Gallimard

  • à nous la terre ! les écrivains s'engagent pour demain

    Collectif

    • Gallimard
    • 28 Octobre 2021

    Neuf plumes contemporaines, françaises et étrangères, joignent ici leurs voix pour témoigner de leur amour de la nature. Neuf auteurs incontournables qui célèbrent, à travers des textes forts et engagés, la rencontre inattendue avec un animal, l'immensité de la forêt ou la beauté tragique de la montagne. Loin des discours moralisateurs, ces nouvelles nous rappellent que le monde qui nous entoure est une source d'émerveillement incessant. Elles sonnent comme une invitation poétique à nous réapproprier la nature sans plus attendre.
    Catherine Cusset - Erri De Luca - Jean-Baptiste Del Amo - Sonja Delzongle - Luc Lang - Carole Martinez - Ron Rash - Jean-Christophe Rufin - Monica Sabolo.

    Les bénéfices de ce livre caritatif au contenu inédit en poche seront intégralement reversés à WWF France.

  • Contes du chat noir

    Collectif

    • Gallimard
    • 21 Octobre 2021

    Paris est encore imprégné du sang de la Commune quand le cabaret du Chat noir ouvre ses portes, devenant un haut lieu de la bohème artistique. ' Organe des intérêts de Montmartre ', l'hebdomadaire qui lui est associé, publié de 1882 à 1895, est un précieux témoignage de l'effervescence intellectuelle qui règne alors au sommet de la Butte. Il contribue à révéler le talent littéraire d'Alphonse Allais, Léon Bloy, Charles Cros, Verlaine, Mallarmé ou Lautréamont. Le Chat noir met à l'honneur l'esprit fin-de-siècle : humour noir, blagues de potaches, libertinage, goût de la subversion et fascination pour la mort. Nouvelles tragi-comiques, poèmes en prose oniriques, monologues absurdes ou gouailleurs, contes fantastiques, faits divers macabres : le journal favorise le mélange des genres. C'est aussi une exceptionnelle mosaïque d'images, au graphisme étonnamment moderne, qui préfigure la bande dessinée. À rebours de tous les conformismes, Le Chat noir est un magnifique hymne à la liberté.

  • Haikus de printemps et d'été

    Collectif

    • Gallimard
    • 1 Avril 2021

    « Matin de printemps -
    mon ombre aussi
    déborde de vie ! »

    Bashô, Buson, Issa, Chiyo-ni, Ryôkan, Shiki, Sôseki... Autant de grandes plumes japonaises réunies dans ce recueil de haikus. Un recueil où éclosent, dans la brièveté d'usage de cette forme, quelques superbes épiphanies propres aux deux belles saisons : le printemps et l'été.

    Plus de 200 poèmes-tableaux, où se croisent, aux lisières de l'invisible, cerisiers en fleur, nuits d'été et autres pluies printanières.

  • Déclaration universelle des droits de l'homme

    Collectif

    • Gallimard
    • 6 Décembre 2018

    Article 1 : Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont doués de raison et de conscience et doivent agir les uns envers les autres dans un esprit de fraternité.

    Le 10 décembre 1948, la Déclaration universelle des
    droits de l'homme est adoptée. Disponible en plus de cinq cents langues, il s'agit du document le plus traduit au monde. Elle expose les droits fondamentaux et les libertés de chaque individu, sans distinction aucune. Un texte fondateur indispensable, présenté ici dans les six langues de l'ONU.

  • Femmes et littérature t.2 ; une histoire culturelle

    Collectif

    • Gallimard
    • 5 Mars 2020

    Femmes et littérature, une histoire culturelle offre pour la première fois un ample panorama de la présence des femmes en littérature, du Moyen Âge au XXIe siècle, en France et dans les pays francophones.
    Composé de deux volumes, l'ouvrage rend compte des multiples formes que prend leur production selon le temps auquel elles appartiennent : poésie, théâtre et roman, correspondance, journal intime et autobiographie, essai, pratique journalistique, littérature populaire et littérature pour enfants. Leur participation active à la vie littéraire, leur présence dans les cours et couvents, salons, cercles et académies, dans la presse et les médias, leur rapport au manuscrit, au livre et à l'édition, leurs réflexions sur l'éducation ainsi que sur leur 'condition' spécifique sont analysés et mis en perspective.
    Fruit du travail collectif d'une dizaine de spécialistes, une telle synthèse contribue à enrichir considérablement les connaissances existantes. Elle rend ainsi toute sa place à une production littéraire souvent ignorée, rarement reconnue à sa juste valeur.

