Richard Haughton

  • Christophe Pelé, Le Clarence ; livre de cuisine

    , ,

    • Glenat
    • 2 Octobre 2019

    En 2015, le prince Robert de Luxembourg a fait le pari hardi d'installer dans un hôtel particulier, au coeur du triangle d'or parisien, la cuisine d'un chef dont la modernité a aussitôt ébloui le monde de la gastronomie. Deux étoiles Michelin saluent l'audace de Christophe Pelé dans cet écrin luxueux. A deux pas des Champs-Elysées, Le Clarence est établi au sein de la demeure parisienne du domaine bordelais Clarence Dillon, illustre propriétaire de Château Haut-Brion, La Mission Haut-Brion et Château Quintus.
    Proposer une cuisine d'une telle liberté dans ce cadre résolument classique n'allait pas de soi. Le restaurant offre non seulement l'une des cuisines les plus étonnantes du monde, mais aussi l'une des plus belles caves de vins français. Emotion, délectation prennent toute leur ampleur dans l'atmosphère intime et raffiné de cette grande maison qui hisse l'art de vivre à la française au plus haut point.
    Il fallait la sensibilité et la palette de références d'une dégustatrice comme Chihiro Masui pour décrypter la partition subtile de Christophe Pelé, sa cuisine spontanée et inspirée, ses accords terre-mer qui stimulent l'intellect et envoûtent les sens. Elle hume les parfums, caresse la matière, dissèque les textures, jusqu'à faire naître l'imaginaire du goût chez son lecteur. Elle le conduit sur le chemin que l'inspiration du chef a emprunté pour prendre saveur et forme dans l'assiette.
    Ses narrations de plats sont autant de récits de voyage. Les photographies de Richard Haughton, d'une définition et d'une suggestion extrêmes, complètent l'expérience proposée par ce livre. Il se veut le reflet de l'expérience sensuelle et gourmande vécue à la table du Clarence.

  • Référence dans l'art du thé au pays du Soleil levant, la maison Jugetsudo, fondée en 1854 à Tokyo, propose aujourd'hui de découvrir l'esprit du thé japonais dans sa boutique parisienne. En collaboration avec Chihiro Masui, journaliste gastronomique et auteur phare dans le domaine culinaire, elle vous invite à un voyage inédit dans l'univers du thé au Japon : ses origines, sa dégustation, son incontournable cérémonie du thé et sa philosophie zen. Doux et puissants, raffinés et délicats, matcha et sencha, thé au riz soufflé ou aux fleurs de cerisiers. toutes les gammes des thés japonais vous livrent leurs secrets et leurs richesses. Grâce aux conseils de préparation, vous découvrirez comment déguster ces nectars raffinés, mais aussi l'art de les servir chez vous ou lors d'une cérémonie du thé, présentée étape par étape.

    Des recettes de cuisine salées et sucrées, traditionnelles ou dans l'air du temps, viennent agrémenter ce beau livre. Mis en image par le photographe Richard Haughton, il séduira tous les amoureux de la civilisation japonaise.

    À découvrir autour d'une tasse de thé !

  • L'aventure commence au cour de la dehesa espagnole vallonnée, paradis écologique composé de chênes, dont les glands (bellotas) sont le mets favoris des cochons ibériques.
    Elle se poursuit chez les jambonniers qui perpétuent une tradition et un savoir-faire transmis de génération en génération. On y découvre les techniques de salaison, les séchoirs naturels, véritables cathédrales de jambons, et les bodegas enterrées où le jambon subit un affinage totalement naturel, durant au minimum trois étés.
    Et enfin arrive l'heure du choix - Jabugo, serrano ou patanegra ? 36, 48 ou soixante mois d'affinage ? Appellation Guijuelo ou Dehesa Extramadura ? 100, 75 ou 50 % ibérique ?.- et surtout, le moment de ressentir une véritable émotion gustative.

  • Eric Briffard ; le Cinq

    , ,

    • Glenat
    • 2 Octobre 2013

    Prix spécial du jury Antonin Carême, prix Bohrer du meilleur livre de recettes de cuisine, Grand prix de la gastronomie française (Gourmand awards), Eric Briffard - Le Cinq a séduit les gastronomes comme les amateurs de belle ouvrage.

