Michel Wackenheim

  • La mise en application d'une nouvelle traduction du Missel Romain, le 1er décembre 2021, dans toutes les églises de langue française (France, Belgique, Suisse, Québec, Afrique de l'Ouest) est l'occasion de redécouvrir la richesse et le sens des mots utilisés dans la messe. Michel Wackenheim met en exergue les nouveautés lexicales introduites dans cette nouvelle traduction puis passe en revue, dans l'ordre alphabétique, plus de 300 mots qui marquent ce nouveau missel. Tout au long de ce travail, le lecteur découvrira l'étymologie de certains mots de la messe, Le souci de la filiation des mots et de leur sens y est constamment présent avec rigueur et souci de grande clarté.

  • Dire l'Adieu

    Michel Wackenheim

    • Bayard
    • 11 Octobre 2017

    587 000 personnes meurent en France chaque année.
    70 % des obsèques en France sont religieuses. Ce pourcentage reste stable depuis 2000.
    68 % des célébrations sont animées par des prêtres, les autres, par des laïcs.
    Ce carnet, écrit par le P. Michel Wackenheim, curé de la cathédrale de Strasbourg et spécialiste de la liturgie, reprend et explique les différentes parties de la liturgie des funérailles. Il propose un choix de textes de la Parole de Dieu.
    Des textes de méditation et des propositions de musiques enrichissent le livret.

  • Marie, d'hier à nos jours

    Michel Wackenheim

    • Bayard
    • 24 Février 2021

    La dévotion à la Vierge Marie a toujours connu un grand intérêt chez les chrétiens. La littérature sur le sujet est abondante. Curieusement, les sources historiques sont peu nombreuses. Il subsiste quelques passages célèbres dans les évangiles : l'Annonciation, la naissance du Christ, les noces de Cana, Marie au pied de la croix. En revanche, les premiers chrétiens vont développer de très nombreuses prières à Marie et s'attacher à la figure spirituelle de la mère de Dieu. Michel Wackenheim retrace les grandes étapes de la dévotion mariale : les évangiles, les premières communautés, l'essor de la spiritualité mariale au XIIe siècle avec saint Bernard, la Réforme, l'énonciation des dogmes de l'Assomption et de l'Immaculée Conception et le Concile Vatican II. Ce parcours permet de comprendre pourquoi on a toujours prié Marie mais aussi pourquoi , notamment avec l'émergence du monde protestant, on a contesté certains aspects de cette dévotion qui prenait le pas sur celle du Christ.

  • Proposé par le père Michel Wackenheim, engagé dans le domaine liturgique et curé de paroisse, cet ouvrage s'adresse à tous ceux qui aujourd'hui dans l'Église pratiquent des célébrations de la Parole.

  • Voici l'histoire et la signification d'un signe pas comme les autres, vieux de deux millénaires et présent sur les cinq continents. Mais il correspond aussi à une extraordinaire chronique qui est l'aboutissement d'une longue et complexe évolution.
    Qu'en a-t-il été du signe de croix des Apôtres à Vatican II ? Comment la réforme liturgique du Concile renoue-t-elle avec l'Antiquité chrétienne en privilégiant l'approche mystérique ? Comment s'articulent le mémorial de la plongée du baptisé dans le mystère trinitaire lié au mystère de la mort-résurrection de Jésus et la compréhension que la puissance de Dieu Trinité apparaisse en l'impuissance de Jésus crucifié ?
    À l'issue de ce magnifique parcours historique, théologique, sacramentel, spirituel, tout signe de croix ressort bien comme une profession personnelle et incarnée de la foi.

  • De plus en plus de couples ne possédant pas de culture chrétienne viennent demander à l'Église le baptême de leur enfant. Il convient de les accueillir et de bien les accompagner dans une démarche qui témoigne souvent - au-delà des simples traditions familiales - d'une soif renouvelée pour la foi et l'Évangile. Avec le grand sens pédagogique qu'on lui connait, le Père Michel Wackenheim, journaliste, ancien rédacteur en chef de la revue « Signes », explique, avec des mots simples, le sens du baptême, ses symboles, ses rites. Ce petit ouvrage tout simple déroule pas à pas toute la liturgie du baptême. Un guide précieux pour les jeunes parents, et très utile aux laïcs qui s'engagent en paroisse dans l'accueil des familles demandant le baptême pour leur enfant.

