Max Milo

  • Don Quichotte, beau livre illustré par une centaine de dessins vectoriels Nouv.

    S'il est intemporel, le combat idéaliste de l'ingénieux Hidalgo Don Quichotte de la Mancha a été inscrit dans les époques par ses techniques d'illustrations graphiques. Ce n'est donc pas une coïncidence, qu'en cette période d'isolement, d'injonctions de masse, la pointe numérique de l'artiste Belge Mickaël Hoebregs ait rencontré la satire politique et sociale de Cervantes. Le chevalier à la triste figure livre les batailles contre l'ennui, le mal de vivre, les conventions, les codes étriqués de la société espagnole de son époque. Etriquée ? Notre société contemporaine et en particulier sa jeune génération trouvera sûrement de l'inspiration à découvrir ou redécouvrir la saga médiévale de ce Don Quichotte sortie d'un pad, telle une fantaisie bien ancrée dans le 21ème siècle.
    Fou ou bien héros de tous les temps, Alonso Quichano alias Don Quichotte va honorer tous ses combats jusqu'à la folie, en quête d'aventure, d'amour et de justice.
    »Don Quichotte ne se rend jamais car il n'est pas pessimiste». Miguel De Cervantes

  • Secret-defense, le livre noir : une enquête sur 40 affaires entravées par la raison d'Etat Nouv.

    Qu'est-ce que le secret-défense ? Qui décrète ce niveau d'habilitation ? Pour quelle raison ? Pourquoi l'acceptons-nous ? Jusqu'où peut-il faire obstacle à la justice ? Est-il tout-puissant ?

    Dans cet essai coup de poing, Pascal Jouary retrace une quarantaine d'affaires importantes qui ont été couvertes par la raison d'État. Il montre comment cette noble motivation a été dévoyée jusqu'à devenir le prétexte suprême qui empêche la résolution d'énigmes policières cousues de fil blanc. Ministre assassiné, journaliste noyé, lanceur d'alerte suicidé, informateur défenestré, nombreux sont ceux qui ont payé de leur vie leur engagement en faveur de la vérité. Aux audacieux devenus victimes, s'ajoutent les morts innocents du crash d'un avion commercial, du naufrage d'un bateau de pêche ou d'un immeuble détruit sans que personne ne puisse l'expliquer... Autant de drames qui ont provoqué de nombreux décès iniques et la colère des proches, et qui se heurtent au secretdéfense.

    Pour comprendre cette déraison d'État, Pascal Jouary, archiviste et journaliste indépendant, a enquêté avec une vigueur peu commune pendant plusieurs années ; il a interrogé des familles de victimes, des avocats bouleversés par cette exception juridique, des députés spécialistes mais impuissants qui préfèrent faire confiance à l'État, des espions convaincus et des généraux droits dans leurs bottes. Il dévoile ainsi la radiographie froide et implacable du secret-défense.

    Un livre édifiant à mettre entre toutes les consciences... ou entre toutes les mains.

  • COMMENT MACRON RENFORCE LE CONTRÔLE DES CHOMEURS.
    Présentée le 18 juin 2019, la réforme de l'assurancechômage qui durcit les règles d'indemnisation et renforce le contrôle des chômeurs va être appliquée coûte que coûte en juillet 2021. La France va compter un million de chômeurs supplémentaires d'ici à la fin de l'année et 840 000 personnes (38 % des allocataires) vont connaître une baisse d'indemnisation d'environ 20 %. Les demandeurs d'emploi seront davantage convoqués, suivis, fliqués, menacés, perdant leur temps dans de vaines rencontres, ultimatums, incohérences administratives, pseudo formations et autres « job dating ».
    En imposant cette réforme, Emmanuel Macron culpabilise les chômeurs et prend le risque d'une nouvelle crise politique aux conséquences bien plus graves que celle des gilets jaunes. En mars 2020, Pôle emploi a déjà recruté des vigiles pour affronter cette fronde qui s'annonce violente. Ceci est d'autant plus incroyable que Pôle Emploi ne sert à rien pour 90% des chômeurs. Ce n'est qu'une immense garderie pour asservir les chômeurs et leurs faire accepter leur inutilité et des salaires de misère.