    Un livre remarqué, reflet de la cuisine d'un chef remarquable, mise en valeur par un cadre hors normes : l'hôtel George V.

    Le premier tirage de ce livre à la présentation, au format et au prix exceptionnels a bientôt été épuisé.

    Voici une nouvelle édition, plus abordable mais non moins spectaculaire, de la collection des recettes d'Eric Briffard !

    Toutes sont au rendez-vous, en 352 pages toujours, avec les notes de dégustation de Chihiro Masui et les photos fameuses de Richard Haughton, dans des atours dignes de l'excellence et du raffinement à la française que le monde entier vient déguster à la table du Cinq.

  • Pâtes

    , ,

    • Chene
    • 26 Octobre 2016

    Frédéric Anton, chef 3*** du Pré Catelan nous livre 100 recettes de la pâte dans tous ses états, formes et couleurs. Le sujet paraît banal, mais, soyons honnêtes, qui connaît plus de 2 recettes de plats de pâtes présentables lors d'un dîner entre amis, en dehors des spaghetti carbonara et des linguine au saumon ? En s'étant inspiré de plusieurs cultures culinaires, Frédérique Anton vous apprendra 100 recettes pour épater vos proches ! Qu'elles soient confectionnées à partir de farine de blé, de semoule de blé, de sarrasin, de riz... qu'elles soient blanches, jaunes ou noires... qu'elles soient italiennes, siciliennes, chinoises ou japonaises... qu'elles soient longues et fines ou petites et creuses... qu'elles soient en soupe, en salde, en sauce, à la vapeur ou frites... les pâtes sont mises à l'honneur dans ce 6e tome du chef étoilé.Ce sont des recettes très variées et colorées, avec des conseils pour confectionner soi-même les pâtes, incluant même des recettes « sans gluten » ! Des recettes succulentes, délivrées avec maestria par Frédéric Anton, accompagnées des photos de Richard Haughton, qui font de chaque plat un petit chef-d'oeuvre. 

  • Claire Marie, alias K'fée K'nelle, nous ouvre les portes de son île et de sa cuisine : mois par mois, de janvier à décembre, cette fée cuisinière nous offre une soixantaine de recettes empruntes de son savoir-faire et conjugant les produits de son île : fruits, légumes, racines, poissons, viandes et épices chantent sous sa main et nous offre un florilège de saveurs :
    - boudin de feuilles vertes au lambi, - barquettes de poivrons et piments végétariens farcis à la morue, - raviolis de cigale de mer, christophine verte dans un bouillon de citronnelle, chaudron béni, - salade de fruits, mousse aloe vera, miel et citron, - soufflé kumquat, etc.
      Elle nous fait découvrir les produits de son île (pourpier, fruit à pain, piment végétarien, papaya, fleur d'hibiscus, rambutan, etc.) et nous initie au sans gluten en nous apprenant à faire farines à partir de produits végétaux.

  • Poissons ; un art du Japon

    ,

    • Glenat
    • 14 Novembre 2018

    Apprenez les techniques de préparation des maîtres japonais !
    Une approche incontournable de la cuisine de la mer.

    Les Japonais sont les premiers consommateurs de produits de la mer et la cuisine des poissons, coquillages et crustacés est un art véritable au Japon.
    Bien que sushi, sashimi, maki, chirachi et le gastronomique kaïseki aient désormais conquis le monde, les secrets des maîtres japonais, qu'envient chefs et gastronomes occidentaux, restent bien mystérieux. Chihiro Masui dévoile leurs procédés et explique notamment les principes de l'ikejime (la fameuse « mort sans souffrance »), du chinuki et du « repos du poisson », trois techniques fondamentales inconnues chez nous.
    En nous permettant de rencontrer le chef-sushi triplement étoilé au premier Michelin de Tokyo, Hachiro Mizutani, et le chef Takeshi Ohira, spécialiste du fugu (le poisson-globe qui tue), elle nous offre une masterclass sans égale, avec de nombreux pas-à-pas décrivant la découpe et la préparation de chaque espèce. Elle propose enfin 30 recettes traditionnelles adaptées aux ingrédients européens par le chef Masao Karasuyama installé à Paris.
    Autant d'informations qui font de cet ouvrage une référence.

