Claire Richard

  • Août 1969, à El Barrio, le quartier portoricain de New York, des jeunes gens descendent dans la rue, en treillis et bérets à la Che Guevara. Dans leurs mains, pas de fusils, mais des balais. Ils nettoient les rues délaissées par les pouvoirs publics. Une émeute éclate. L'embrasement menace, la mairie accepte d'envoyer plus souvent ses éboueurs.
    El Barrio vient de découvrir ses Black Panthers, les jeunes membres du Young Lords Party. Ils ont entre 16 et 25 ans, sont les enfants de l'immigration portoricaine, arrivée en masse depuis la colonisation de l'île par les États-Unis.
    Inspirés par les Black Panthers, et les nationalistes portoricains, ils veulent remplacer l'État capitaliste et raciste par des alternatives communautaires et politisées. Ainsi, ils défilent pour l'indépendance de Porto Rico mais sont surtout très actifs dans les quartiers, où ils développent notamment des programme autour de la santé.
    Pour eux, la révolution est aussi une transformation personnelle. Sous l'influence des femmes, qui font comprendre aux hommes qu'on ne peut être révolutionnaire et machiste, les membres du parti travaillent ensemble à se libérer du sexisme, de l'homophobie et de leur propre racisme.
    En 1971, ils sont quelques milliers sur la côte Est. Leur presse est lue, leur action efficace. Mais le parti, déchiré par des luttes internes, affaibli par des erreurs stratégiques, déstabilisé par le Cointelpro, se sépare en 1976.
    L'histoire trépidante des Young Lords est un moment essentiel de l'imaginaire politique des Latinos aux États-Unis, et un pan méconnu des luttes des années 1960.

  • Les chemins de désir

    Claire Richard

    • Seuil
    • 7 Mars 2019

    Enfant et momentanément esseulée dans la maison de ses grands-parents, la narratrice tombe sur une revue « pour adultes », dont elle a le temps de regarder quelques images avant que son père ne la découvre et l'interrompe. L'incident est oublié, mais se réveille à l'adolescence (les ruses du samedi soir) et surtout à l'entrée dans l'âge adulte avec le commencement des études universitaires, hors du cadre familial. C'est alors la découverte d'un univers qui a beaucoup changé entretemps, celui de la pornographie sur Internet. Comme si l'auteure était appelée là où le regard s'était autrefois interrompu, pour assouvir une curiosité longtemps enfouie.

    C'est une histoire personnelle, intime, de l'imagerie pornographique (de YouPorn aux variantes les plus récentes) qui est racontée ici. Le livre est pris dans une tension qui lui donne toute sa force : d'un côté la conscience des conditions le plus souvent exécrables de production du porno (domination masculine, exploitation de femmes souvent très jeunes, modèle de sexualité fondé sur la soumission), et d'un autre côté une fascination irréfrénable, qui pousse à y aller voir, encore et encore.

    Claire Richard ne juge pas. Son approche, sans complaisance, est littéraire. Elle nous offre, dans une écriture sobre et ciselée, ses « chemins de désir ».

  • A quoi peut ressembler une politique de la littérature contemporaine? Aux paysages post-exotiques d'Antoine Volodine, à ses steppes de suie et aux combattants défaits qui composent des poèmes dans les camps. Mais aussi aux ouvrières lorraines, aux marges industrielles, aux langues mineures qu'explore François Bon. Ce ne sont pas là des démonstrations ou des allégories, mais des pensées de la forme, des actions menées sur les représentations, un travail qui agit avec et sur le langage et l'imaginaire.
    Ce livre propose une traversée des oeuvres de Volodine et Bon au prisme de leur politique. Il met en lumière deux poétiques bien distinctes, et pourtant unies par une communauté de questions et de situation. Travaillant a une poétique littéraire, historique mais non déterministe, il entend montrer que la politique de la littérature est une politique de l'imagination souveraine - et puissamment traversée par son époque.

  • Guide de l'aude et des pays cathares

    Claire Richard

    • Renaissance du livre
    • 15 Janvier 2001
  • Donnez vie à cette ménagerie éclectique - de l'adorable panda à la noble girafe, de l'élégant zèbre au lièvre curieux ou encore à la malicieuse loutre - en choisissant vos plus beaux crayons de couleur et en vous laissant gagner par la poésie que dégagent ces animaux !

  • Ménagerie

    ,

    • Marabout
    • 10 Juin 2020

    Un nouveau livre de coloriage sur le thème des animaux... Un véritable bestiaire - marmotte, cerf, ours et lapin mais aussi tigre et gorille.... inventif et créatif à colorier...

    40 portraits d'animaux à colorier et à détacher.
    40 portraits d'animaux à encadrer.