  • Abba ! ; les petites et grandes prières du chrétien

    Michel Wackenheim

    • Bayard
    • 13 Novembre 2015

    Dans un manuel au format d'un missel pratique, l'auteur a rassemblé et classé toutes les prières chrétiennes : les prières usuelles (du signe de croix aux commandements de l'Église, en passant par les différentes versions du Credo, l'Angélus...) ; les prières de table ; celles du matin et du soir ; la prière des Heures (en paroisse, en famille...) ; mais aussi différentes prières pour les difficultés, la maladie, les défunts, le deuil, dans la joie... les prières à la Vierge Marie, aux saintes et saints, les bénédictions, les grandes prières de la tradition... Comment prier en famille et avec les enfants.
    Chaque prière est présentée. L'auteur propose également une introduction à la prière chrétienne : Comment prier ? Les différentes étapes de la prière...

  • Brèves homélies et prières année B

    Michel Wackenheim

    • Salvator
    • 26 Novembre 2020

    Dans son exhortation apostolique Evangelii gaudium, le pape François a insisté fortement sur l'importance de l'homélie au coeur de la messe. Selon lui, l'homélie doit donner ferveur et sens.
    « C'est un genre particulier, dit-il, puisqu'il s'agit d'une prédication dans le cadre d'une célébration liturgique ; par conséquent elle doit être brève et éviter de ressembler à une conférence ou un cours. » Soucieux, lui aussi, de délivrer une parole percutante, le père Michel Wackenheim a pris au sérieux les mots du pape François et offre ici un ensemble de brèves homélies et prières d'Évangile pour l'année B.
    Ce livre est destiné aux prêtres et aux diacres, mais aussi - et peutêtre d'abord - aux laïcs qui conduisent les célébrations dominicales de la Parole, où la proclamation des lectures, et en particulier de l'Évangile, constitue le sommet de la liturgie.

  • Les sept péchés capitaux

    Michel Wackenheim

    • Bayard
    • 10 Avril 2019

    Les sept capitaux (orgueil, gourmandise, luxure, avarice, jalousie, colère et paresse) ont été identifiés par saint Thomas d'Aquin au XIIe siècle. Ils figurent toujours en bonne place dans le Catéchisme de l'Église catholique dans sa dernière édition de 1997. Michel Wackenheim les passe chacun en revue, abordant leur histoire et les commentaires qui en ont été faits durant toute cette période. Son propos consiste surtout à dédramatiser ces péchés pour ne pas en faire des monstruosités.

    Auteur : Michel Ambroise Wackenheim, né en 1945 en Alsace, est un prêtre catholique français. Compositeur de chants liturgiques en langue française, il est archiprêtre de la Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg depuis juin 2009. Il a été rédacteur en chef de Signes d'aujourd'hui de 1975 à 2010 et de Signes musiques de 1990 à 2010 au sein du groupe Bayard.

  • Psaumes pour les dimanches et fêtes, année A

    Michel Wackenheim

    • Adf musique
    • 5 Décembre 2016

    Les partitions de l'ensemble des psaumes des dimanches et fêtes de l'année A mis en musique par Michel Wackenheim dans un style simple et chantant.
    Les antiennes utilisées sont celles du nouveau lectionnaire. La mise en oeuvre des psalmodies est accessible pour un soliste comme pour une assemblée.
    Un psautier d'une grande aide pour toutes les paroisses.

  • Les partitions de l'ensemble des psaumes des dimanches et fêtes de l'année A mis en musique par Michel Wackenheim dans un style simple et chantant.
    Les antiennes utilisées sont celles du nouveau lectionnaire. La mise en oeuvre des psalmodies est accessible pour un soliste comme pour une assemblée.
    Un psautier d'une grande aide pour toutes les paroisses.