  • Anglais Christophe Pelé, Le Clarence ; the cookbook

    , ,

    • Glenat
    • 2 Octobre 2019

    En 2015, le prince Robert de Luxembourg a fait le pari hardi d'installer dans un hôtel particulier, au coeur du triangle d'or parisien, la cuisine d'un chef dont la modernité a aussitôt ébloui le monde de la gastronomie. Deux étoiles Michelin saluent l'audace de Christophe Pelé dans cet écrin luxueux. A deux pas des Champs-Elysées, Le Clarence est établi au sein de la demeure parisienne du domaine bordelais Clarence Dillon, illustre propriétaire de Château Haut-Brion, La Mission Haut-Brion et Château Quintus.
    Proposer une cuisine d'une telle liberté dans ce cadre résolument classique n'allait pas de soi. Le restaurant offre non seulement l'une des cuisines les plus étonnantes du monde, mais aussi l'une des plus belles caves de vins français. Emotion, délectation prennent toute leur ampleur dans l'atmosphère intime et raffiné de cette grande maison qui hisse l'art de vivre à la française au plus haut point.
    Il fallait la sensibilité et la palette de références d'une dégustatrice comme Chihiro Masui pour décrypter la partition subtile de Christophe Pelé, sa cuisine spontanée et inspirée, ses accords terre-mer qui stimulent l'intellect et envoûtent les sens. Elle hume les parfums, caresse la matière, dissèque les textures, jusqu'à faire naître l'imaginaire du goût chez son lecteur. Elle le conduit sur le chemin que l'inspiration du chef a emprunté pour prendre saveur et forme dans l'assiette.
    Ses narrations de plats sont autant de récits de voyage. Les photographies de Richard Haughton, d'une définition et d'une suggestion extrêmes, complètent l'expérience proposée par ce livre. Il se veut le reflet de l'expérience sensuelle et gourmande vécue à la table du Clarence.

  • Dans ce beau livre, Pascal Barbot, l'un des chefs français les plus réputés et les plus prometteurs à l'international, dévoile sa manière de concevoir la cuisine dans le restaurant quil a créé en 2000 avec Christophe Rohat : L'Astrance***. - Dans ce livre, il nous confie comment et où il a trouvé l'inspiration pour ses recettes, comment il se procure les produits, comment il les utilise, les prépare et les cuit. Ces échanges ont donné des recettes parlées : on n'y trouve pas les mesures exactes des ingrédients, mais la génèse de chacun des plats. Ces récits sont très personnels, on y apprend beaucoup sur la cuisine de l'Astrance, mais aussi sur la personnalité du chef lui-même. - Les recettes parlées sont introduites par des textes de dégustation de Chihiro Masui grâce auxquels nous pouvons imaginer ce qu'il se passe à l'Astrance, l'aventure que représente la dégustation de chaque plat. - Les produits utilisés dans les recettes, magnifiquement photographiés par Richard Haughton, et souvent peu connus en France, sont présentés et expliqués avec chaque plat. - Et pour permettre au lecteur de recréer un peu de cet univers de haute gastronomie chez lui, Pascal Barbot livre le secret des recettes de ses fameuses bases que l'on peut retrouver dans chacun de ses plats (sauces, condiments, pâtes, etc.) ainsi qu'une douzaine de pas à pas dans un deuxième ouvrage de 64 pages pour nous permettre de réussir la cuisson du poisson à la poêle, à la vapeur, la cuisson du carré d'agneau, etc. Une maquette épurée et élégante met en avant les magnifiques photographies de Richard Haughton, tout en reflétant le professionnalisme et le calme qui règnent à l'Astrance.

