Littérature traduite

  • Est mal ce qui devrait ne pas être. Comment un discours philosophique qui entend montrer que le réel est rationnel pourrait-il s'en accommoder ? La métaphysique classique entreprend alors de justifier le monde et son Créateur, en établissant que ce qui fait scandale n'est une objection qu'apparente : au tribunal de la raison métaphysicienne, la plainte juridique contre Dieu nourrie par la plainte existentielle est toujours déboutée.
    Kant fait justice de ce procès, en le soumettant lui-même au tribunal critique : nulle défense de Dieu ne saurait être concluante, et la plainte existentielle reçoit ici la légitimité que la philosophie n'avait pas voulu lui reconnaître. Il reste que si la défense est toujours douteuse, et ce à tous les sens du terme, l'accusation elle-même est égarante, lorsqu'elle tourne l'incompréhension en objection. Une philosophie respectueuse de l'expérience du mal montre que Dieu doit être pensé depuis elle, et non l'inverse. C'est donc la spécificité d'une métaphysique selon l'espérance qui est ici en jeu.
    Cette traduction annotée est précédée d'une Préface qui précise les enjeux de ce débat philosophique fondamental et met en évidence la singularité de la parole philosophique kantienne.

  • Une connaissance peut-elle être désintéressée ? Pouvons-nous vivre sans
    croyance ? Comment les idées font-elles pour nous habiter ? Qu'y-a-t'il à faire
    ou de quoi suis-je le point de départ ? Ces questions en apparence hétéroclites
    suivent un même fil directeur : William James les formule dans une perspective
    pragmatiste et entend, à travers elles, mettre à l'épreuve le philosophe lui-
    même. Que veut dire en effet être philosophe ? La réponse de James se présente
    comme une alternative tant à l'intellectualisme qu'à l'empirisme traditionnels.
    Il s'agit pour lui de donner de l'épaisseur, du corps et de la chair à la
    philosophie, contre les pensées du survol et de la transparence et les
    pratiques d'autopsie dominantes. La philosophie sera exploratrice, le
    philosophe un enquêteur de terrain. Les articles réunis ici, originellement
    publiés entre 1878 et 1898, éclairent la genèse de ce projet de reconstruction
    de la philosophie. Ils permettent de s'immerger dans l'univers philosophique de
    James et de saisir pleinement les objectifs et les postulats qui animent le
    pragmatisme. Philosophe et historien, Stéphan Galetic est chercheur au
    Département de Philosophie de l'Université de Liège et spécialiste de William
    James. Il est l'auteur de deux autres traductions de James : Introduction à la
    philosophie (2006) et Philosophie de l'expérience (2007).

  • Venu des profondeurs de la sagesse paysanne des montagnes de Nagano, et comme sublimé par la longue traversée de terribles épreuves, le sourire d Issa dans cette année de printemps renvoie, fugitivement peut-être, a des rêves de paradis perdus.
    Ce chemin de poésie nous fait contemporain d'une vie où bonheurs et malheurs s'entremêlent, mais dont l'obstination à dépasser - toujours consciente - le quotidien, nous fait entrevoir une belle leçon de sérénité.

empty