  • Les Émirats Arabes Unis ont surgi en quelques décennies, pour se vendre comme un phare éclairé, moderne, libéral au milieu d'un monde arabe sombre et chaotique. 1er pays de la région à mettre en place une « Vision » (Abu Dhabi Vision 2030), les EAU purent rapidement afficher leur succès au-delà de leurs frontières. C'est le côté lumineux.
    Le côté sombre : les EAU contribuent à l'étouffement des démocraties et au bruit de bottes pour étouffer la « rue arabe ». Quand ils ne font pas la guerre, ils s'ingèrent, comme jamais aucune puissance arabe ne l'a fait avant, dans les affaires d'une autre : Tunisie, Yemen, Soudan et probablement dans d'autres pays à l'avenir.
    Abu Dhabi n'a cure des démocraties et des révolutions arabes : c'est à une véritable politique de la poudrière que le pays se livre depuis dix ans et qui annonce de nouveaux dangers pour les équilibres de la région.

  • Navalny a-t-il réellement été empoisonné ? Par qui ? Avons-nous les éléments pour accuser - et sanctionner - la Russie ? L'enregistrement avec l'agent du KGB a-t-il été bidonné ? Navalny, est-il réellement le « principal opposant » à Vladimir Poutine ? Représente-t-il quelqu'un en Russie ? A-t-il vraiment les valeurs que nous prétendons défendre ? A-t-il été manipulé pour réaliser son film sur le « Palais de Poutine »? Ce livre est la première enquête sur le phénomène Navalny, allant à contre-courant des affirmations des médias occidentaux, et en particulier français. Il se base sur les documents officiels des renseignements américains, britannique, russes, français et allemands. Cette enquête, écrite par un ex-agent des services secrets suisse qui a combattu pendant dix ans l'Union soviétique, révèle ainsi que Navalny est un personnage « fabriqué » par l'Occident pour lutter contre Vladimir Poutine.

  • Un outil indispensable pour les parents afin de préserver leurs enfants.

    Ces enfants qui sont simplement anxieux, passifs, rebelles, déstabilisés, insécurisés, subissent bilans, prescriptions médicamenteuses et rééducations, qu'ils le veuillent ou non. L'utilisation abusive et fallacieuse du trouble neurodéveloppemental, sans PRISE en compte de la dimension psychosociale, et le recours facile à la MDPH font que de plus en plus d'élèves sont étiquetés handicapés. Au-delà du scandale qu'il dénonce, ce livre est aussi un outil pour se repérer par rapport à la diversité des difficultés que présentent les enfants, pour être capable de les identifier, de les comprendre sans les nier ni les dramatiser. Cet outil doit permettre aux parents de ne pas se laisser impressionner par un système scolaire rigide, de lutter contre toute stigmatisation de leur enfant, de ne pas se laisser embarquer aveuglément dans une procédure de handicap, de prescription médicamenteuse et de rééducations multiples.

  • Comment passe-t-on du statut de victime à celle de tueur ? Jean-Baptiste Rambla apparaît dans une affaire criminelle alors qu'il n'a que six ans. Le 3 juin 1974, il est témoin de l'enlèvement de sa soeur aînée, Marie-Dolorès qui sera assassinée par Christian Ranucci, l'un des derniers criminels guillotinés en France. L'affaire RANUCCI inspire à Gilles Perrault son best-seller, « Le Pull-Over Rouge », qui appuie la thèse d'une erreur judiciaire et qui aide grandement les partisans de l'abolition de la peine de mort dans leur juste combat.

    Mais à quel prix pour les RAMBLA ? L'opinion publique n'hésite pas à se retourner contre eux, considérés comme coupable de la mort d'un prétendu innocent ; esseulés et désarmés, ils ne perçoivent ni les tenants ni les aboutissants politiques d'un combat qui les dépasse. Les conséquences sont terribles.

