livre, riche en documents inédits, édité par Stéphane Blanquet (United Dead Artists). Une galerie de couvertures illustre le fait que ces fumetti neri osaient tout - nécrophilie, inceste, crimes sanglants... - et mettaient en avant les plus noirs sentiments et les plus révoltantes pulsions sexuelles. Enfin, une quarantaine d'artistes actuels rendent hommage à cette production diabolique en réinterprétant à leur manière des scènes mémorables.

    Avec Yvan Alagbé, Martes Bathori, Gilles Berquet, Marie-Pierre Brunel, Guy Brunet, Julien Brunet, Marc Brunier-Mestas, Olivia Clavel, Zélie Doffémont, Gabriel Evrard, Diego Fermin, Frédéric Fleury, Irène Gérard, Céline Guichard, Joël Hubaut, Patrick Jannin, Joko, Jürg, Jurictus, Philippe Lagautrière, Nicolas Le Bault, Bertrand Leonard, Leyd, Laurent Lolmède, Mïrka Lugosi, Marine Luszpinski, Anne Mathurin, Stu Mead, Benoît Montjoie, Moolinex, Saralisa Pegorier, Tom de Pékin, Kiki Picasso, Jacques Pyon, Bruno Richard, Jessica Rispal, Xavier Robel, Samplerman, Stéphanie Sautenet, Tanxxx, Dominique Théate, Amandine Urruty, Aleksandra Waliszewska.

empty