  • Anthologie de la littérature grecque ; de Troie à Byzance

    Collectif

    • Gallimard
    • 29 Octobre 2020

    De la guerre de Troie à la chute de Byzance, des hommes et des femmes ont écrit sensiblement dans la même langue. Au-delà des vicissitudes de l'histoire, des différentes religions qu'ils ont pratiquées, des pays où ils ont vu le jour, éparpillés autour du bassin méditerranéen, ils ont éprouvé dans cet usage du grec le sentiment d'une communauté, revendiqué une identité fondée sur une culture et des valeurs intangibles. Ces vingt-trois siècles de littérature, qui ont exploré tous les genres, pratiqué tous les tons, affronté tous les sujets, d'OEdipe à la passion du Christ, de la fondation de la démocratie à l'Empire, sont à la source de notre histoire et de notre imaginaire. Les découvrir, c'est aller à la rencontre de nous-mêmes, mais aussi faire l'épreuve d'une altérité radicale. Qui sont Sappho, Archiloque, Pindare, Lucien, Paul le Silentiaire ou Anne Comnène? Comment lire une épigramme votive? À quels dieux rêve Julien l'Apostat? De quoi rient Démocrite et Diogène? Cette anthologie fait le pari de l'émerveillement et, souvent, de l'inconnu. À l'indifférence et à l'ignorance, elle oppose des oeuvres dont la fraîcheur et la puissance sont restées intactes. Leur lecture interdit l'oubli, et ranime en nous ce désir d'intelligence, dont la Grèce a été un emblème absolu.

  • Avec ce colloque consacré à son oeuvre, de L'Inventaire du vitrail (1983) au Roman inépuisable (2020), en passant par Les Sept Noms du peintre (prix Médicis 1997), Philippe Le Guillou rejoint le petit nombre d'auteurs contemporains accueillis dans Les cahiers de la nrf. Admirateur d'André Breton et de Julien Gracq, qu'il a longuement fréquenté ainsi que Michel Déon, proche de Patrick Grainville, fasciné par les artistes, les arcanes et les rituels du pouvoir, il est le romancier de ' l'élan et du vertige ', de l'imaginaire et de l'initiation.
    En novembre 2019, un colloque s'est tenu rue d'Ulm pour la première fois autour de Philippe Le Guillou. Organisé par Luc Vigier, il a réuni une quinzaine de chercheurs, d'écrivains, d'amis et d'artistes, parmi lesquels Daniel Oster, Claudine Glot, Yves Doaré, Jean-Loup Champion, Alexandre Postel ou Luc Fraisse, dont on retrouve ici les contributions. Ils éclairent et guident le lecteur dans une oeuvre prolifique organisée de manière cyclique : le cycle breton, celtique et arthurien, le cycle des papes, les cycles autobiographique, pictural, parisien, les cycles des essais, de l'image, de la politique, et enfin le cycle de la foi et du religieux.

  • Paris sera toujours une fête

    Collectif

    • Gallimard
    • 4 Novembre 2016

    Paris grave, Paris insouciante, Paris occupée, Paris libre, Paris village, Paris grand'ville, Paris meurtrie, Paris reconquise, Paris monumentale, Paris secrète... Vingt-cinq grandes plumes de la littérature mondiale, classique et contemporaine, de Montaigne à Dany Laferrière, portent aux nues, en ses mille visages, la Ville Lumière.

    Un hommage littéraire à Paris.