    Trente ans plus tard, Jean-Baptiste Rambla tue deux femmes, Corinne Beidl en 2004, puis en 2007 Cynthia Lunimbu. Purgeant sa peine pour le premier meurtre, il obtient une libération conditionnelle qui lui permet de retrouver son fils, alors âgé de 8 ans. « 8 ans, c'est exactement l'âge qu'avait ma soeur Marie-Dolorès, lorsqu'elle fut enlevée devant moi » dit-il aux enquêteurs lorsqu'il est arrêté...

    Aurélie Joly et Frédéric David, ses deux avocats, racontent ainsi avec brio l'itinéraire sans balise ni secours, d'un enfant victime qui devint tueur, et plus largement la destinée d'une famille, victime collatérale d'un combat emblématique de la Vème république.

  • Enquête sur l'inclusion scolaire des handicapés.
    A la fois témoignage et outil pour les familles et les enseignants, ce livre met en cause l'inclusion au rabais mise en place par le gouvernement. Cette enquête livre un constat alarmant sur l'intégration des enfants handicapés à l'école : Manque de formation des équipes enseignantes, aucun matériel adapté, auxiliaires de vie manquantes-sous diplômées et sous payées, classes surchargées... Seuls 20% des enfants autistes ont ainsi accès à l'école. Une inclusion qui ne satisfait personne, et qui provoque des affrontements réguliers entre les familles qui se battent pour que leurs enfants aient accès à l'instruction et des enseignants à bout de nerfs, considérant parfois ces enfants comme « une surcharge de travail ». Tout cela face à une administration rigide qui refuse d'évoluer.
    C'est au travers de témoignages de parents, d'enseignants, d'AVS, de personnes handicapées qui ont vécu moqueries, dénigrement, harcèlements... que l'auteur dresse un tableau bien sombre de l'école publique d'aujourd'hui.

  • Les derniers descendants de Fletcher Christian et des mutinés de la Bounty vont-ils devoir abandonner leur île dans laquelle ils ont trouvé refuge depuis 230 ans ?
    Conditions de vie improbables, isolement stratégique, arrivée d'internet, réchauffement climatique, mais aussi...
    Covid 19 et brexit pourraient inciter les derniers habitants à migrer.
    Dans ce récit d'aventure, Olivier Goujon raconte sur trois siècles, la destinée, la dérive et la fin annoncée de l'une des plus étonnantes aventures humaines : celle d'une communauté d'une soixantaine de femmes et d'hommes rejetés, isolés et déconnectés du reste du monde, des progrès de la médecine et de l'évolution des moeurs. Il montre comment cette communauté autarcique et oubliée a survécu dans la difficulté extrême. Il décrit comment l'isolement, l'abandon, peuvent générer des comportements amoraux, extrêmes, inhumains.

  • Pourquoi l'Espagne de Franco a-t-elle refusé de jouer contre l'URSS ? Quels matchs ont dépassé l'enjeu sportif pour devenir une guerre géopolitique ? Quelles confrontations sont impossibles entre certains pays, comme celle entre la Russie et l'Ukraine ? À l'inverse, comment le football peut-il être un outil d'émancipation ?

    Dans un style plaisant et précis, l'auteur nous raconte 22 histoires dans lesquelles le ballon rond s'est retrouvé au coeur des relations internationales. Pour ainsi nous montrer que la géopolitique n'est ni rébarbative, ni réservée aux diplomates chevronnés, et que le football peut dépasser le simple cadre du terrain.

