Memogrames

  • Paru en octobre 2013, le présent guide à destination des personnels enseignants en difficulté, hésitant entre la poursuite de leur carrière pédagogique et une réorientation professionnelle, a rencontré un tel succès auprès des enseignants, des milieux syndicaux et associatifs, de la presse ou encore des décideurs de l'Education nationale, qu'il était désormais épuisé alors que les demandes continuaient d'affluer. Les éditions Memogrames et leur parternaire, l'association Aide aux Profs, ont donc décidé de le proposer dorénavant dans une édition de poche, plus maniable et moins onéreuse. Au fil des réformes des retraites, les carrières s'allongent : est-il souhaitable pour sa santé mentale et physique de rester professeur toute sa vie ? Depuis 2006, plus de 6 000 enseignants de toute la France ont contacté l'association Aide aux Profs, et plus de 80 % ont témoigné de leur mal-être dans ce métier de plus en plus éprouvant. Des appels au secours, des cris d'alarme : des centaines de témoignages poignants sont rassemblés ici, dans une typologie exhaustive des difficultés subies par les professeurs, jeunes ou expérimentés, sur le terrain. Il devient urgent que la France développe la qualité de vie au travail des professeurs et préserve leur santé, afin de respecter celle des élèves qu'elle préfère placer au coeur de ses préoccupations. Le croisement des travaux de recherche de Rémi Boyer et de José Mario Horenstein permet d'identifier les dysfonctionnements et les souffrances au travail que subissent de plus en plus d'enseignants dans leur métier. Ensemble, ils ont conçu, à partir de leur expérience et de leurs analyses, ce guide pratique exhaustif, qui permettra à tout enseignant en difficulté de trouver rapidement la solution qui lui convient le mieux.

  • Un Brexit acquis à coup de mensonges, un président démoniaque à la tête des USA tweetant des contre-vérités à longueur de semaines, des emplois d'assistants parlementaires et des réunions de conseils d'administration fictifs, un dictateur turc réprimant l'opposition à coup d'allégations nonfondées, des frontières-barbelés au coeur de l'Europe face à d'improbables invasions, la haine de l'étranger inoculée par des informations totalement erronées, ... La gouvernance par mensonges deviendrait-elle la norme ? S'interrogeant à ce propos, Jean Semal a rédigé un bref essai intitulé Poléthique et Post-Vérité, sous-titre : l'éthique politicienne et l'art du mensonge immédiat et de la vérité différée chez les gouvernants. Essai qu'il publie naturellement chez Memogrames, en prolongement de son précédent ouvrage, La R(ê)volution perhumaniste, paru en 2015. Le concept de vérité a pris un coup de vieux ces derniers temps. Les réseaux sociaux ont créé un espace où vérité et mensonge, faits et rumeurs, coexistent sur le même pied. Les fausses informations sont rapidement partagées le long des cascades informatiques. Peu importe la vérité d'une information, pourvu qu'elle soit copiée. Le nivellement par le bas du paysage informatique libère dès lors des torrents de sexisme et de racisme. Quant aux événements de grande ampleur comme le Brexit et l'élection de Donald Trump à la présidence des USA, ils ont témoigné d'un populisme croissant qui s'oppose aux élites, à l'autorité et aux institutions. Certes, la Vérité avec V dans un monde complexe sera toujours teintée de subjectivité. Les campagnes politiques actuelles se gagnent par l'émotion et non par la démonstration. Les "faits" ne sont bien souvent que des points de vue fondés sur des croyances alimentant une démocrature post-vérité et post-factuelle. Mentir, mentir et éventuellement rectifier ensuite. Promettre, promettre et éventuellement se défausser sur les adversaires de l'insuccès qui s'en suit.
    L'ouvrage développe une recherche des dénis démagogiques qui ont conduit à l'élection de Donald Trump et au Brexit, mais aussi aux scandales du Pénélogate en France ou de Publifin en Belgique.

  • Lettre à un jeune apprenti

    Monique Mahieu

    • Memogrames
    • 26 Novembre 2012

    Au fil des pages, en une succession de chapitres thématiques ponctués de citations à méditer, Monique Mahieu formule conseils, invitations et réflexions à l'usage du (jeune) Franc-maçon engagé sur le chemin vers la Lumière. Ainsi, elle invite à cultiver l'art d'aimer, à jouir de la beauté, à pratiquer une spiritualité laïque, à parfaire la connaissance de soi, à pratiquer une tolérance active, à dépasser les préjugés et à aiguiser sa faculté d'étonnement, à appréhender la mort, ... et, in fine, à oeuvrer au bien de l'humanité... Sa Lettre à un jeune Apprenti est d'évidence largement inspirée de ses réflexions et conclusions d'Orateur. Toutefois, elle retiendra aussi l'attention du profane, esprit éclairé soucieux du bien de l'humanité.

empty