  • Lettres choisies de la famille Brontë

    Collectif

    • Gallimard
    • 28 Mai 2020

    Voici une famille hors norme, qui a produit quatre écrivains, tous fauchés en plein vol (morts avant quarante ans), soudés autour du père, vivant et créant ensemble, entre mélancolie et humour noir. Face aux drames des jours sombres, le clan fait bloc. Face à la difficulté d'être une femme qui écrit, les soeurs Brontë publient d'abord sous pseudonyme masculin (Charlotte, Jane Eyre ; Emily, Les Hauts de Hurlevent), souhaitant que leurs livres les consolent du destin, rendent possible l'amour et soient assez puissants pour enlever au lecteur tout désir d'en connaître l'auteur. Leur succès en a décidé autrement. Leur voeu d'invisibilité est aujourd'hui rompu, leur idée de l'intime nous est devenue étrangère. Il est temps de reconnaître qu'une oeuvre embrasse aussi tout ce qui lui a permis de surgir. Cette correspondance passionnante en est la preuve. Sur les mille lettres échangées par le père et les quatre enfants, entre 1821 (mort de la mère) et 1855 (mort de Charlotte), cette édition en retient trois cent dix. On entre dans ce recueil sur la pointe des pieds, comme si quelqu'un, en ouvrant une porte dérobée, nous faisait signe de nous approcher et nous rendait témoins de l'extraordinaire force de vie qui anime ces cinq êtres : le désir de prendre son envol, d'aimer, d'écrire - de vivre malgré tout.

  • Amours persanes ; anthologie de nouvelles iraniennes contemporaines

    Collectif

    • Gallimard
    • 11 Février 2021

    Cette ambitieuse anthologie, réunissant dix-sept autrices et auteurs contemporains d'origine persane à travers le monde, propose un éventail de nouvelles unies par un thème commun : l'amour, sous toutes ses formes. L'amour filial, l'amour divin, l'amour tyrannique, l'amour déçu, l'amour de jeunesse, l'amour de l'art, du sport, de son métier, l'amour hétéro et homosexuel, mais aussi, et surtout, l'amour comme résistance. Autant de possibilités qui donnent à découvrir les nuances de l'âme iranienne.
    Les profils, les âges et les rapports à l'Iran de ces dix-sept nouvellistes sont variés : écrivains vivant en Iran ou exilés, celui qui n'est jamais retourné au pays ou celle qui y revient égulièrement, auteur en herbe ou déjà traduit en plusieurs langues, celui dont les ouvrages ont subi la censure ou celle qui a toujours écrit en toute liberté, écrivain bilingue, informaticien, journaliste, ingénieur, docteur ès lettres, traducteur, libraire ou mollah, toutes et tous représentent la littérature iranienne contemporaine, par-delà les frontières géographiques et linguistiques.
    Cette anthologie se veut une invitation à un voyage littéraire, au cours duquel ces huit femmes et ces neuf hommes racontent leur vision de l'amour, dans toute sa diversité.

  • L'infini

    Collectif

    • Gallimard
    • 19 Mai 2022

    Roberto Calasso, Le divin avant les dieux
    Philippe Sollers, Graal
    Julia Kristeva, Prélude à une éthique du féminin
    Yannick Haenel, Le Trésorier-payeur
    Marc Pautrel, L'enterrement de Poquelin Molière
    Arnaud Jamin, La parole de François Fédier
    Éric Marty, Sur un autoportrait d'Andy Warhol
    Marcelin Pleynet, L'instant romain

  • Le nouveau roman ; correspondance 1946-1999

    Collectif

    • Gallimard
    • 3 Juin 2021

    Dès les années 1970, les auteurs du nouveau roman, réunis autour des Éditions de Minuit, se défendent d'appartenir à un mouvement littéraire commun.
    Pourtant, dans cette correspondance inédite, initiée par Claude Ollier et Alain Robbe-Grillet, puis échangée en septuor, on découvre de véritables liens. Vieux amis, protecteurs, complices ou adversaires, Michel Butor, Claude Mauriac, Claude Ollier, Robert Pinget, Alain Robbe-Grillet, Nathalie Sarraute et Claude Simon se soutiennent, se lisent, s'éloignent... Toute la richesse de leurs émotions se lit dans ces pages. Leurs lettres révèlent l'existence d'un moment nouveau roman. Ce lien perdure jusqu'à la mort de Nathalie Sarraute, bien après que leurs oeuvres se sont imposées sur les bancs universitaires.
    Pièce justificative de l'une des aventures littéraires les plus intenses du siècle passé, la correspondance du nouveau roman permet de retracer, chapitre après chapitre,
    son histoire.

