Daniel Walther

  • Celeano de Peroyne : planète des bas-fonds de la Galaxie, oubliée dans la sourde lutte spatiale qui oppose la Confédération et l'Empire de Lemura. À sa torpeur boueuse et vide, le lieutenant Baird s'est accoutumé... Peu à peu, pourtant, l'inconnu pénètre sa vie routinière : une voix sans visage lui parle, des images érotiques le hantent, des cauchemars le submergent... Des cauchemars ? Et puis, un jour, que Baird, à bord de l'Épouvante, remonte le fleuve Ez, la réalité de Celeano vacille. Le bateau recueille une inconnue trop belle - dont le corps ne veut que le plaisir et le mal -, des sauriens, des oiseaux, jusqu'alors paisibles, attaquent la canonnière ; sur la rive, des humanoïdes surgissent... Il ne s'agit plus de cauchemars...

  • Tigre apportait la mort. Dans ce monde qui se dévorait lui-même, et où les sectes démentes pullulaient comme des larves dans une blessure, il était celui qui porte le couteau. Un prophète pour les uns et, pour les autres, ceux qui détenaient encore un semblant de pouvoir, une sanglante énigme à résoudre... avant que le compte à rebours ne se mette en marche ! Tigre avançait inexorablement à travers la nuit rouge...

  • James C. Mandrake et Joseph Leo Glanz-Mainrad se connaissent depuis l'Université. Tous deux sont férus d'ethnologie et d'archéologie... mais ils se détestent cordialement, car leur amour de la science obéit à des motifs radicalement opposés. Aussi, Mandrake a-t-il de bonnes raisons de se méfier, quand il apprend que son vieil ennemi s'est procuré à grands frais une pierre sacrée nommée souvenir de l'innocence... une pierre qui donne peut-être accès au paradis perdu, à l'Ypi-marã-iy des Indios... à ce territoire interdit où seuls les héros parviennent en vie... à la Terre sans souffrance.

  • Tous ces yuppies se foutaient du monde comme de l'an quarante. Ils vivaient sur leurs réserves et sur un tonneau de poudre. Et le tonneau de poudre s'appelait Jaja, un fichu morceau de planète de luxe, qui dérivait entre les marées mordorées du plaisir vers les brisants du chaos. Et quand la belle des belles, Titi Bayou, entra en scène, l'univers sembla basculer.

  • La chose hurla entre les mains d'encre, se convulsa hideusement pendant que les doigts l'écrasaient lentement. Une pâte sanglante commença de couler entre les doigts noirs, se répandant en de longues gouttes de gélatine chaude. Ce qui restait de Grégory Mallet hurlait comme un possédé, comme un damné, comme un supplicié dont la chair grésille sur le feu... les yeux proéminents saillirent davantage encore, les deux dents cherchèrent à mordre la main ténébreuse. Une odeur de pourriture et de boyaux soudainement vidés de leurs excrément monta dans les narines de Warren...

  • Le conflit entre l'Empire et la Confédération durait depuis plus longtemps que la mémoire des belligérants... quand une poussière vint faire grincer les rouages de la grande machine guerrière : une planète nommée Ornella, où dormaient les derniers survivants d'une race éteinte. Et le commandant Absalon Naaidoos partit en chasse sur les océans de la nuit, avec pour seul allié, dans cette aventure insensée, le gourou télépathe Ch'tonjali.

  • De tous les privés des États-Réunis, je suis certainement, moi, Jipé Schuyler, le plus malchanceux. Fallait-il vraiment accepter ce job ? Aller fourrer le nez dans le passé du lieutenant-colonel Bertil Erikson ? Erikson ! Vous savez bien : l'astronaute qui avait rencontré Dieu dans l'espace ! Mais quand on parle de Dieu, l'Autre n'est jamais bien loin ! Comme si ce monde, déjà bien malade en ce début de siècle, avait eu besoin d'une telle bénédiction !

  • Le fantastique a renoncé depuis longtemps à être un exercice de style. Le fantastique fait partie de la vie et ne cesse, au mépris de la tradition, de susciter des monstres et des merveilles en tous lieux. Il a quitté les châteaux d'ombre, les abbayes sanglantes, pour étendre son aile ténébreuse sur tous les dominions de la conscience. Il grignote les territoires du jour et glisse ses doigts de velours et de gel, de cendre et de feu, d'acide et de venin dans toutes les encoignures de l'existence ; Vous n'êtes en sécurité nulle part, vos cauchemars ont droit de cité dans les grandes villes, sur les rivages des mers lointaines, et la mort vous tient par la main en toute saison, à toute heure du jour et de la nuit. Dans ces douze histoires, le fantastique n'est jamais de bonne compagnie, même s'il est un compagnon omniprésent, omniscient, tout-puissant.


  • Premier tome d'une trilogie incontournable et vintage de la S.F. française à découvrir chez 12-21 !

