Livres en VO

  • Éthique

    Baruch Spinoza

    Le livre que tu tiens prétend faire ton bonheur, par la seule vertu de la mathématique: à toi de voir, lecteur, si peu ou prou il y parvient.
    Tu trouveras dans ce volume le texte original de l'ethique, tel qu'il fut établi par carl gebhardt en 1925, la traduction que j'en proposai en 1988, mais soigneusement revue et amendée, ainsi qu'un dossier qui te dira ce qu'on pense avoir été la vie, et la mort, du sage spinoza. b.p.

  • La Grèce est l'origine de la philosophie, et Parménide est l'origine de cette origine : les fragments de son Poème, qui date du Ve siècle avant J.C., constituent, après Heidegger, presque un test sacré. Pour aborder un sujet aussi redoutable, il faut apprécier comment il est construit. Aller aux points névralgiques de transmission et d'interprétation, là où bifurque l'idée qu'on se fait de Parménide, de la philosophie, et même du grec, à l'anglo-saxonne ou à l'allemande. Comprendre alors du dedans comment Sur la nature ou sur l'étant est un grand récit qui les vaut tous. C'est d'abord le récit du grec, qui, en suivant le chemin du " est ", met en intrigue la langue elle-même et déploie, syntaxe et sémantique, toute la grammaire. C'est simultanément un palimpseste, qui tisse et réarticule en vérité tous les discours antérieurs, du mythe à la physique via l'épopée : l'étant, comme Ulysse, en héros du nouveau roman qu'est l'ontologie. Présentation, texte grec, nouvelle traduction, glossaire, dossier, tout conspire à donner les moyens d'entendre, pour tous ceux qui ne connaissent pas le grec, en quel sens c'est la langue de l'être.

  • Catégories

    Aristote

    Organon : instrument, outil. Les Catégories, premier traité de l'Organon aristotélicien, sont-elles une boîte à outils ? Organon logikon : instrument logique - qu'est-ce à dire ? Panoplie conceptuelle (logos = pensée, raisonnement) et/ou linguistique, onomastique (logos = langue) ? Katêgoria : accusation, prédication. Les catégories : des chefs d'accusation ou des (classes de) prédicats ? Il y en a dix : pourquoi dix, pourquoi ces dix-là ? D'où vient la liste ? Est-elle close, homogène ? Est-elle bien conçue (Kant a cru bon de la refaire) ? Quels enjeux philosophiques majeurs discerne-t-on dans le traité : machine de guerre contre Platon, invention de l'essence première, rapport à la physique et à la métaphysique... ?

    Les auteurs ont fureté dans cette boîte à outils canonisée par la tradition. Ils ont le sentiment de s'être beaucoup battus avec un texte difficile. Le présent livre (lui-même un instrument, avec sa traduction nouvelle, son glossaire, son dossier - de Platon à la controverse contemporaine) est, pour l'essentiel, une relation de leur combat.

    Edition de Frédérique Ildefonse et Jean Lallot.

  • La généalogie du concept ancien d'histoire est esquissée ici par les textes, que ce soit ceux des historiens eux-mêmes (préfaces) ou d'autres textes importants dans la longue histoire de l'histoire. Ainsi, comment devenir Hérodote quand on a pour modèle Homère ? Comment Thucydide écrit-il à partir de et contre Hérodote, et comment Polybe s'essaye-t-il à retourner et à remettre sur leurs pieds les propos d'Aristote sur l'histoire et la tragédie ? D'Hérodote à Augustin, en passant par Cicéron et Tite-Live, on comprendra pourquoi le même mot n'a pas recouvert exactement la même marchandise.

    Un glossaire accompagne chaque chapitre. Le lecteur y trouvera un vaste choix de notions et la présentation des thèmes, qui forment comme la trame du discours historique antique.

  • «Car moi je fus déjà un jour garçon et fille, et plante et oiseau et poisson qui trouve son chemin hors de la mer».

    Les Purifications d'Empédocle : une quarantaine de fragments issus d'un grand poème énigmatique, d'une fraîcheur et d'une autorité étranges, entre philosophie et thaumaturgie poétique et politique. Jean Bollack, qui a travaillé autrefois sur l'autre grand poème d'Empédocle, Les Origines, dans la perspective d'une reconstitution du système physique, en propose une traduction et un commentaire adossés à une édition, la première en France à intégrer les récentes découvertes papyrologiques.

  • Wilhelm von Humboldt (1767-1835), initiateur de la linguistique comparée, l'un des découvreurs des langues du Nouveau Monde et de l'Océanie, traducteur obstiné de l'Agamemnon d'Eschyle, a accompli une révolution intellectuelle dont il reste à mesurer la portée.

    Contre la tradition logiciste qui réduit le langage à un ensemble de signes, il fait valoir le lien de la pensée aux sujets parlants et à une langue déterminée. Pour autant, il n'adhère pas au mythe romantique d'une langue originaire ; chaque langue organise le monde et la pensée d'une façon propre, et toutes les langues peuvent tout dire avec des moyens différents : ce sont des individualisés historiques qui projettent leur « vision du monde ».

    Les textes présentés ici, essentiels pour l'intelligence du projet humboldtien, nous font parcourir le monde des langues.

  • Le livre que tu tiens prétend faire ton bonheur, par la seule vertu de la mathématique : à toi de voir, lecteur, si peu ou prou il y parvient. Tu trouveras dans ce volume le texte original de l'Ethique, tel qu'il fut établi par Carl Gebhardt en 1925, la traduction que j'en proposai en 1988, mais longuement revue et amendée, ainsi qu'un dossier qui te dira ce qu'on pense avoir été la vie, et la mort, du sage Spinoza.

empty