    Ouvrage publié avec le soutien de la Fondation d'entreprise La Poste.

  • "La séance est ouverte!"
    Qu'elles aient emporté l'adhésion ou indigné leur auditoire, les plumes qui se succèdent dans ce volume - Lamartine, Tocqueville, Hugo, Césaire... - furent aussi des voix, éloquentes, qui marquèrent l'histoire politique française.
    Sur la liberté de la presse, le bilan de la Seconde Guerre mondiale ou le colonialisme, douze écrivains prennent la parole dans l'hémicycle...

  • Pourquoi personne n'avait-il encore rassemblé les textes médiévaux en langue d'oïl les plus remarquables, dans un seul et même ouvrage ? Pourquoi nulle anthologie n'avait-elle conduit le lecteur d'aujourd'hui jusqu'à eux, par le biais d'une traduction sensible à la langue ancienne ? Est-ce parce que composés en français des XIIe et XIIIe siècles ils déployaient une richesse lexicale inouïe, une morphologie singulière, une complexité référentielle peu compatibles avec la compréhension restreinte du lecteur contemporain? Nous avons pris le parti de rassembler les textes majeurs de cette littérature et de les traduire en français contemporain, pour les rendre accessibles, tout en suivant au plus près leur prosodie octosyllabique et leur lexique imagé. Cette anthologie a ainsi été conçue comme une véritable entreprise poétique moderne. Voici donc la première anthologie à ce jour de la littérature composée en langue d'oïl, dans le nord de la France (Artois et Picardie) aux XIIe et XIIIe siècles. Soit très précisément dans les années où s'édifia la cathédrale d'Amiens et se développa la prospérité communale et commerciale d'Arras (banques, commerce du drap, association littéraire dite Carité des Jongleurs). Les problèmes d'Arras devinrent vite ceux d'une cité moderne. La littérature apparue dans la ville à ce stade traite pour la première fois en France des questions d'argent, de liberté et de santé. Elle n'a plus rien à voir avec la poésie lyrique des petits seigneurs féodaux du sud de la France, codificateurs de l'amour courtois.

  • Des mots et des lettres ; énigmes et jeux littéraires

    Collectif

    • Gallimard
    • 29 Mai 2015

    En reliure, du cuir de quel animal provient la "peau de chagrin" qui donne son titre à un roman d'Honoré de Balzac ?
    Avant d'écrire la saga du Trône de fer, dans quel roman plein de bruit et de fureur George R. R. Martin donne-t-il vie aux Nazgûl, un célèbre groupe de rock des années 60 ?
    Comment s'appelle le rejeton de la lionne et du jaguar ? Que mesure le galvanomètre ? Comment se nomment les habitants de Wallis-et-Futuna ?

    Testez votre culture littéraire en jonglant avec les mots des plus grands auteurs !