  • Dans son exhortation apostolique Evangelii gaudium, le pape François a insisté fortement sur l'importance de l'homélie au cours des célébrations liturgiques. Selon lui, en effet, « l'homélie [...] doit donner ferveur et sens à la célébration. C'est un genre particulier, puisqu'il s'agit d'une prédication dans le cadre d'une célébration liturgique ; par conséquent elle doit être brève et éviter de ressembler à une conférence ou un cours ». Soucieux lui aussi de délivrer une parole percutante, le père Michel Wackenheim a pris au sérieux les mots du pape François et offre ici un ensemble de brèves homélies et prières d'Évangile pour l'année liturgique (année A). Les propositions qui suivent sont destinées aux prêtres et aux diacres, mais aussi - et peut-être d'abord - aux laïcs qui conduisent les célébrations dominicales de la Parole, où la proclamation des lectures, et en particulier de l'Évangile, constitue le sommet de la liturgie.

  • La crèche est une représentation de la venue du Fils de Dieu et de l'accueil que les hommes lui firent. D'où vient "la crèche" et que nous dit-elle aujourd'hui ?
    C'est cette question qu'explore pour la première fois dans son ouvrage, Michel Wackenheim.
    La première image de cette venue se trouve dans la catacombe de Priscilla, à Rome, et date de la fin du IIe siècle.
    La première iconographie de la crèche avec les bergers, l'âne, le boeuf remonte à l'année 343.
    Il semble que François d'Assise, en 1223, a créé une des premières crèches "vivantes", dont les personnages étaient joués par les gens du village. Ces crèches ont été remplacées, peu à peu, par des figurines qui, à partir du XVIe siècle, font leur apparition dans les églises puis, au XVIIIe siècle, dans les familles. La scène de Noël s'est répandue dans le monde entier et a été acceptée dans toutes les cultures. Il arrive que la scène de la crèche intègre maintenant : lieux de travail, hôpitaux, camps de réfugiés, immigrés, marginaux... Face à la crèche, le message est toujours d'actualité : quel personnage suis-je ? Quelle est mon attitude : accueil, indifférence, refus ?

  • Ce livre est un modèle pédagogique ! Avec le talent à la fois du spécialiste de liturgie et du journaliste, le Père Michel Wackenheim « raconte » la messe. Son élaboration progressive depuis la première cène du Christ jusqu'à la réforme de Vatican II ; son déroulement autour de ses « deux tables », celle de la Parole et celle de l'Eucharistie ; ses symboles, ses rites, ses gestes... Ce petit livre constitue un guide précieux et simple pour toutes celles et tous ceux qui veulent mieux comprendre la messe pour mieux la vivre. L'auteur a recensé les questions les plus courantes que lui posaient des jeunes... et des moins jeunes ! Ses réponses constituent une véritable catéchèse.

  • Les partitions de l'ensemble des psaumes des dimanches et fêtes de l'année B mis en musique par Michel Wackenheim dans un style simple et chantant.
    Les antiennes utilisées sont celles du nouveau lectionnaire. La mise en oeuvre des psalmodies est accessible pour un soliste comme pour une assemblée.
    Un psautier d'une grande aide pour toutes les paroisses.

  • Premières questions sur la liturgie

    Michel Wackenheim

    • Desclee de brouwer
    • 10 Mars 2011

    « Mystère de la liturgie, qui est le signe visible du Royaume invisible ! Ce qui se voit dit quelque chose de ce qui ne se voit pas encore et ce qui n'est pas encore visible se révèle par l'action que donne à voir le peuple. Par de nombreux traits, l'assemblée liturgique est déjà une assemblée divine. Dans la liturgie d'ici-bas, nous avons un avant-goût de la liturgie céleste à laquelle nous tendons comme les voyageurs tendent au terme de leur voyage ». Dans le même esprit que les Premières questions sur la Bible (de Michel Quesnel, paru chez DDB), Michel Wackenheim répond aux interrogations de base sur la liturgie, un lieu sensible, objet de polémique comme à propos de la messe en latin, mais également lieu de visibilité, lieu où nombre de laïcs sont impliqués de manière effective. En cinquante entrées, l'auteur répond aux questions que tout le monde se pose sur le sujet.