  • L'improbable naît de nos connaissances encore limitées et de notre incapacité à expliquer rationnellement des phénomènes ou situations qui dépassent notre entendement. Le monde n'est ni blanc, ni noir. Il existe une infinité de zones grises, aux frontières de l'inconnu, dominées par des forces dont les mécanismes sont peu ou pas explorés.
    Dans ces Chroniques de l'Improbable, l'auteur vous propose une sélection personnelle d'histoires, toutes authentiques et documentées, qui devraient ébranler vos certitudes et vous laisser songeur : phénomènes inexpliqués dans le ciel, incursion dans le monde des esprits, rencontres avec des personnages hors du commun, contacts rapprochés avec des ovnis, visites de lieux dérangeants, coïncidences troublantes : autant de sujets qui donnent à vo

  • Vincent Robin-Gazsity raconte son expérience dans une entreprise chinoise en Afrique pendant trois ans. Interprète pour la China Communications Construction Company au Gabon, l'auteur dévoile la vie quotidienne dans un grand groupe chinois en Afrique et le monde qui se construit à la barbe de l'Occident entre pays du sud. Pendant trois ans il se plie aux conditions de travail des employés chinois expatriés sur le continent noir : une vie en collectivité, de libertés restreintes, un esprit de groupe. Pour s'intégrer il lui faudra changer son mode de pensée et petit à petit se transformer. Individu, travail, pouvoir, nature... l'auteur nous amène à revoir un par un les concepts qui structurent notre univers mental pour se glisser dans l'esprit d'un Chinois en Afrique. Pays en voie de développement il y a tout juste vingt ans, la Chine rêve aujourd'hui de devenir la première puissance mondiale. Plus qu'une compétition économique, c'est une véritable révolution géopolitique que prépare le géant asiatique sur ses chantiers africains.

  • Le viol est un ogre qui se bâfre d'enfants. Le poison ainsi distillé s'infiltre dans l'âme jusqu'à son dérèglement, parfois irréversible. Stéphanie Dautel l'a subi dans sa chair à tout juste 12 ans. Longtemps, Elle pensait être la seule à avoir vécu cet enfer.
    Devenue éducatrice spécialisée, auprès d'adultes en grande exclusion, puis à la Protection de l'Enfance, elle fait le constat édifiant que les crimes sexuels sur enfants, loin d'être des exceptions, sont amèrement ''ordinaires''.
    Racontant avec bienveillance des dizaines d'histoires vécues par celles et ceux qu'elle a accompagnés, l'autrice fait l'autopsie de ce crime ordinaire. Elle appréhende les différentes problématiques liées aux abus sexuels, les adaptations inconscientes pour supporter le chaos intérieur et les réflexes de survie qui se mettent en place au détriment de l'individu.
    Stéphanie Dautel est ainsi venue en aide à des dizaines d'enfants et d'adultes abusés.
    Préface de Dr Guillaume J.C. , Pédopsychiatre, psychanalyste, secrétaire de le Fédération Française de Psychothérapie pour l'Enfant et l'Adolescent.

  • Ce recueil de témoignages donne pour la première fois la parole aux enfants de couples lesbiens.

    A l'heure des récents débats sur la PMA - déjà ouverts par la légalisation du mariage pour tous, ce livre laisse la parole aux principaux concernés par la question de l'influence de ces expériences sur la représentation de la famille et des femmes, et comme alternative au modèle hétéropatriarcal de la famille et de la parentalité.
    Toutes ces configurations familiales ont en commun le fait d'échapper, a` des degrés divers sans doute, aux structures strictement hétéroparentales, mais également a` la présence de´terminante d'hommes cisgenres dans l'agencement familial fondamental.

  • Comparant les modalités et les logiques de distinction élitiste à l'échelle planétaire et à travers les âges, cet ouvrage constitue une somme absolument inédite.
    Celle-ci repose sur des décennies d'observation dans de nombreux pays, ainsi que sur la consultation de milliers d'études relevant d'une douzaine de disciplines. Au fil de chapitres thématiques, relatifs aussi bien aux attitudes corporelles révélatrices qu'à la distinction par l'intermédiaire des animaux, se voit souligné à quel point la symbolique de l'éminence peut revêtir des formes variées et parfois même diamétralement opposées.
    Après avoir publié deux ouvrages théoriques qui ont été salués comme renouvelant profondément l'analyse du sujet, Jean-Pascal Daloz nous offre ici une fascinante synthèse empirique, attachant toute l'importance qu'ils méritent aux clivages culturels entre les sociétés.
    Jean-Pascal Daloz est Directeur de recherche au CNRS et Faculty Fellow à l'université de Yale. Auparavant, il a notamment été en charge de plusieurs instituts de recherche en Afrique, Senior Associate Member à l'université d'Oxford, Professeur de science politique à celle d'Oslo et il a présidé pendant plus de dix ans le comité des recherches comparatives de l'Association internationale de sociologie.
    Ses nombreux écrits consacrés aux élites, qu'ils portent sur les dimensions symboliques de la représentation politique ou l'analyse de la distinction sociale, ainsi que ses travaux relatifs à l'approche culturelle de la comparaison, ont recueilli un large écho à l'échelon international.