  • Je est un autre ; pour une identité-monde

    Collectif

    • Gallimard
    • 27 Avril 2012

    «En 2007, nous avions fait paraître aux Éditions Gallimard un ouvrage collectif intitulé Pour une littérature-monde, où nous rappelions que la littérature n'était pas compressible à l'intérieur de frontières. Ce livre, par son écho, a contribué à faire évoluer notre perception d'une littérature de langue française outrepassant les limites de l'Hexagone.
    Le débat continue, sous des déguisements parfois inattendus. En cette année où l'on veut célébrer le cinquantième anniversaire des indépendances africaines, voilà que le débat, en France, se replie frileusement sur les contours d'une "indentité nationale".
    Chaque être est un millefeuille, autrement dit un livre composite, qui ne peut se réduire à cette fiction identitaire nationale. "Je est un autre", lançait il y a longtemps un poète fameux. Et cela est encore plus vrai aujourd'hui, en une époque de fantastiques télescopages culturels, tandis que naît un monde nouveau où chacun, au carrefour d'identités multiples, se trouve mis en demeure d'inventer pour lui-même une "identité-monde". Les romanciers qui ont appris à composer avec toutes ces voix de l'intérieur, discordantes, foisonnantes, paralysantes, entraînantes, qui se moquent des langues et des frontières, ont évidemment leur mot - poétique - à dire.»
    Michel Le Bris et Jean Rouaud.

  • L'espace du rêve

    Collectif

    • Gallimard (patrimoine numérisé)
    • 21 Janvier 2010

    Jean Starobinski, La vision de la dormeuseSarane Alexandrian, Le reve dans le surréalismeRoger Lewinter, Pans de mur jauneAlexander Grinstein, Un reve de Freud : les trois ParquesDidier Anzieu, Étude littérale d'un reve de FreudElla Sharpe, Mécanismes du reve et procédés poétiquesHoward Shevrin, Condensation et métaphoreSerge Viderman, Comme en un miroir, obscurément...André Green, De l'Esquisse ´r L'interprétation des reves : coupure et clôtureAndré Bourguignon, Fonctions du reveOtto Isakower, Contribution ´r la psychopathologie des phénomcnes associés ´r l'endormissementBertram D. Lewin, Le sommeil, la bouche et l'écran du revePierre Fédida, L'hypocondrie du reveRoger Dadoun, Les ombilics du reveJ.-B. Pontalis, La pénétration du reveGuy Rosolato, Désirer ou/ou reverMasud Khan, La capacité de reverJean-Claude Lavie, Parler ´r l'analyste

  • Bisexualité et différences des sexes

    Collectif

    • Gallimard (patrimoine numérisé)
    • 21 Janvier 2010

    Ovide, Les Métamorphoses (fragments)J.-B. Pontalis, L'insaisissable entre-deuxLuc Brisson, Bisexualité et médiation en Grcce ancienneMarie-Christine Pouchelle, L'hybrideFrançoise Cachin, Monsieur Vénus et l'ange de SodomeJean Gillibert, L'acteur, médian sexuelClaude Aron, Les facteurs neuro-hormonaux de la sexualité chez les mammifcresLéon Kreisler, L'enfant et l'adolescent de sexe ambigu ou L'envers du mytheRobert Stoller, Faits et hypothcses : un examen du concept freudien de bisexualitéPierre Fédida, D'une essentielle dissymétrie dans la psychanalyseWilhelm Fliess, Masculin et fémininDidier Anzieu, La bisexualité dans l'auto-analyse de FreudGeorg Groddeck, Le double sexe de l'etre humainRoger Lewinter, (Anti)judadsme et bisexualitéHerman Nunberg, Tentatives de rejet de la circoncisionChristian David, Les belles différencesAndré Green, Le genre neutreJoyce McDougall, L'idéal hermaphrodite et ses avatarsFelix Boehm, Le complexe de féminité chez l'hommeD.W. Winnicott, Clivage des éléments masculins et féminins chez l'homme et chez la femmeMasud Khan, Orgasme du moi et amour bisexuelJean-Marc Alby, L'identité sexuelle : pour quoi faire?Hélcne Cixous, Partie

  • Les rubans du cerf-volant

    Collectif

    • Gallimard
    • 1 Mai 2014

    L'année 2014 est une année de commémoration entre la Chine et la France : elle marque l'anniversaire d'un demi-siècle d'établissement de relations diplomatiques entre les deux pays, à l'instigation du général de Gaulle. Pour célébrer l'événement, nous avons choisi de publier une anthologie qui illustre ces cinquante années. Nous avons pris le parti de présenter deux auteurs marquants par décennie, dans un souci de parité. Chaque texte est ainsi le reflet d'une époque saisi par un écrivain connu et reconnu, en France comme en Chine.