    Dans un futur qui se ressemble au passé, la science est aux mains de fanatiques politiques. Le jeune Swa est issu de l'un des derniers bastions de stabilité dans ce monde bouleversé, la Citadelle du Serpent.
    Il devra quitté la Citadelle pour entamer une quête où il traversera les ruines d'un monde barbare autrefois appelé Civilisation.
    Premier tome de la trilogie Le livre de Swa de Daniel Walther :
    Tome 1 : Le livre de Swa

    Tome 2 : Le destin de Swa

    Tome 3 : La légende de Swa


  • Deuxième tome d'une trilogie incontournable et vintage de la S.F. française à découvrir chez 12-21 !

    Dmitr Vashar, l'homme lige du Grand Serpent, a juré de retrouver Swa-le-Traître qui a livré aux mains de l'ennemi la citadelle de Bash.
    Swa et Visage-de-l'Ours ont franchi de vastes étendues, rencontré des créatures étranges et compris que le monde était devenu une gigantesque énigme. La victoire finale appartiendra peut-être à celui qui pourrait défaire le noeud gordien des apparences. Mais quel monde se cache derrière les simulacres de L'ordre établi ?
    Deuxième tome de la trilogie Le livre de Swa de Daniel Walther :
    Tome 1 : Le livre de Swa

    Tome 2 : Le destin de Swa

    Tome 3 : La légende de Swa


  • Troisième tome d'une trilogie incontournable et vintage de la S.F. française à découvrir chez 12-21 !

    Swa et ses compagnons fuyaient droit devant eux. Ils erraient entre les sortilèges d'un monde bouleversé, se heurtaient aux brisants de la mémoire. Derrière eux galopait, parmi des spectres sans visage, l'ombre de Dmitr Vashar, le Tétrarque de la nuit. Pendant que, dans la cité souterraine de Mahagonny Dumdum, la civilisation entrait dans une nouvelle phase de son évolution, Swa se préparait à affronter, presque à mains nues, le Zélateur du Grand Serpent.
    Troisième tome de la trilogie Le livre de Swa de Daniel Walther :
    Tome 1 : Le livre de Swa

    Tome 2 : Le destin de Swa

    Tome 3 : La légende de Swa

  • « L'hôpital est le lieu clos par excellence, isolé du reste du Monde, entouré de « murs plus impénétrables que jamais », gardé par des vigiles et des infirmières en bleu, assiégé par des hordes de loups gris ; mouroir moite aux odeurs de sanie hanté par les valets de la mort et par des infirmières en chaleur, où le sexe triste réservé au corps médical et les comprimés d'Hypnocalmine pour les malades sont les derniers remparts contre les morsures des Dragons de la Peur... Autres lieux d'enfermement : un rendez-vous de chasse perdu dans les marais fétides et sauvages de la planète Kwân, un quartier de la ville séparé du reste de la cité par l'apparition d'une lézarde, une planète « Jordan IV », l'Île du docteur Morlo, la citadelle inexpugnable de Xooo défendue par le capitaine Morgenland... Autant de symboles de l'univers clôturé de l'enfance, dont la quête alimente l'impossible regressus ad uterum du héros walthérien. » Denis Guiot (Préface).

  • Je suis seul ici, dans cette maison, sur cette lande de méthane gelé qui donne sur l'espace aveugle. La base plutonienne est devenue, pour moi, l'enfer même de la solitude et de l'angoisse. Et de l'ombre chère qui aurait dû veiller sur moi, il ne reste plus qu'un masque de mort et de désolation... La Terre est loin et là-bas, du fond de la nuit cosmique, des présences formidables semblent me guetter, me scruter... Sur cette lande de méthane gelé, il n'existe nul refuge contre les menaces du Dehors !

  • Ils vivaient sur un monde lointain, soumis à la sanglante tyrannie des oligarques de Wahlrunde. Leur naissance leur ordonnait de prendre les armes contre l'autre... Mais le destin passa, telle une comète, bousculant ses propres lois. Hainal d'Izanie, commandeur du Navire Gris, et Rashmal Khan des Steppes infinies, se trouvèrent précipités ensemble dans... ... la pugnace révolution de Phagor...

  • Der Arbeitstag ist immer zu kurz, um alles zu schaffen, was man sich vorgenommen hat das gilt umso mehr für Führungskräfte. Wie knnen sie ihre Ziele erreichen, ohne ihr Privatleben zu vernachlässigen? Welche Strukturen müssen dafür im Unternehmen und im Team vorhanden sein, was knnen Führungskräfte selbst tun, um ihren Alltag und die Zusammenarbeit mit ihren Mitarbeitern effizient und erfolgreich zu gestalten? Dieses Buch ist eine Hilfestellung für Manager jeder Hierarchieebene, um die eigene Work-Life-Balance zu verbessern. Basierend auf einer grundlegenden Untersuchung aller Bereiche der Führung werden konkrete Handlungsempfehlungen zur Umsetzung gegeben. Eine Pflichtlektüre für Führungskräfte und alle, die es werden wollen.

  • « ...On ne sait pas toujours pourquoi une oeuvre nous fascine. Ici, c'est évident. Un sentiment d'étrangeté et d'angoisse ; une fascination pour la mort, le chaos et les fins du monde ; une propension à décrire des personnages écrasés, mais néanmoins bien vivants ; un goût certain pour l'exotisme et l'érotisme - ou la pornographie après tout, quelle différence ; un romantisme exacerbé... »

empty