  • Quel avenir se dessine en ville sous l'oeil des machines ? Si nos navigations en ligne sont depuis longtemps enregistrées à des fins publicitaires ou de surveillance, l'espace urbain s'équipe aujourd'hui d'outils numériques destinés à capter, tracer, compter, fluidifier, prédire et punir. Ce manuel nous emmène à Marseille à la rencontre du collectif Technopolice qui documente la mise en place de dispositifs de surveillance à des fins de contrôle en France. L'initiative invite à se réapproprier l'espace urbain et affirme le droit à une ville vivante, humaine et conviviale.

  • Enseigner l'EPS à l'école primaire

    ,

    • Dunod
    • 8 Juillet 2020

    Découvrez 43 outils indispensables pour enseigner l'EPS à l'école primaire. Chaque outil est présenté de façon visuelle sur 2 pages : schéma de synthèse, résumé de l'outil, objectifs et contexte d'utilisation, méthodologie à suivre, avantages et précautions à prendre. Des exemples d'applications en classe ou en groupes d'animation dans le cadre des NAP (Nouvelles Activités Péricolaires) ou des centres de loisirs renforcent la pédagogie concrète du livre.

  • Lorsqu'il découvre la lecture, l'enfant doit acquérir tout un panel de sons. Les sons complexes (ai, oi, en, an, ou, gn, eu, au, ph, ei, in, on) peuvent poser problème et font souvent L'objet de confusions pour l'enfant dyslexique, mais pas seulement. Isoler chaque difficulté en abordant la lecture son après son, syllabe après syllabe, crée les conditions optimales pour apprendre à lire.
    Conçu par une orthophoniste et une graphiste expérimentées, ce coffret adapté à tous vous offre des outils simples et efficaces pour accompagner votre enfant et lui donner des stratégies claires qui l'aideront à mémorisera long terme.
    J'apprends à lire au pays des sons complexes, c'est :
    - 1 livret pour aider les parents à accompagner l'enfant dans l'apprentissage de la lecture, avec en bonus des jeux et des astuces pour prolonger le plaisir.
    - 48 fiches pédagogiques pour assimiler les 12 sons complexes.
    - 1 fiche de prise en main pour que l'enfant suive ses progrès.
    - et 12 histoires chacune consacrée à un son pour découvrir la joie de la lecture.

  • Petit ouvrage d'autonomie technologique

    ,

    • 369 editions
    • 1 Juillet 2018

    À qui appartient notre vie en ligne ? Plus que jamais, la croissance hégémonique des géants du numérique repose sur l'exploitation des données personnelles : nos connexions sont tracées et nos vies calculées. Nous sommes ainsi dépossédés malgré nous de nos identités et de notre capacité à agir. Autrefois territoire décentralisé et foisonnant, le Web s'est transformé en un espace commercial largement structuré autour de quelques plateformes qui captent une part grandissante du trafic sur Internet. Dans ce système de services gratuits financés par la publicité, c'est l'internaute qui est le produit.
    Les technologies que nous utilisons tous les jours ne sont pas de simples additifs à nos vies : elles produisent des effets politiques, sociaux et économiques. L'usage verrouillé qui nous en est imposé actuellement ne contribue ni à notre bien-être ni à l'émancipation individuelle ou collective. Au contraire, il contraint nos comportements et nos actions en nous rendant dépendants. Comprendre les mécanismes par lesquels ces technologies opèrent et le monde qu'elles contribuent à façonner est un enjeu citoyen de premier plan.
    Ce manuel se situe au-delà de la critique, nécessaire et constructive mais qui, seule, peut s'avérer paralysante, pour se faire l'écho de solutions autonomes, domestiques et joyeuses qui émergent un peu partout. Certaines se rassemblent autour de la « souveraineté technologique », concept présenté dans l'ouvrage qui invite à imaginer des rapports aux outils techniques prenant en compte leurs dimensions écologiques, humaines et politiques. Toutes ces initiatives construisent des possibles et ouvrent des voies pour faire resurgir des espaces communs, de pensée, de joie et d'action, et réinventer d'autres rapports aux autres et au monde.

  • À l'heure du DIY, il est de bon ton de savoir créer des accessoires mode et tendance au tricot !
    Bonnets, écharpes, mitaines, gants, châle, sacs et pochettes pour dire tout simplement c'est moi qui l'ai fait !

  • L'ouvrage interroge d'un point de vue strictement linguistique le texte théâtral de Jean Luc Lagarce "Juste la fin du monde", et plus précisément à travers les modalités de la représentation de l'oral qu'il construit tant sur le plan énonciatif que typographique et syntaxique. Si la langue ici montrée emprunte à l'oral ordinaire des formes linguistiques qui rendent saillante la discontinuité du flux de paroles spontané, dans le même temps, elle exhibe également la continuité du fil du discours qui se voit toujours relancé.