  • Paniqués par les déficits, nos gouvernants ont essayé de légiférer pour freiner cette descente aux enfers du système de santé depuis plus de 20 ans. Le retour de Jean Castex aux affaires en est le symbole le plus prégnant. Le Premier Ministre est en effet l'un des principaux responsable de cette situation qui a transformé l'hôpital en entreprise à flux tendu, le rendant incapable d'assurer et de combattre les crises sanitaires. Les médecins, et plus largement les soignants n'ont plus aucun pouvoir dans le système de santé en France. Dans cet essai, l'auteur analyse ainsi ce combat depuis cinquante ans pour contrôler les médecins dans les hôpitaux publics, les cliniques prives, et les médecins libéraux. Il reprend les principales réformes qui ont mené à la catastrophe.

  • « Qui est vraiment James Bond ? Quels espions ont inspiré 007 ? Quels sont les événements historiques anticipés par la saga ? De quelles James Bond Ladies 007 est-il réellement amoureux ? Pour percer les mystères du fidèle agent de Sa Majesté, Aliocha Wald Lasowski utilise différentes techniques de décryptage. Des études de genre à la pensée postcoloniale, de la culture populaire à la géopolitique, du féminisme à la phénoménologie, l'auteur dévoile les arcanes des vingt-cinq films. L'essayiste va même jusqu'à inventer la démarche philoscopique, qui révèle ce qui est caché à l'écran. De James Bond contre Docteur No en 1962 à Mourir peut attendre en 2020, Les cinq secrets de James Bond dessine un paysage insoupçonné, pour percevoir autrement le plus célèbre des agents secrets. »

  • « Oui, aujourd'hui, je sais que le lancer de nains, c'est mal, et que c'est mal aussi de partouzer avec quatre putains, et que c'est mal de manipuler le cours des actions. »
    Jordan Belfort nous fait entrer dans le temple de la spéculation mondiale, découvrir ses coulisses mafieuses, ses secrets scandaleux, ses escroqueries énormes. Nul ne les connaît mieux que lui : il n'y a pas si longtemps, tout le monde dans le milieu de la Bourse l'appelait le loup de Wall Street. Comment est-il devenu l'un des hommes les plus riches de New York ? Comment, à force d'excès en tout genre, a-t-il fini arrêté par le FBI ?
    Avec un sens hallucinant de la narration et du rythme, Belfort nous raconte son histoire tragicomique, de ses débuts de trader jusqu'à sa chute vertigineuse, en passant par les sommets de la fortune la plus insolente, les fêtes les plus décadentes, les cocktails de psychotropes les plus fous. Une vie de rock star.
    Cette autobiographie du plus dément des requins de la finance restera dans les annales. Parce qu'elle est authentiquement insensée. Et parce qu'elle constitue le faire-part de décès des exubérantes années Bourse. À moins que tout ne recommence de plus belle demain ?

  • Comment les cultures et les théories féministes parviennent-elles à réduire les inégalités hommes-femmes ? Le féminisme englobe une véritable diversité théorique, historique, idéologique et géopolitique exposée ici et illustrée de manière originale en regard.

  • «Un ouvrage indispensable dans un monde qui n'a reconnu que la moitié de l'histoire du génocide rwandais. Terry Gould, winner of the CJFE Tara Singh Hayer Press Freedom Award.