  • Le Notre-Père

    Michel Wackenheim

    • Salvator
    • 12 Janvier 2011

    La plus grande et la plus belle des prières plonge ses racines dans toute la Bible. Michel Wackenheim s'adresse aux coeurs assoiffés de la Source de toutes les sources. Il nous fait goûter la saveur délicieuse des retrouvailles avec le Père : « Toute prière est un chant à deux voix. Celui qui entonne le chant est Dieu, celui qui répond au chant est l'homme : soit en inventant un chant bien à lui et en laissant parler son coeur, soit en mettant sur ses lèvres la prière que le propre Fils du Père un jour a enseignée. Cette manière de prier est la plus juste et la plus belle, car Celui qui nous l'a apprise a vraiment fait ce qu'il a dit. »

  • Qu'est-ce que la vie éternelle ?

    Michel Wackenheim

    • Bayard
    • 11 Janvier 2017

    « La vie éternelle ? Même les croyants ne sont plus sûrs d'y croire... ». Boutade entendue régulièrement autour de nous. Un certain nombre de ces catholiques de France vont, à des rythmes plus ou moins réguliers, à la messe dominicale où ils disent, sans broncher, quand vient le Credo : « J'attends la résurrection des morts et la vie du monde à venir » (Symbole de Nicée-Constantinople).En effet, comment comprendre aujourd'hui la notion de « vie éternelle » ? Comment même l'admettre quand on a traversé dans son existence un deuil, une séparation, l'injustice d'une maladie incurable, d'un accident ? Michel Wackenheim propose, à partir de témoignages recueillis en paroisse, une parole de discernement, adressée autant aux croyants qu'aux non croyants. Distinguer immortalité, résurrection, réincarnation... Quelles sont les grandes conceptions des sagesses de la mort et de l'après mort ? Qu'est-ce que la foi en une vie future ? L'auteur s'attache à répondre à bon nombre de nos questions pour faire apparaître la singularité de la proposition chrétienne : nos histoires ne prennent pas fin avec la mort...

  • 50 idées reçues sur la liturgie

    Michel Wackenheim

    • Salvator
    • 7 Mai 2013

    On l'a vue avec la querelle autour du rite de saint Pie V, la liturgie peut susciter ou focaliser bien des polémiques. Mais auprés du public, pratiquant régulier ou plus occasionnel, elle génère aussi nombre d'idées reçues, d'a priori ou de questions. Les liturgies ont perdu le sens du sacré, les messes ne permettent plus de prier, peut-on prier les anges gardiens ? Le diacre ne se différencie guère d'un servant d'autel, etc.Avec beaucoup de chaleur et de pédagogie, le P.Michel Wackenheim répond à toutes ces questions . Une démarche utile et réussie.

  • Noël en 50 questions

    Michel Wackenheim

    • Salvator
    • 28 Octobre 2008

    Noël est-il le jour ou le Père Noël pense aux enfants ? A-t-il fait travailler les lutins toute l'année ? Qui est le petit Jésus ? Depuis combien de temps l'attendait-on ? D'où viennent les rois Mages ? Voici quelques une des questions que l'on peut se poser autour de cette immense fête qu'est devenu Noël. Une célébration qui porte du fruit même chez ceux qui n'ont pas la foi, elle rassemble des familles, elle permet de s'investir pour les autres...

  • Découvrir le chemin de croix

    Michel Wackenheim

    • Salvator
    • 20 Février 2003

    Ce petit livre est d'usage pratique immédiat. Directement utilisable par les prêtes et les animateurs liturgiques, il peut tout autant être remis aux fidèles qui viennent prier le chemin de croix à l'église le vendredi Saint ou à un autre moment de l'année liturgique. Michel Wackenheim, prêtre, rédacteur en chef des revues Signes d'aujourd'hui et Signes musiques, est curé de la paroisse de la Robertsau à Strasbourg.

empty