Magnard

  • Tsipora et le vengeur de sang

    Rachel Hausfater

    • Magnard
    • 10 Septembre 2019

    Lorsque Tsipora trouve Ezra en fuite, égaré sous le soleil, terrorisé parce qu'il pense avoir tué un homme et se croit poursuivi par le vengeur de sang, elle décide aussitôt de le protéger. Comment un si doux garçon peut-il être coupable d'un meurtre ?
    Tsipora, douze ans, vit avec ses parents, son grand frère Uriel et sa petite soeur Deborah dans leur ferme non loin de Jérusalem, au temps du roi Salomon (près d'un millénaire avant J.-C.). Sa vie paisible est rythmée par les tâches domestiques, et par les visites à la famille pour les fêtes. Mais Tsipora, dont le nom signifie « l'oiseau », préfère se promener, jouer, et suivre son père et son frère, plutôt que de rester à la maison ou de se marier, comme les autres filles. Elle picore, bavarde, toujours prête à s'envoler !

    Un jour, elle fait la rencontre d'Ezra, un jeune homme en fuite. Dans la région, l'hospitalité est un devoir sacré, aussi elle n'hésite pas à le cacher et le nourrir. Il ne leur faut pas longtemps pour s'apprivoiser, et bientôt Ezra lui confie son secret : il veut aller à Hébron, ville refuge qui le protègera du vengeur de sang, car s'il se cache, c'est parce qu'il croit avoir tué un homme... Que s'est-il vraiment passé ? Tsipora est bien décidée à découvrir la vérité, et à protéger son ami. Ezra a des yeux si doux qu'il ne peut pas être coupable... Alors elle se tourne vers son père, un juge sage et bon, qui connaît toutes les lois de son peuple. Lui saura faire ce qui est juste, même s'il s'agit d'une histoire compliquée impliquant deux hommes, un puits et un âne.

empty