  • Claire Marie, alias K'fée K'nelle, nous ouvre les portes de son île et de sa cuisine : mois par mois, de janvier à décembre, cette fée cuisinière nous offre une soixantaine de recettes empruntes de son savoir-faire et conjugant les produits de son île : fruits, légumes, racines, poissons, viandes et épices chantent sous sa main et nous offre un florilège de saveurs :
    - boudin de feuilles vertes au lambi, - barquettes de poivrons et piments végétariens farcis à la morue, - raviolis de cigale de mer, christophine verte dans un bouillon de citronnelle, chaudron béni, - salade de fruits, mousse aloe vera, miel et citron, - soufflé kumquat, etc.
      Elle nous fait découvrir les produits de son île (pourpier, fruit à pain, piment végétarien, papaya, fleur d'hibiscus, rambutan, etc.) et nous initie au sans gluten en nous apprenant à faire farines à partir de produits végétaux.

  • Catalogue officiel de l'exposition « Les Impressionnistes en privé » au Musée Marmottan Monet du 14 février 2014 au 5 juillet 2014.
    Ouvert pour la première fois au public en 1934, le musée Marmottan Monet célèbrera son 80e anniversaire en 2014. Durant près d'un siècle, le musée a bénéficié de legs et de donations d'une envergure sans égale faisant de lui le dépositaire du premier fonds mondial d'oeuvres de Claude Monet et de Berthe Morisot. Sans la générosité des collectionneurs et des descendants d'artistes, il ne serait pas devenu un haut lieu de l'impressionnisme. Conscient de cet héritage, le musée souhaite débuter les cérémonies de son anniversaire en rendant hommage aux collections privées et en leur dédiant une exposition. Du 14 février au 5 juillet 2014, le musée Marmottan Monet présentera, une exposition réunissant exclusivement des oeuvres en provenance de collections particulières du monde entier. Pour cette manifestation intitulée, quatre-vingt chefs-d'oeuvre retraceront la genèse du mouvement et ses développements à travers des oeuvres de Boudin, Jongking, Manet, Monet, Renoir, Caillebotte, Degas, Cézanne, Morisot notamment. Ces oeuvres inconnues du public rendront hommage aux principaux représentants de l'impressionnisme dont la renommée doit beaucoup à l'engagement de leurs collectionneurs.

  • Châteaux d'Aquitaine

    ,

    • Declics
    • 21 Juin 2012

    L'Aquitaine a cette particularité d'abriter de nombreux châteaux, notamment en Périgord, surnommé le Pays des 1001 châteaux. Beaucoup furent érigés pendant la guerre de Cent Ans, lorsque la rivière Dordogne était la frontière historique entre la France et l'Angleterre. Les seigneurs ont alors souvent affirmé leur suprématie en construisant des châteaux de défense avant qu'ils ne deviennent ultérieurement des demeures d'agrément.
    Conçu pour les amateurs d'histoire et de belles pierres, Châteaux d'Aquitaine présente par le détail plusieurs dizaines de ces batisses, en un texte précis illustré de somptueuses photographies.

  • Milka ; les 30 recettes culte

    ,

    • Marabout
    • 18 Janvier 2012

    28 recettes à préparer avec du chocolat Milka. Au lait, aux noisettes, aux éclats de daim, il offre une multitude de recettes chocolatées : fondant, brownie, moelleux, cookies. Une cuisine d'assemblage ultra simple.

  • Comment enseigner les activités physiques, sportives et artistiques lorsque l'on a la responsabilité d'un groupe d'enfants âgés entre 6 et 11 ans ? Comment organiser les séances, les modules d'enseignement ? Quelles activités proposer aux enfants de cette tranche d'âge ? Quelles sont leurs capacités ? Quels types d'efforts peuvent-ils fournir ? Comment évaluer leurs progrès ? Comment former des groupes pour travailler de façon optimum ? Comment s'appuyer sur les activités physiques sportives et artistiques pour atteindre des finalités éducatives telles que la santé, l'éducation à la sécurité et à la citoyenneté ?
    Une cinquantaine d'outils indispensables pour enseigner les activités physiques sportives et artistiques à de jeunes enfants répondront à toutes ces questions.
    * Chaque outil est traité de façon synthétique et imagée sur 2 ou 4 pages.
    * Chaque outil renvoie à des mises en oeuvre concrètes qui s'appuient sur une expérience de terrain des auteurs.
    *  Des conseils méthodologiques, des remarques sur les contextes d'utilisation de ces outils, ainsi qu'un approfondissement des connaissances viennent compléter ces présentations.

  • Abel cherche son grelot de Noël

    ,

    • Philippe auzou
    • 13 Octobre 2016

    Le grelot d'Abel lui permet de voler. C'est grâce à lui qu'il peut aider le père Noël dans sa tournée. Mais malheur ! Il l'a égaré... Comment le retrouver ?

empty