J'ai lu (réédition numérique FeniXX)

  • L'émotion est vive aux Clairières lorsqu'on découvre, dans l'enceinte du lycée, le corps de Nicolas, élève de terminale. Meurtre ou suicide : un nouveau casse-tête pour le commissaire Julie Lescaut qui se sent d'autant plus concernée que ses filles fréquentent cet établissement. Fêtes entre lycéens, professeurs aigris, insolences répétées, violences physiques, anciennes passions, règlements de compte, fantômes inquiétants... Au cours de son enquête, Julie va devoir affronter l'hostilité des lycéens face à la police et les rancoeurs de certains enseignants. Commence alors pour Julie une course contre la montre et surtout contre la mort pour qu'au lycée, le drame ne se répète pas...

  • Une jeune femme, Nicole, prépare un souper en tête à tête chez elle, quand elle est brutalement assassinée par un inconnu. Dans le même temps, Julie Lescaut est invitée à participer à un débat de la Télévision Suisse Romande consacré aux « femmes flics ». Au cours de l'émission en direct, un homme, Didier Fournier, fait irruption sur le plateau et déclare être soupçonné à tort par la police du meurtre de Nicole, son épouse. D'après lui, elle aurait été assassinée par des tueurs à la solde d'un certain Melico, financier bien connu pour ses actions humanitaires... Alors qu'on tente d'interrompre l'émission et de l'arrêter, Didier pointe son arme sur Julie Lescaut. Il la prend en otage et quitte les studios de télévision en l'entraînant avec lui au volant de sa voiture. Son objectif : convaincre Julie de son innocence. Prise au piège, comment va réagir Julie ?

  • "Trop, c'est too much. Rémo d'abord, et maintenant Ahmed. C'est la série noire. A qui le tour ? En tout cas il était en train de se passer des trucs vraiment craigneux. Trop de ras-le-bol, de dèche et de glauque. Il fallait que ça pète un jour ou l'autre. Et comme d'habitude c'est les pommes qui font la compote." Pour le groupe Mauser D, les 24 heures de La Courneuve, c'est l'occase du siècle : un jour et une nuit de rock non-stop. Pour les vainqueurs, la timbale : un sponsor, un album, peut-être... enfin la gloire ! Et ils vont gagner, c'est sûr. La zikmu, ils l'ont dans le sang. Un son d'enfer, un rythme rock-zone. Nomades de banlieue à la poursuite d'un mirage... Le mirage, justement, ils y foncent tout droit. Embrouille, arnaque : les gros sous, c'est pas pour eux. Pour eux, c'est back to la zone. A moins que...

empty