    «C'est le récit sans faille d'une des catastrophes humaines du vingtième siècle les plus impitoyables et les plus cyniquement exploitées. Linden MacIntyre, award-winning broadcast journalist «Qui restera un ouvrage de référence sur le Rwanda pour les décennies à venir. Anjan Sundaram, journalist Le travail de Judi Rever repose sur des entretiens sans précédent avec des déserteurs du FPR, d'anciens soldats et des survivants d'atrocités, ainsi que sur des documents issus du Tribunal pénal international pour le Rwanda (TPIR.) Il permet de retracer l'histoire complète du génocide rwandais.

  • Il existe déjà de nombreuses histoires sociales, culturelles, religieuses, économiques, techniques de l'alimentation mais aucune histoire « politique » de la table.
    Que nous apprend l'alimentation préhistorique sur la division des sociétés ?
    Que devons-nous encore aux conceptions politiques des tables mésopotamiennes égyptiennes, grecques ou romaines, au-delà de la question des banquets ? Comment et pourquoi les tables gauloises ont-elles été balayées par l'alliance politique entre l'église catholique et les nouveaux maitres issus des grandes invasions ? En quoi le système politico-religieux féodal a-t-il structuré durablement notre table ? pourquoi et comment la monarchie absolue a-t-elle du inventer sa propre conception de la table comme elle disposait déjà de sa musique, danse, architecture, des jardins à la française etc. ?, Quelles furent les conceptions révolutionnaires (89-93) de la table ?  Pourquoi Robespierre avait-il par exemple aussi peur  des grands banquets populaires ? Pourquoi la république a-t-elle imposé la pomme de terre contre  « l'arbre à pain » (chataignier) ? Quelles furent dans l'histoire les grandes utopies alimentaires ?
    Paul Aries, en douze chapitres, conçus à la façon des divers services d'une table, retrace une histoire politique de l'alimentation expliquant « ce que manger veut dire » du point de vue de la constitution d'une société, de ses rapports de pouvoir, de domination, etc.
    ( Premier Service : les tables préhistoriques, Deuxième Service : la table mésopotamienne, Troisième Service : la table égyptienne, Quatrième Service : la table grecque, Cinquième Service : la table romaine, Sixième Service : les tables gauloises, Septième Service : la table mérovingienne, Huitième Service : la table carolingienne, Neuvième Service : la table clérico-féodale, Dixième Service : la table de la monarchie absolue, Onzième Service : la table républicaine, Douzième Service : la table bourgeoise et en Sortie de table les grandes utopies alimentaires).
     

  • Survivre au pire

    Patricia Oddo

    • Max milo
    • 26 Janvier 2021

    Comment est-il possible de se reconstruire et d'aimer le monde quand on a vécu le pire ?
    «La nuit du 5 septembre 1990, mes deux enfants, Lucie et Sylvain, ont été assassinés par leur propre père. Face à un tel drame, j'aurais pu me donner la mort, mais j'ai choisi la vie. Comme beaucoup de mères, je croyais que jamais je ne pourrais vivre sans eux. Et pourtant... Aujourd'hui, je n'ai plus honte d'être en vie.» Dans ce récit hors norme, d'une rare humanité, Patricia Oddo trouve la force de vivre pour ses enfants, de tomber amoureuse, d'être mère à nouveau, de parler sans tabou de ce drame à ses enfants et de faire le deuil de ce drame trente ans plus tard.

  • L'acteur et la cible

    Declan Donnellan

    • Max milo
    • 29 Novembre 2018

    Ce livre propose une entrée dans la vie passionnante de ce dramaturge novateur. Il explore les pièces dans leur contexte de création, avec un résumé des intrigues, ce qui permet aux amateurs de théâtre d'aborder les drames O'Neilliens par la vie de l'auteur et de ses productions dramatiques. L'ouvrage s'adresse à ceux qui souhaitent découvrir une oeuvre parfois complexe, dont l'impact sur les scènes anglophones ne se dément pas au fil des ans. Un autre aspect du livre retiendra l'intérêt du lecteur : il s'agit de lettres qui révèlent le regard qu'un créateur portait vers la France, pays où il résida trois ans dans les années vingt.

empty