  • Enfin un beau livre de recettes gastronomiques et érotiques. S'inspirant très librement du Kamasutra, l'auteur de ce livre nous propose 69 recettes pour nous préparer à l'amour ! De l'entrée au dessert en passant par les breuvages, l'Asie nous offre ses saveurs suavement exotiques pour nous mettre en condition, extraits du Kamasutra et anecdotes coquines saupoudrant le tout ! Voilà de quoi nous mettre en appétit et nous donner les mets et les mots pour passer à l'action. Un beau livre « objet » joliment photographié et savamment mis en page.

  • Coiffé d'un chignon comme les anciens samouraïs, Noriyuki Hamada est le chef du restaurant Yukawatan, à Karuizawa, ville de la préfecture de Nagano, dans les montagnes de l'île principale de l'archipel nippon.Bocuse de bronze 2013, et premier lauréat japonais de ces championnats du monde de la cuisine auxquels le Japon participe depuis plus de vingt-cinq ans, il incarne une nouvelle ère culinaire. Fascination et influence réciproques lient les gastronomies française et japonaise : les recettes de Noriyuki Hamada en sont une démonstration impressionnante et passionnante.
    Sans parler un mot de français (ni même d'anglais), le chef Hamada maîtrise comme personne les techniques d'Escoffier et les produits de la cuisine classique française. Avec un plat de viande - « Le livre de la nature » -, il a stupéfié le jury international des Bocuse d'Or, et des chefs parmi les plus rigoureux, comme Régis Marcon, Pascal Barbot ou Philippe Mille ont salué sa maestria et sa personnalité.Sa virtuosité, Noriyuki Hamada l'applique pour mettre en valeur les produits d'une nature qui l'inspire : celle de la région du Shinshû. Aux modes de cuisson occidentaux, il associe les techniques de préparation japonaises, pour des recettes époustouflantes. Ce « mutant » de la cuisine sait tout faire, mais il s'exprime avec une identité incomparable. Un détail, éloquent : lui qui est né dans un port ne travaille que les poissons des lacs et des rivières de sa région !
    C'est à travers un livre que le chef Hamada et l'hôtel Bleston Court où se niche le restaurant Yukawatan, ont choisi de conquérir la France.
    Nulle autre mieux que Chihiro Masui, auteure japonaise vivant en France, experte de la haute cuisine internationale, ne pouvait témoigner de la révélation que constitue la cuisine de Noriyuki Hamada. Ensemble, ils ont échafaudé un livre exprimant les cinq saveurs de la cuisine, les cinq fondements du goût : le salé, le sucré, l'acide, l'amer et l'umami, dont le nom exprime tout simplement le « goût de ce qui est bon ». 

  • Riz

    , ,

    • Chene
    • 22 Octobre 2014

    Frédéric Anton, chef 3 étoiles du Pré Catelan, Meilleur Ouvrier de France, et Christelle Brua, sa chef pâtissière, élue « Pâtissier de l'année » nous livrent 100 recettes de riz, salées ou sucrées. Des soupes, des salades, des risottos, des paellas, des riz pilaf, des galettes de riz, des riz au lait - des recettes succulentes qui ont toutes une chose en commun : le riz. Découvrez grâce à ce livre 100 manières pour accommoder cette céréale facile à cuisiner que tout le monde apprécie !

  • Sola

    , ,

    • Chene
    • 12 Novembre 2015

    Hiroki Yoshitake a travaillé 3 ans au restaurant français La Rochelle à Sakai. En 2009, il débarque à Paris et passe dans les cuisines en vogue du moment : Ze Kitchen Galerie, Magnolias et L'Astrance, puis prend la direction des cuisines de Sola dès son ouverture en 2010. En 2012 il y obtient sa première étoile au guide Michelin.
    Ce beau livre de chef, mis en images par Richard Haughton, révèle l'harmonie parfaite entre l'art culinaire japonais et la grande cuisine française orchestrée par Hiroki Yoshitake. Laissez-vous inspirer, au rythme des quatre saisons, par une cuisine aérienne, réinventée au jour le jour. Homard-melon, bulot-poireau, agneau de lait-aubergines grillées. plus de 80 recettes recueillies par Chihiro Masui et qui feront le joie des adeptes de la cuisine française revisitée.

empty