  • Le débat

    Collectif

    • Gallimard
    • 26 Septembre 2019

    Bernard Cazeneuve, La grande transformation écologique : un projet républicain

    La République macronienne face à ses défis :
    Nicolas Roussellier - Marcel Gauchet, Macron an II : une année de crises (un échange)
    Henri Weber, Où va la macronie?
    Zaki Laïdi, L'Europe au défi du moment gaullien

    Camille Dejardin, Réforme du bac : destruction créatrice ou chaos annoncé?

    Questions françaises :
    Pierre Avril, De la domination présidentielle sous la Ve République
    Dominique Labbé - Dominique Andolfatto, Un échec français : la démocratie sociale
    Niels Planel, La fracture territoriale

    Maxime De Blasi, Environnement, population, niveau de vie. Le triangle des incompatibilités

    Crise française, crise de l'État :
    Jacques Chevallier, Devenir de l'État : vers la fin de l'exceptionnalité française?
    Nicolas Roussellier, Vers un divorce entre l'État et la démocratie? Les politiques publiques comme problème
    Arnaud Teyssier, Quand l'État n'arbitre plus la guerre civile. Les non-dits et vrais enjeux d'une crise
    Maryvonne de Saint Pulgent, L'État malade de sa complexité
    Noël de Saint Pulgent, L'usager face aux services publics
    Alain Guery, L'État partout et nulle part. Entre crise effective et retrait programmé

  • L'enfant

    Collectif

    • Gallimard (patrimoine numérisé)
    • 21 Janvier 2010

    J.-B. Pontalis, La chambre des enfantsPhilippe Arics - François Gantheret - J.-B. Pontalis, Entretien (´r propos de l'enfant)André Green, L'enfant-modcleRené Diatkine, Le psychanalyste et l'enfantPaula Heimann, Libres propos sur les enfants et ceux qui n'en sont plusMartha Harris, L'apport de l'observation de l'interaction mcre-enfantBertrand Cramer, Sur quelques présupposés de l'observation directeFrançois Gantheret, Les nourrissons savantsNicole Berry, Le roman originalAnne Bouchart-Godard, Un étranger ´r demeureMasud Khan, Enfance, solitude et folieNadine Fresco - Danielle Sylvestre, Faire un enfantNadine Fresco - Danielle Sylvestre, Faire un enfantGenevicve Delaisi de Parseval, Les fées d'aujourd'huiSuzanne Lallemand, L'enfant dédoubléNathalie Daladier, Les mcres aveuglesJean-Michel Labadie, Le landau lâchéFernand Deligny, L'enfant combléHélcne Himelfarb, Un Journal peu ordinaireJean Héroard, Extraits du Journal sur l'enfance et la jeunesse de Louis XIIIMichcle David, Un enfant royal

  • Pierre Michon, la lettre et son ombre ; actes du colloque de Cerisy-la-Salle

    Collectif

    • Gallimard
    • 7 Mars 2014

    L'oeuvre de Pierre Michon n'est-elle pas déjà celle d'un classique? La question émerge à un tournant historique : à un moment où les textes de Michon atteignent de nouveaux cercles de lecteurs et où son écriture elle-même pourrait, à cette occasion, chercher à se construire de nouveaux défis. Certains textes comme La Grande Beune, ou Les Onze, ne vont-ils pasconnaître une seconde floraison? Le charme et le démon de l'inachevé traversent l'écriture de Pierre Michon comme un label de l'inimitable et la promesse d'une perpétuelle continuation. La chance nous est donnée par l'écrivain lui-même de chercher à comprendre cette aventure à l'état naissant : dans l'épaisseur sauvage de ses carnets de travail, à même la genèse du texte tel qu'il est en train de s'inventer, avec la chance exceptionnelle de pouvoir interroger son créateur. Ce sera, pour la lecture de l'oeuvre, l'une des grandes nouveautés de ce colloque et des recherches à venir.
    Que va-t-on trouver à travers ces traces de la création? Un formidable chantier intellectuel, une profusion de matériaux imaginaires et quelques aperçus inédits sur l'art de l'écrivain... mais surtout une énergie, une logique, une 'percolation' qui constituent la signature inimitable d'une écriture. Comment la qualifier? Comment résumer la singularité paradoxale de cette oeuvre, à la fois baroque et boutonnée, naturelle et fardée, noble et roturière,sauvage et réglée, cruelle et généreuse, si ce n'est par cette hypothèse : cette écriture ne serait-elle pas tout simplement en train de construire la langue classique de notre temps?

