Bruno Clavier

  • La clé des transmissions transgénérationnelles, c'est l'amour immense des enfants pour leurs parents. Les enfants sont comme des éponges émotionnelles, ils sentent tout. Quand leurs parents, sensés leur procurer assurance et sécurité, se retrouvent pris, entravés par leurs histoires familiales et leurs "casseroles", certains enfants qui allaient bien se mettent à aller mal, à faire des symptômes bénins (cauchemars, nervosité, angoisses) ou plus graves. Dans tous les cas, ils prennent sur eux le poids transgénérationnel et cherchent à guérir leurs parents. Toute leur énergie y passe. Pourquoi ? Comment s'y prennent-il ? Et que faire pour qu'ils se remettent à vivre normalement ? Histoires fortes, guérisons spectaculaires, ce nouveau livre de Bruno Clavier, qui fait suite au succès des Fantômes familiaux, montre qu'il ne tient qu'à nous d'éviter à nos enfants des souffrances inutiles.

  • Suite des Fantômes familiaux, ce livre parle de nos blessures et des difficultés de la psychanalyse à les soigner alors qu'elle devrait en être capable. Pour Bruno Clavier, quelque chose hante la vie des psychanalystes, les empêche de travailler, quelque chose qui ne va pas dans la psychanalyse et qui n'a pas été dit, bref, un fantôme - ou plutôt, plusieurs fantômes.  De la féminité aux abus sexuels, il propose ici, avec une profonde humanité, une psychanalyse renouvelée, plus moderne, peut-être aussi plus efficace, qui s'attacherait moins au fantasme et plus au traumatisme et aux ancêtres. Pour que nos blessures puissent enfin être guéries.

  • Ce livre nous concerne toutes et tous, de près ou de loin, qu'on le sache ou qu'on l'ignore, qu'on le dise ou qu'on le taise. Il accompagne la libération de la parole, donne du sens, et oeuvre pour la prévention des violences sexuelles. Il offre à la fois des témoignages et une parole thérapeutique ; et s'il éclaire les victimes, il montre aussi les bourreaux. Cela tient à ses deux auteurs : Bruno Clavier, qui a lui-même subi des violences sexuelles dont un inceste, soigne les victimes ; Inès Gauthier, quant à elle, essaie d'empêcher les agressions.

empty