  • La littérature survient dans la vie et la vie revient dans la littérature. Ce mouvement est profondément illustré par l'oeuvre de Philippe Forest, que la perte d'un enfant a mené à l'art du récit et du roman et qui interroge les genres de l'autobiographie et de l'autofiction avec une sincérité et une empathie qui ont attiré à lui de très nombreux lecteurs. Essayiste, critique, spécialiste des avant-gardes, auteur d'une grande biographie de Louis Aragon, Philippe Forest s'est aussi engagé dans une réflexion sur la modernité, le Japon et la photographie, ce qui fait de sa voix l'une des plus originales de la littérature contemporaine.
    Traduit dans le monde entier, lauréat du prix Femina du premier roman pour L'enfant éternel ou encore du prix Décembre pour Sarinagara, Philippe Forest a été mis à l'honneur par un colloque international, à l'origine des études publiées dans ce volume. Les témoignages de ses traducteurs, un entretien inédit avec l'auteur et une chronologie précise complètent les réflexions de cet essai collectif, qui est un hommage vivant à une oeuvre au coeur de la vie.

  • La nouvelle revue francaise

    Collectif

    • Editions gallimard - revues nrf
    • 15 Novembre 2018

    Éditorial :
    Michel Crépu, Bach vous écoute

    La littérature aujourd'hui :
    Philippe Lançon, Sonate de sortie
    Emmanuelle Lambert, Miniatures. Souvenirs d'aventures culturelles
    Nina Yargekov, La petite fille obéissante
    François Sureau, Babar à l'Élysée
    Jean-Marc Ceci, Le monde sans elle

    Entretien :
    Mme Zhang Lu - J. M. G. Le Clézio, Un écrivain du siècle et du monde (entretien)

    La forme et le fond :
    Jean-Yves Tadié, Une énigmatique lettre inédite de Marcel Proust à Lucien Daudet
    Christophe Langlois, 'Et pourtant je vis' : Mandelstam
    Patrick Autréaux, Les saintes huiles de Jean Genet. De lait de sperme et de fumée
    Ralph Waldo Emerson, L'éthique littéraire. Conférence inédite

    Arts :
    Ruth Zylberman - Michel Crépu, Autour des 'Enfants du 209 rue Saint-Maur, Paris Xe' (entretien)
    Michel Crépu, Venaille destination nord

    Notes de lecture :
    Gaëlle Flament, Emmanuelle Bayamack-Tam, Arcadie (Éd. P.O.L)
    Renaud Pasquier, Michael Imperioli, Wild Side (Éd. Autrement)
    Michel Crépu, Jean Paulhan, OEuvres complètes, IV et V. Critique littéraire, I et II (Éd. Gallimard)
    Stéphanie Cochet, Emil Ferris, Moi, ce que j'aime, c'est les monstres (Éd. Monsieur Toussaint Louverture)
    Talya Chaumont, Camille Bordas, Isidore et les autres (Éd. Inculte)
    Gaëlle Flament, Laure Murat, Une révolution sexuelle? Réflexions sur l'après-Weinstein (Éd. Stock)
    Gabrielle Lécrivain, Herman Van Breda, Sauver les phénomènes. Le sauvetage de l'héritage husserlien et la fondation des Archives-Husserl (Éd. Allia) - Bruce Bégout, Le sauvetage (Éd. Fayard)

empty